Patrimoine de France

Aragon et l

Archives / Du côté des Musées
Aragon et l'art moderne

L'Adresse, le musée de la poste présente l'exposition "Aragon et l'Art moderne". Une occasion pour les jeunes générations de se replonger dans cette époque surréaliste, génératrice de nombreux talents et d'aventures littéraires, graphiques, poétiques, en un mot une époque moderne ! Du 14 avril au 19 septembre 2010

Close the overlay

Aragon et l'art moderne

lundi 26 avril 2010
Contenu réservé aux abonnés
Premium

Paul Klee "Schweizer clown (c)Adagp.Paris 2010
L'exposition Aragon et l'art moderne présente chronologiquement une quarantaine d'artistes sur lesquels Aragon a écrit.

Voici un extrait tiré des "Ecrits sur l'art moderne" quand il évoque le travail de Paul Klee:"Il est impossible de parler du grand peintre de Weimar sans alléguer la légèreté, la grâce, l'esprit, le charme et la finesse qui lui sont essentiellement propres. On ne sait que préférer de la délicatesse de ses aquarelles ou de l'invention sans cesse renouvelée de ses dessins."

Des années 20 A la peinture au défi (1930)



Cubisme, dadaïsme, surréalisme

Man Ray"Quadrature"1938(c)Adagp-Jean Bernard
Fondé en 1916, à Zurich par des artistes réfugiés dont Tristan Tzara, le mouvement Dada prendra son envol à Paris entre 1920 et 1923. Vingt trois manifestes de ce mouvement de révolte intellectuelle seront signés par Francis Picabia, Hans Arp, Paul Eluard.

Après l'avoir rejoint en décembre 1920, Philippe Soupault, André Breton et Louis Aragon, ces trois compagnons décident de fonder en 1924, le surréalisme.

Marcel Duchamp "Joconde"(c)Adagp/RMN-Philippe Migeat


D'autres artistes dadaïstes tels que Ernst, Man Ray, Miro, Giacometti, adhèrent à cet élan littéraire et libérateur qui place l'inconscient au coeur de toute création.

C'est en 1930 que Louis Aragon publiera "La peinture au défi" dans lequel il réalise la révolution picturale dont ont fait preuve Braque et Picasso en utilisant les papiers collés dans leurs toiles. Il décèlera aussi la modernité de Dali et la place qu'il occupera durant le XXe siècle.

De 1930 à 1952 : les réalismes socialistes français et soviétiques



Dans les années 30, Aragon écrit sur l'art et se concentre sur la notion de réalisme. Son propos rejoint aussi son engagement politique au sein du Parti communiste.

Le réalisme socialiste soviétique exige de l'artiste une "représentation juste, historique et reflétant la réalité" pour éduquer et marquer idéologiquement le public. Dans la "Querelle du réalisme" des artistes dénonceront ce projet d'inspiration politique, en pointant les tensions et les contradictions qu'il pourrait engendrer.

Aragon affirmera jusqu'à la fin de sa vie son attachement à l'art réaliste qui correspond, dira-t-il à "sa conception générale du monde".

De 1953 à sa mort: les anciens amis et la découverte de nouveaux artistes



Aragon poursuit son combat politique et ne cesse de publier des romans, des préfaces et des textes sur l'art dans "Les Lettres françaises". En 1954, paraissent les Entretiens de Dresde avec Cocteau ainsi qu'une étude sur Picasso.

Niko Pirosmani "le boeuf et le paysan" Galerie Philippe Samuel


Il écrit sur les peintres qui l'inspire, en 1955 sur Léger, en 1958 sur Chagall, sur Malkine en 1966. Il rendra hommage au peintre primitif géorgien Pirosmani. Il collabore également "poétiquement" avec Léger, Chagall, Klee et Picasso.

Sa compagne, Elsa Triolet décède en 1970.

En 1972, la publication des "Lettres françaises" est interrompue.

En 1977, Aragon lègue ses archives personnelles et celles d'Elsa Triolet au CNRS.

Il ne cessera d'être attentif au mouvement artistique jusqu'à sa mort en 1982.

NB.

L'exposition est réalisée avec le soutien de La Maison Elsa Triolet-Aragon, en collaboration avec la société des amis d'Aragon et Elsa Triolet.

Visites guidées et ateliers



Visite guidée pour les groupes adultes

1€ puis 5,90 euros / mois

Il vous reste 50% de l'article à découvrir.

L'accès à la totalité de cet article est protégé et réservé aux abonnés de Patrimoine de France. Profitez de nombreux cadeaux ‘Patrimoine’, de tout le contenu, de photographies ultra haute définition et bien d’autres avantages à partir de 1 euro seulement !

Je m'inscris !

Diaporama

Marcel Duchamp
Paul Klee
Alecos Fassianos
Giorgio de Chirico
Niko Pirosmani
Braque

>> Profitez des commentaires ! Je m'abonne ! ou Je m'inscris gratuitement !<<

Patrimoine de France,
Commentaires:

Partagez cet article