Patrimoine de France

Des nouvelles de Villepreux

Archives / Ventes aux Enchères
Des nouvelles de Villepreux

La vente de l’héritage des Bertin de Vaux, au château de Villepreux a totalisé 3 800 000 €. Les 7 et 8 novembre derniers à l’Hôtel Drouot. Un chiffre conforme à ce qu’on en attendait. Si l’ensemble présentait un indéniable intérêt patrimonial, lié à l’histoire de la presse française, et qui aurait sans doute mérité un classement, le détail du contenu n’était pas de ceux qui mobilisent les passions des amateurs internationaux.

Close the overlay

Des nouvelles de Villepreux

jeudi 10 novembre 2016
Contenu réservé aux abonnés
Premium

La vente a tout de même été émaillée de quelques heureuses surprises et quelques rares préemptions.


La “Psyché“ du sculpteur italien Pietro Tenerani (1789-1869) © Luc Paris
Le Musée Fabre de Montpellier a acquis pour 100 100 € une toile signée en 1841 par Henri Lehmann représentant une jeune et accorte paysanne italienne. Et la maison de Châteaubriand à la Vallée aux Loups s’est enrichie pour 23 184€ d’un petit portrait au crayon de L.F. Bertin de Vaux, par Girodet-Trioson, et, pour 14 168€, d’un autre portrait sur toile, du même modèle, dans la fleur de l’âge, signé de Laneuville en 1797.

Rien pour le Louvre, à qui la petite fille de l’intéressé avait déjà, cédé, à la fin du XIXe siècle, le célèbre portrait de Monsieur Bertin, par Ingres.

On aurait pu lui ajouter celui de son épouse, Augustine, représentée en 1809 dans l’éclat de sa jeunesse par Girodet-Trioson. Avec 447 500 €, cette grande toile réalise l’enchère la plus élevée de la vente, un prix conforme au bas de l’estimation, mais qui n’est pas un record.

Les records, il faut les chercher du côté du sculpteur italien Pietro Tenerani (1789-1869), avec une gracieuse “Psyché“ de marbre blanc typiquement néo classique, a été poussée jusqu’à 323 300 €, décuplant ainsi son estimation de 30/40 000, de même que les deux amours qui l’accompagnaient, adjugés ensemble 174 500 €.

 

Guéridon en acajou et placage d’acajou estampillé Bernard Molitor. Époque Directoire ©...

1€ puis 5,90 euros / mois

Il vous reste 50% de l'article à découvrir.

L'accès à la totalité de cet article est protégé et réservé aux abonnés de Patrimoine de France. Profitez de nombreux cadeaux ‘Patrimoine’, de tout le contenu, de photographies ultra haute définition et bien d’autres avantages à partir de 1 euro seulement !

Je m'inscris !

Diaporama

>> Profitez des commentaires ! Je m'abonne ! ou Je m'inscris gratuitement !<<

Patrimoine de France,
Commentaires:

Partagez cet article