Patrimoine de France

Les étoilés brillent à Omnivore

Archives / Manifestations
Les étoilés brillent à Omnivore

La douzième édition d’Omnivore World Tour Paris, le festival de la jeune cuisine française et internationale, a démarré dimanche 5 mars à la Maison de la Mutualité à Paris. Trois journées consacrées 100 % à la gastronomie. Nous y étions...

Close the overlay

Les étoilés brillent à Omnivore

lundi 06 mars 2017
Contenu réservé aux abonnés
Premium

La jeune cuisine internationale à l'honneur au Festival Omnivore

Chaque plat réalisé lors des masterclass est photographié par le public. Ici le ris de veau mijoté aux cosses de noix par Jean-François Piège© photo Caroline Paux
Depuis quelques années, celle-ci est devenue un objet culturel et un enjeu identitaire. On la voit partout, restaurants, télévision, magazines, blogs, littérature, photographie… L’assiette est un plaisir.

Elle a changé de statut et s’est largement démocratisée.
Elle est devenue populaire, en partie grâce au succès des émissions de télévision, telles que Top Chef ou Master Chef… De contrainte, la cuisine est devenue un loisir ouvert à tous et elle ne cesse de séduire.

En parallèle, le monde de l’édition a proposé des livres de cuisine de plus en plus beaux ; des sites Internet ont démocratisé la façon de découvrir les recettes ; des lieux de formations ont proposé des cours accessibles à tous dans des ateliers ou en ligne… La gastronomie a retrouvé ses valeurs d’authenticité et de plaisir.
Elle va devenir maintenant responsable, simple, généreuse, imaginative.


Jean-François Piège fait déguster le plat qu'il vient de préparer© photo Caroline Paux
Pas de surprise donc de constater le succès du Festival Omnivore qui d’année en année attire de plus en plus de visiteurs. Certaines salles de la Maison de la Mutualité deviennent aujourd’hui trop petites pour pouvoir accueillir tous les visiteurs.

Dimanche, lors de la masterclass de Jean-François Piège, pas moins de 1 600 personnes avaient pris place dans le théâtre de la mutualité. La salle “sucrée” a dû refuser du monde tant la salle était pleine.

 

Le chef turc Kemal Demirasal, est un chef de renommée internationale qui a porté son restaurant Alancha, en Turquie, dans la World's 50 Best Restaurants© photo Caroline Paux
Omnivore World Tour révélateur de talents

Omnivore, est au départ un magazine, créé il y a une douzaine d’années par  Luc Dubanchet. En visionnaire, le journaliste a vu, bien avant tout le monde, que les choses allaient bouger dans la cuisine. « En 2003, manger bien signifiait manger cher, manger peu créatif, limite chiant », explique-t-il. « Nous avons perçu l'émergence d'une nouvelle génération de chefs et de nouvelles envies "Jeune cuisine". »

Bao La, chef du restaurant Le garçon Saïgon, à Hong-Kong © photo Caroline Paux
Luc Dubanchet a eu l’idée de créer son festival. En 2006, l’Omnivore Food Tour voit le jour au Havre, puis à Deauville et s’internationalise avec des éditions à New York et Moscou. Depuis 2012, le festival est devenu l’Omnivore World Tour, un révélateur de talents à travers la planète. Il se déroule à Paris sur trois jours, mais aussi à Marseille, Lyon, Genève, Bruxelles, Moscou, New York, San Francisco, Montréal, Sydney, Shanghai, Istanbul et Londres, et rassemble près de 60 000 festivaliers sur les quatre continents.

Trois jours de partages

Jean-François Piège sur la grande scène "salée” © photo Caroline Paux
Omnivore World Tour est une belle plateforme vivante de découvertes, de rencontres inédites, d'échanges et d'histoire de cuisine.

Au programme lors des trois jours parisiens :

• Une grande "scène salée", un Masterclass culinaire animé par le journaliste Boris Coridian, avec 27 grands chefs internationaux qui se succèdent pour réaliser et expliquer leurs plats quelques noms : Guillaume Sanchez – actuel candidat dans l’émission Top Chef –, Jean-François Piège, Alexandre Gauthier ; Bruno Verjus, Pierre Gagnaire, Tom Aikens, Romain Meder…)

Cédric Grolet Pâtissier de l'année © photo Caroline Paux
Une "scène sucrée" pour 21 pâtissiers de restaurant, de boutique mais également des chefs de cuisine qui présentent une pâtisserie novatrice, goûteuse et incarnée… (Yann Couvreur) Thierry Marx, Taku Sehine, Yann Menguy, Cédric Grolet, Erwan Blanche et Sébastien Bruno…)

• Une "scène artisan", avec 18 agriculteurs, artisans… qui révèlent leur savoir-faire et parlent de leur apport à la cuisine

• Le "Tasting" pour découvrir des marques partenaires d'Omnivore

• Une scène “avant-garde” où 9 chefs, entrepreneurs viennent parler de leur expérience ;

• Une scène “cocktail” avec 18 démonstrations ;

• Une scène “territoires” avec 16 présentations de chefs provenant des régions françaises…

Thierry Marx, chef du Mandarin Oriental, a réalisé une omelette dans une salle comble. La Joyfood…© photo Caroline Paux
Un moment “Loves Joyfood” pour goûter, partager, inventer.

Le Village avec près de 70 des stands et marques "choisies" pour leur qualité.

Florent Ladeyn, “Révélation” Omnivore

À chaque édition, Omnivore rend hommage à une dizaine de chefs, pâtissiers, restaurateurs, à travers ses grands prix. Ils figurent tous dans son guide “Foodbook” qu’il édite deux fois par an. Voici le palmarès

Florent Ladeyn Créateur Omnivore 2017 © photo Caroline Paux
  Créateur de...

1€ puis 5,90 euros / mois

Il vous reste 50% de l'article à découvrir.

L'accès à la totalité de cet article est protégé et réservé aux abonnés de Patrimoine de France. Profitez de nombreux cadeaux ‘Patrimoine’, de tout le contenu, de photographies ultra haute définition et bien d’autres avantages à partir de 1 euro seulement !

Je m'inscris !

Diaporama

>> Profitez des commentaires ! Je m'abonne ! ou Je m'inscris gratuitement !<<

Patrimoine de France,
Commentaires:

Partagez cet article