Patrimoine de France

Jacques Truphémus, l’Intimité révélée

Expositions
Jacques Truphémus, l’Intimité révélée

A un visiteur qui demandait à Renoir à quoi on reconnaît un bon tableau, l’artiste avait répondu : la bonne peinture c’est celle qui donne du bonheur. Par Françoise Deflassieux Prolongée jusqu’au 23 juillet 2017 En Essonne

Close the overlay

Jacques Truphémus, l’Intimité révélée

dimanche 25 juin 2017
Contenu réservé aux abonnés
Premium

Jacques Truphémus Trois pots, citrons, nappe blanche sur fond blanc, huile sur toile, 2014 © Galerie Claude Bernard / Jean-Louis Losi
Dans l’intimité de Jacques Truphémus

Jacques Truphémus répond pleinement à cette définition, sa palette claire, ses paysages noyés de brume lumineuse, ses natures mortes et les portraits de son épouse Aimée, qui l’accompagna jusqu’à sa mort, à l’aube de l’an 2000, respirent la sérénité. C’est Aimée qui lui fait connaître les Cévennes, après leur mariage en 1950.

Trois Grenades, huile sur toile, 2006 © Didier Michalet
Et c’est là, au Vigan, qu’il s’établit, installe son atelier et peint ses plus beaux paysages, dans des nuances douces de bleu et de vert pâle qui contredisent la réputation de rudesse qu’on fait généralement à cette région.

Le titre de l’expo, l’Intimité révélée, montrent que loin de se limiter aux paysages des Cévennes ou de son Lyon natal, Jacques Truphémus nous fait aussi entrer dans sa vie quotidienne.


Le parc des châtaigniers au Vigan, huile sur toile, 1990, © Galerie Claude Bernard / Jean-Louis Losi
Avec le même flou artistique, il se suggère lui même dans son atelier, ouvre des enfilades de portes, invite à s’installer dans un café lyonnais, ou, à la façon de Cézanne, dispose sur une nappe blanche des pommes, des grenades ou des endives.

Peu de visages en revanche à part celui d’Aimée, dont la silhouette semble le hanter même au delà de la mort.

F.D

Informations pratiques

Jacques Truphémus, l’Intimité révélée


Jusqu’au 23 juillet 2017

- Parc Caillebotte, La Ferme Ornée

Rue de Concy

91 330 Yerres


>> Profitez des commentaires ! Je m'abonne ! ou Je m'inscris gratuitement !<<

Patrimoine de France,
Commentaires:

Partagez cet article