Patrimoine de France

Le centre d’art graphique de la Métairie Bruyère, unique en Europe

Histoires de Familles
Le centre d’art graphique de la Métairie Bruyère, unique en Europe

En Bourgogne, à une vingtaine de kilomètres à l’est d’Auxerre, se trouve un site patrimonial et de culture exceptionnel : le centre d’art graphique de la Métairie Bruyère, à Parly. Reconnu EPV, Entreprise du patrimoine vivant, ce centre est un haut lieu des métiers de l’imprimerie et des arts graphiques, unique en Europe. Dans l'Yonne Par Caroline Paux

Close the overlay

Le centre d’art graphique de la Métairie Bruyère, unique en Europe

samedi 07 juillet 2018
Contenu réservé aux abonnés
Premium

Le centre d’art graphique de la Métairie Bruyère est une ancienne ferme composée de huit bâtiments © photo Caroline Paux/PdF 2018
Il a été créé en 1985 par le graveur Robert Dutrou (disparu en 1999) et Lydie, son épouse.

Située dans une ancienne ferme typique de la région de la Puisaye, au pays de Colette, la Métairie Bruyère accueille de grands artistes, des galeries d’art et des éditeurs, qui viennent faire imprimer leurs œuvres, estampes, lithographies ou livres d’art… C’est un lieu chargé d’histoire et de tradition, mais qui reste absolument tourné vers l’avenir.

Un peu d’histoire

Dans l’atelier de typographie des tonnes de lettres en plomb © photo Caroline Paux/PdF 2018
Robert Dutrou a découvert son métier de graveur à 14 ans, en 1944, dans le célèbre atelier de taille-douce parisien Lacourière. Il a travaillé aux côtés de grands noms de la peinture contemporaine dont Joan Miró, qui devint son ami, mais aussi Picasso, Ernst, Masson, Hartung… Dans les années soixante, il est appelé par Aimé et marguerite Maeght pour diriger, avec son épouse Lydie, le service de taille-douce dans les ateliers de la Fondation Maeght. Il y côtoie de grands noms de l’art contemporain : Braque, Calder, Ubac, et bien d’autres…

En 1973, Lydie crée l’atelier R.L.D. à Paris, dans le XIIIe arrondissement. Robert Dutrou participe activement à cette aventure, initiant un projet d’édition de livres de bibliophiles. De nombreuses estampes et des livres rares prennent vie. Les artisans pratiquent de la haute couture sur papier, pour des artistes et écrivains qui voient en cet atelier un lieu où leur travail peut être mis en valeur avec confiance et qualité.

L’atelier de typographie réalise des invitations, des livres d’art, comme ici, celui de Paolo Boni, avec des textes de Georges Perec © photo Caroline Paux/PdF 2018
Amoureux de l’Yonne où ils possédaient une résidence de vacances (qui était auparavant celle de Julien Clerc qui vivait à l’époque avec France Gall, une fille du pays), Robert et Lydie Dutrou décident de venir s’y installer, d’ouvrir un second atelier R.L.D. et de créer un véritable centre d’art graphique. Les artistes et écrivains de renommée internationale y ont été accueillis.

Après le décès de Robert Dutrou, sa fille Corinne et son mari Christian Mameron, reprennent le flambeau, sous l’œil bienveillant de Lydie.

 

Un lieu d’artisanat unique en Europe

L’atelier de gravure ou l’impression en taille-douce, occupe une place dominante au sein des éditions R.L.D © photo Caroline Paux/PdF 2018
Aujourd’hui, le site de la Métairie Bruyère est un lieu d’artisanat d’art unique en Europe. Il regroupe huit corps de ferme comprenant un ensemble d’ateliers : typographie manuelle, taille-douce, lithographie, digigraphie, cartonnage de luxe. La métairie a conservé des machines extraordinaires qui ont imprimé les plus grands artistes, mais elle s’est aussi ouverte à la modernité. C’est ce qui en fait un lieu de création vraiment rare. Il dispose, entre autres, d’une presse grand format qui avait été créée spécialement pour Miro, permettant aux amateurs de grandes dimensions la réalisation d’images exceptionnelles de 120 x 300 cm.

L’atelier lithographie compte deux “bêtes à cornes” et deux presses Voirin… Du côté de la presse typographique manuelle, trônent des machines Phonix datant de 1910 et 50 tonnes de caractères de plomb réparties en une trentaine de polices, de lettrines, de toutes tailles et de tous styles. Parfait pour les tirages à éditions limitées.


Après avoir gravé le bois, place à la phase d’ancrage © photo Caroline Paux/PdF 2018
Faire découvrir le patrimoine de l’image imprimée

Le Centre d’art graphique, c’est aussi “Aux quatre vents de l’art”, une association fondée en 1994 par le couple Dutrou. Ses objectifs sont de démocratiser l’accès à la culture à un large public, de mettre en avant la création artistique auprès d’un jeune public et d’enfants handicapés, mais aussi de faire redécouvrir le patrimoine de l’image imprimée.

Caroline Paux

Des visites et des ateliers découverte

Killian Moyon, chargé des visites et de l’animation des ateliers en démonstration sur une des presses © photo Caroline Paux/PdF 2018
La Métairie Bruyère ouvre ses portes au public de juillet à septembre et offre la possibilité de visiter les ateliers. On peut ainsi y voir les artisans de l’image imprimée en pleine action, autour de leurs belles et vieilles machines. La visite est commentée et dure 2 heures.

Toute l’année des activités gravure sont organisées pour les enfants (et pour les adultes). On y apprend tout ce qu’il faut savoir pour graver et imprimer ses dessins. Le B A ba de l’impression traditionnelle avec des presses traditionnelles du XIXe siècle.

Des ateliers à destination des enfants déficients visuels, aveugles ou handicapés sont organisés spécialement à leur intention avec des activités adaptées, comme le monotype ou le gaufrage.

 

La salle d’exposition accueille jusqu’au 30 septembre l’exposition d’ Enrique Marin © photo Caroline Paux/PdF 2018
Exposition d’Enrique Marin

Chaque année la Métairie Bruyère organise une exposition dans un des bâtiments aménagés spécifiquement. Depuis le 24 juin, jusqu’au 30 septembre, elle accueille l’artiste d’origine espagnol, Enrique Marin.

Pendant des années, il a travaillé avec l’atelier R.L.D. à la Métairie. Il connaît bien les lieux et présente avec plaisir ses dessins, peintures, gravures, sculptures et céramiques. Une superbe rétrospective de ses œuvres de 1963 à 2017, intitulée « Variations”.

Informations pratiques

Le centre d’art graphique de la Métairie Bruyère, unique en Europe

Ouvertures : de juillet à septembre ouvert du mercredi au dimanche.

D’octobre à juin : du lundi au vendredi sur rendez-vous.

Visite guidée des ateliers, exposition comprise : à 10 heures, durée 2 heures. Adultes : 6 €, moins de 15 ans, étudiants, scolaires : 3 €, groupe : 4 €

Stages : toute l’année sur réservation.

La Métairie Bruyère
89 240 Parly


Diaporama

>> Profitez des commentaires ! Je m'abonne ! ou Je m'inscris gratuitement !<<

Patrimoine de France,
Commentaires:

Partagez cet article