Patrimoine de France

Divine Provence

Archives / Vignes et Vignerons
Divine Provence

Il est des lieux où l’on se verrait bien finir le reste de son âge. Le domaine « Château La Coste », en fait partie. A défaut de s’y installer, une visite s’impose aux amoureux du vin, des arts, de l’architecture et des paysages. Pour une ivresse des sens ! Dans les Bouches-du-Rhône

Close the overlay

Divine Provence

jeudi 29 novembre 2012
Contenu réservé aux abonnés
Premium

La bastide au centre du domaine © château La Coste
A quelques kilomètres au nord d’Aix en Provence, un magnifique vignoble de 122ha, sur une propriété de près de 200 d’un seul tenant, couvre des coteaux où il faut aller flâner.

D’autant que le propriétaire de la ravissante bastide vénitienne de 1682, a eu la bonne idée de faire appel aux meilleurs des architectes et artistes contemporains. Dès l’arrivée, pour ne pas polluer la beauté des vignes, des champs d’oliviers, des collines et des bois…on abandonne son véhicule dans un immense garage souterrain aménagé sous le centre d’art, réalisé par l’architecte japonais Tadao Ando, en 2011. Un bâtiment plat, de verre et de béton, en forme de V incomplet aux lignes épurées, reposant au centre d’un vaste miroir d’eau, presque demi-circulaire, sur un fond de galets.

Une géométrie abstraite mise en valeur par un mur prolongeant un des côtés du V et apportant harmonie et sérénité. Difficile de ne pas se sentir attiré par une pause sur l’un des quais où un café-restaurant a trouvé place. Selon le soleil ou le vent, on choisira la vue sur un mobile d’Alexandre Calder de 1976 ou sur un volume d’inspiration mathématique, œuvre d’Hiroshi Sugimoto de 2010. Cône d’acier curviligne se reflétant sur la surface immobile de l’eau.

Le premier chai de l’architecte Jean Nouvel



Jean Nouvel, Chai a vinification, 2008. Copyright 2012 Château La Coste and Jean Nouvel


Il est cependant plus sage de commencer
par la visite ( guidée) du chai de 2 400 m², demi-cylindre d’aluminium et d’inox, couché, aux extrémités vitrées. Inauguré en 2008, ce geste architectural de Jean Nouvel a permis d’apporter au processus de vinification un écrin et une technologie en accord avec la recherche de la qualité voulue pour les vins du château.

33 millions d’euros investis pour cet outil de travail, à la mesure de l’ambition affichée. Si on est obligé de relever l’exceptionnelle propreté clinique, la modernité du matériel, cela ne suffit pas à réjouir le cœur et l’âme.

Place donc à la dégustation qui éveille les sens et au reste de la visite. On laissera aux spécialistes le soin de juger la qualité des assemblages. Permis par les quelques dix cépages plantés sur le domaine qui pratique une viticulture biologique et biodynamique et par son maître de chai Matthieu Cossé, diplômé en œnologie à Bordeaux en 1999.

Mais l’intérêt du voyage va au-delà. L’architecture et l’art se marient aux ceps de vigne.

Des artistes contemporains de renom



Tom Shannon, Drop, 2009.© 2012 Château La Coste and Tom Shannon. Photograph by Larry Neufeld
L’énumération des artistes représentés s’impose. S’ajoutant à ceux déjà cités et témoins marquant de l’art contemporain. A l’image de cette araignée de Louise Bourgeois, une des pièces majeures installée également au musée Guggenheim de Bilbao.

Listons donc à la Prévert : Mac Coilin, Frank O. Gehry, Liam Gillick, Andy Goldworthy, Guggi, Carsten Höller, Paul Matisse, Tatsuo Miyajima, Jean-Michel Othonniel, Jean Prouvé, Sean Scully, Richard Serra, Tom Shannon, Michael Stipe, Tunga, Franz West.

De manière générale, toutes les œuvres ont été crées in situ et spécialement pour le domaine. Pour s’imprégner des paysages et de l’esprit du lieu.

Exercice réussi à l’image de la goutte argentée « Drop » de Tom Shannon, en 2009. En forme de galet géant aux reflets de mercure faisant chanter la dominante paysagère.

Un domaine qui n’a pas fini d’étonner



Frank O. Gehry, Music Pavillion, 2008 © 2012 Château La Coste and Frank O. Gehry
D’autres installations sont à venir. Celles de Niemeyer ou de Sou

Fugimoto sont encore au stade de la conception. « The marriage of New-York and Athen », créé dans les années soixante par Tony Berlant, et...

1€ puis 5,90 euros / mois

Il vous reste 50% de l'article à découvrir.

L'accès à la totalité de cet article est protégé et réservé aux abonnés de Patrimoine de France. Profitez de nombreux cadeaux ‘Patrimoine’, de tout le contenu, de photographies ultra haute définition et bien d’autres avantages à partir de 1 euro seulement !

Je m'inscris !

Diaporama

Tadao Ando, Art Centre, 2011.© 2012 Château La Coste / Tadao Ando
Frank O. Gehry, Music Pavillion, 2008 © 2012 Château La Coste and Frank O. Gehry
 Tom Shannon, Drop, 2009.©  2012 Château La Coste and Tom Shannon. Photograph by Larry Neufeld
Hiroshi Sugimoto © château La Coste
Jean Nouvel, Chai a vinification, 2008. Copyright 2012 Château La Coste and Jean Nouvel
Jean Nouvel, Chai a vinification, 2008. Copyright 2012 Château La Coste and Jean Nouvel
Frank O. Gehry, Music Pavillion, 2008 © 2012 Château La Coste and Frank O. Gehry
Tom Shannon, Drop, 2009.©  2012 Château La Coste and Tom Shannon. Photograph by Larry Neufeld
Une belle dédicace de la part de Jean Nouvel pour les lecteurs de Patrimoinedefrance.fr

>> Profitez des commentaires ! Je m'abonne ! ou Je m'inscris gratuitement !<<

Patrimoine de France,
Commentaires:

Partagez cet article