Patrimoine de France

Isabelle Adjani à la BnF

Sorties
Isabelle Adjani à la BnF

C'est un beau cadeau pour les Fêtes de fin d'année que va offrir la comédienne Isabelle Adjani à tous les amoureux des auteurs classiques. Elle nous livre ses auteurs préférés à travers une lecture exceptionnelle. A la BNF Le 8 décembre 2017

Close the overlay

Isabelle Adjani à la BnF

mercredi 29 novembre 2017
Contenu réservé aux abonnés
Premium

De Duras à Dickinson


Isabelle Adjani © photo Marian Adreani
En effet, Mademoiselle Adjani récidive.
Après une première lecture lors du Festival « La bibliothèque parlante » en mai 2017, Isabelle Adjani donnera vie à quelques grands textes de ses auteurs préférés, Marguerite Duras et Emily Dickinson, mais aussi Choderlos de Laclos, Camille Laurens, Fred Vargas...

Une approche intime

Sur un fond de musique classique, la comédienne va nous transporter par le seul instrument qui touche au plus profond, le plus précieux sa voix.
Un spectacle qui lui tient à cœur car cette nouvelle expérience lui a permis d'appréhender un autre univers comme elle nous le confie  :« J’ai découvert le "monde" de la lecture tout récemment. Il m’était assez étranger. Non pas en tant que spectatrice mais comme comédienne. J’ai ressenti là un plaisir d’une nature inconnue. Je lisais du Racine, ou encore du Duras... Ce fut comme une révélation, qui a produit une exaltation nouvelle.
On rentre dans le texte. Cela se fait de façon vibratoire, entre le frémissement qu’il y a dans l’écoute du public et le frémissement de la diction. C’est son écoute qui vous guide. Et c’est si inattendu de sentir les gens à ce point captifs sur une voix seule, parfois seulement accompagnée, mais subtilement, de musique.
Ces lectures demeurent des moments à la fois éphémères et inoubliables. Elles s’inscrivent en nous pour toujours.
Quand je parle de textes qui m’ont traversée comme ça, je n’apporte aucune preuve au public, juste mon enthousiasme. Je trouve cela très beau, et cela rejoint quelque part une tradition orale.
Si le public n’était pas là, je n’existerais pas. Alors que si je ne suis pas là, il continue d’exister !
On ne peut pas jouer sans public. Quand je suis moi-même spectatrice au théâtre, j’attends qu’il se passe quelque chose en moi, qu’on me transmette un désir, une émotion, une réflexion ou qu’on modifie ma pensée, qu’on me révèle quelque chose de moi face au monde. Un public qui vient vous voir jouer, c’est un public qui vous offre sa confiance, pour qu’au moins un peu de ce moment de théâtre fasse une différence. Qu’il permette de pénétrer une autre réalité qui met entre parenthèses la vie quotidienne. Ce sont des moments précieux.
Peut-on vivre sans ? Je ne crois pas.
»

Une soirée à réserver au plus vite

Informations pratiques


De Duras à Dickinson, lecture par Isabelle Adjani

Vendredi 8 décembre 2017

Grand auditorium :
De 18h30 à  20h
Tarif unique 10 €
Pass annuel lecture/culture 15 € par an : accès illimité aux salles de lecture tous publics de la BnF, aux expositions et manifestations (concerts, conférences, spectacles vivants...)

- Bibliothèque Nationale de France
11, Quai François Mauriac
75013 Paris
01.53.79.53.79

Diaporama

>> Profitez des commentaires ! Je m'abonne ! ou Je m'inscris gratuitement !<<

Patrimoine de France,
Commentaires:

Partagez cet article