Patrimoine de France

Le Dessin aux enchères

Archives / Ventes aux Enchères
Le Dessin aux enchères

La semaine du Dessin ne se limite pas aux salons dont les accrochages sont rarement accessibles au commun des amateurs, ni aux musées dont les œuvres sont évidemment incessibles, mais elle se joue aussi sur la scène des enchères où le choix est beaucoup plus vaste et l’éventail des prix largement ouvert. Les 31 mars et 1er Avril 2016

Close the overlay

Le Dessin aux enchères

lundi 28 mars 2016
Contenu réservé aux abonnés
Premium

Christie’s a programmé deux ventes, les 31 mars et 1er avril, dans sa salle parisienne de l’avenue Matignon.

 

Salvador Dali : Allégorie de l’âme, Aquarelle 1951, Christie’s (est. 300/500.000.€)
La première propose une centaine d’œuvres d’artistes des XIXe et XXe siècle. En vedette : un “Ibis bleu“ de Gauguin, aquarelle gouachée exécutée à Tahiti en 1892 que le peintre avait offerte sous forme d’un sous-main (“soumin“) plié en quatre, au marchand de tableaux  Ambroise Vollard. Lequel le déplia plus tard et l’encadra : on en attend autour de 500/800.000.€, la meilleure estimation de la vente à côté d’une aquarelle de Dali datée de 1951, créditée de 300/500.000.€, d’une gouache de Cézanne (Poterie marseillaise) et d’une autre de Chagall (Couple au traineau) dans une fourchette plus resserrée de 200.000/350.000.€

La vente du lendemain est consacrée aux artistes dits anciens, en mordant aussi sur le XIXe. A côté d’un portrait au pastel de Maurice Quentin de La Tour et d’une Femme nue à la sanguine et craie blanche de François Boucher estimés chacun 60/100.000.€, on remarque une “Fée aux Griffons“ de Gustave Moreau,(150/200.000.€) et un de ces étonnants “Château Fantastique“ au lavis noir où excellait Victor Hugo. Celui-ci, signé en 1818 (à 16 ans), lui avait servi de carte de vœux trente ans plus tard. On en attend 30/40.000.€.

Eugène Delacroix : Femme arabe, dessin à la plume à l‘encre brune, Daguerre, (est.15/20.000.€)
La vente collégiale qui réunit le 31 mars à Drouot  une douzaine d’études parisiennes, bénéficie d’estimations plus modestes, mais de signatures non moins prestigieuses. Celle de Gian Domenico Tiepolo, sur un “Saint Jean Baptiste baptisant Jésus“, crédité de 40/60.000.€ (Millon & Ass.) et celle de Delacroix avec une “Femme Arabe“ à l’encre brune proposée par l’étude Daguerre, pour 15/20.000.€, On appréciera aussi, de la main de l’architecte Soufflot, un projet d’élévation de l’église Sainte Geneviève, exécuté vers 1756, le dessin (estimé 5/6000.€) accuse de sensibles différences avec le monument, achevé en 1790, et laïcisé comme on sait par la Constituante sous le nom de “Panthéon“.

A côté de cette vente communautaire,  quelques commissaires-priseurs ont aussi programmé des  ventes individuelles offrant une large gamme de dessins anciens et modernes, à partir de quelques centaines d’euros pour des œuvres anonymes ou des feuilles mineures ou d’artistes réputés.

Chez Artcurial, un petit croquis de Rembrandt proposé à 80/120.000.€ voisine avec deux dessins de Gabriel de Saint-Aubin dans une fourchette de 30/60.000.€ chacun.

Un gracieux profil de jeune femme au pastel, signé de Boldini et crédité de 60/80.00.€, est l’œuvre phare de la vente Leclère, à côté d’une aquarelle de Degas d’une valeur de...

1€ puis 5,90 euros / mois

Il vous reste 50% de l'article à découvrir.

L'accès à la totalité de cet article est protégé et réservé aux abonnés de Patrimoine de France. Profitez de nombreux cadeaux ‘Patrimoine’, de tout le contenu, de photographies ultra haute définition et bien d’autres avantages à partir de 1 euro seulement !

Je m'inscris !

Diaporama

Ernest Carrier-Belleuse : Allégorie (détail), fusain et craie blanche sur toile bleue (Ader-Nordmann) 30/40.000.€, la paire - <a style='color: cyan;' href='images/uploads/fullsize/1459172151_carrier-belleuse.jpg'><i class='fa fa-floppy-o'></i> Haute résolution</a>
Salvador Dali : Allégorie de l’âme, Aquarelle 1951, Christie’s  (est. 300/500.000.€) - <a style='color: cyan;' href='images/uploads/fullsize/1459172195_dali.jpg'><i class='fa fa-floppy-o'></i> Haute résolution</a>
Edgar Degas : Danseuse et hommes, aquarelle, Leclère, (est. 30/50.000 €) - <a style='color: cyan;' href='images/uploads/fullsize/1459172233_degas.jpg'><i class='fa fa-floppy-o'></i> Haute résolution</a>
Eugène Delacroix : Femme arabe, dessin à la plume à l‘encre brune, Daguerre, (est.15/20.000.€) - <a style='color: cyan;' href='images/uploads/fullsize/1459172271_delacroix.jpg'><i class='fa fa-floppy-o'></i> Haute résolution</a>
Gustave Moreau : Fée aux Griffons Christie’s (est. 150/200.000€) - <a style='color: cyan;' href='images/uploads/fullsize/1459172369_dessinencheresgustave-moreau.jpg'><i class='fa fa-floppy-o'></i> Haute résolution</a>
Berthe Morisot : Broderie, aquarelle, Ader-Nordmann (est. 8/10.000.€) - <a style='color: cyan;' href='images/uploads/fullsize/1459172590_dessinencheresmorisot.jpg'><i class='fa fa-floppy-o'></i> Haute résolution</a>
Rembrandt (attr.) : Vieil homme au chapeau, croquis à l’encre brune, Artcurial (est.80/120.000€) - <a style='color: cyan;' href='images/uploads/fullsize/1459172620_dessinencheresrembrandt.jpg'><i class='fa fa-floppy-o'></i> Haute résolution</a>
Gabriel de Saint Aubin : l’incendie de l’Hôtel Dieu de Paris en 1772,  Artcurial (est.40/60.000€) - <a style='color: cyan;' href='images/uploads/fullsize/1459172652_dessinencheresst-aubin-40_60.000.jpg'><i class='fa fa-floppy-o'></i> Haute résolution</a>

>> Profitez des commentaires ! Je m'abonne ! ou Je m'inscris gratuitement !<<

Patrimoine de France,
Commentaires:

Partagez cet article