Patrimoine de France

Ouverture du Centre de création contemporaine Olivier Debré

La vie de nos monuments
Ouverture du Centre de création contemporaine Olivier Debré

Le Centre de Création Contemporaine Olivier Debré (CCC OD),ouvre ses portes au public le 11 mars. Il sera inauguré ce vendredi 10 mars par la Reine Sonja de Norvège aux côtés de François Hollande, Président de la République. A Tours

Close the overlay

Ouverture du Centre de création contemporaine Olivier Debré

vendredi 10 mars 2017
Contenu réservé aux abonnés
Premium

Le Centre de Création Contemporaine Olivier Debré © photo Caroline Paux
Situé à Tours, dans le haut de la rue Nationale, au cœur d’un paysage classé au patrimoine mondial de l’Unesco, le CCC OD entend vivre au rythme de la création, des rencontres et aura pour vocation d’être un lieu vivant et ouvert sur le monde de l’art contemporain national et international.

Le Centre de Création Contemporaine porte aujourd’hui le nom du peintre Olivier Debré (1920-1999), artiste important du XXe siècle, qui fut fortement inspiré par la Touraine et ses paysages qu’il adorait. Il témoignait un attachement particulier à ce fleuve majestueux qu’est la Loire dont il a peint d’innombrables “portraits”.


Olivier Debré : “Un voyage en Norvège”

Le CCC OD a bénéficié d’une donation du peintre, cinq très grandes huiles sur toile de 4 sur 9 mètres, aux formats des cimaises que lui avait commandé Alain-Julien Laferrière, fondateur et directeur du Centre d’Art Contemporain en 1991, et d’une sélection de 150 dessins exceptionnels. L’exposition qu’il lui consacre dans un des trois espaces d’exposition, est enrichi d’un prêt permanent de 140 tableaux.

De quoi apporter un éclairage nouveau sur l’œuvre du peintre.

Exposition “Voyage en Norvège” d’Olivier Debré © photo Caroline Paux
Pour cette ouverture-inauguration, le CCC OD a choisi de centrer sa programmation sur la Norvège. Olivier Debré a beaucoup voyagé et il appréciait ce pays où il s’est arrêté à de multiples reprises. Les peintures qu’il a réalisées là-bas ont été très peu diffusées en France et elles sont à découvrir dans cette exposition, “Un voyage en Norvège”.

En regard des œuvres norvégiennes de l’exposition, une immense toile de la Loire occupe l’espace central de la “galerie blanche”, un point névralgique de la déambulation des visiteurs.

Per Barclay : chambre d’huile

La Chambre d’huile de Per Barclay © photo Caroline Paux
L’artiste norvégien Per Barclay a réalisé, dans le volume monumental de la Nef du Centre d’art, une des plus grandes “Chambres d’huile” jamais présentée dans un contexte d’exposition.

Une œuvre vraiment à part car l’artiste n’expose généralement pas ses chambres à huiles qui sont, la plupart du temps, conçues pour des dispositifs de prises de vues destinées à créer des images photographiques qui seront, elles, exposées. L'artiste recouvre le sol avec de l'huile noire, créant de troublants miroirs. Dans le reflet de l’huile disposée sur un support de quelques centimètres, tous les repères basculent et métamorphosent le lieu.

Un magnifique espace de fiction où se projette l’imaginaire. Les quatre grandes baies vitrées ouvertes sur l’extérieur se reflètent et font apparaître des détails étonnants. Magique et vertigineux.

 

Innland : douze artistes

Photographies de Kamilla Langeland, présentées par Elodie Stroecken, chargée d’expositions au CCC OD © photo Caroline Paux
Innland est un terme norvégien qui veut dire “l’intérieur d’un territoire”. C’est le titre de la troisième exposition présentée dans la “galerie noire” du Centre. Elle présente les travaux de douze artistes actifs depuis les années 2000 sur la scène norvégienne. Ils ont en effet tous un lien avec la Norvège. Ils y sont nés, ils y ont étudié ou ils y vivent désormais. La majorité des œuvres de l’exposition ont été créées spécifiquement, parfois même en réaction au bâtiment dans lequel ils s’inscrivent.

Pour clore ce voyage norvégien, une œuvre sonore réalisée par A.K. Doven et des habitants de la ville de Tours il y a cinq ans, est activée sur le parvis du centre. Il suffit d’appuyer sur une pédale !

Un site prestigieux au cœur du patrimoine ligérien

Le Centre de Création Contemporaine Olivier Debré © photo Caroline Paux
La réalisation du bâtiment du CCC OD a été confiée à une agence portugaise Aires Mateus, retenue parmi 90 agences internationales. Le bâtiment est de 45 000 m2.

Partant d’un édifice des années cinquante, emblématique d’un patrimoine architectural classé et porteur de la mémoire collective de Tours, les architectes y ont articulé un nouveau volume en pierre de taille. Celui-ci semble flotter sur une galerie de verre éclairée de l’intérieur. L’esthétique donne une place prépondérante à la lumière par les jeux de transparence et l’usage d’une pierre de taille locale.

Le Centre de Création contemporaine Olivier Debré se trouve à un carrefour stratégique de la ville.

Il est à la jonction de trois ensembles : des immeubles datant de la reconstruction des années cinquante, imaginées par l’urbaniste Pierre Patou, le centre historique typique du patrimoine ligérien, et la rénovation de l’entrée de la ville dont il est la première réalisation.


Caroline Paux


Informations pratiques

- Centre de Création Contemporaine Olivier Debré
Jardin François 1er
37 000 Tours.

A 5 minutes en tramway de la gare de Tours, à 1 h 10 de Paris en TGV.

Tarif : 6 € tarif plein, 3 € tarif réduit, 9 € tarif avec guide multimédia.



Diaporama

Le Centre de Création Contemporaine Olivier Debré © photo Caroline Paux - <a style='color: cyan;' href='images/uploads/fullsize/1489135908_01-expo-olivier-debre-CC-81-003.jpg'><i class='fa fa-floppy-o'></i> Haute résolution</a>
Exposition “Voyage en Norvège” d’Olivier Debré  © photo Caroline Paux - <a style='color: cyan;' href='images/uploads/fullsize/1489135956_01-expo-olivier-debre-CC-81-003.jpg'><i class='fa fa-floppy-o'></i> Haute résolution</a>
Exposition “Voyage en Norvège” d’Olivier Debré © photo Caroline Paux - <a style='color: cyan;' href='images/uploads/fullsize/1489136003_01-expo-olivier-debre-CC-81-004.jpg'><i class='fa fa-floppy-o'></i> Haute résolution</a>
La Chambre d’huile de Per Barclay © photo Caroline Paux - <a style='color: cyan;' href='images/uploads/fullsize/1489136119_02-expo-per-barclay-001.jpg'><i class='fa fa-floppy-o'></i> Haute résolution</a>
La Chambre d’huile de Per Barclay © photo Caroline Paux - <a style='color: cyan;' href='images/uploads/fullsize/1489136162_02-expo-per-barclay-002.jpg'><i class='fa fa-floppy-o'></i> Haute résolution</a>
La Chambre d’huile de Per Barclay © photo Caroline Paux - <a style='color: cyan;' href='images/uploads/fullsize/1489136185_02-expo-per-barclay-004.jpg'><i class='fa fa-floppy-o'></i> Haute résolution</a>
Innland – œuvre d’Anne Cathrin November Hoibo  © photo Caroline Paux - <a style='color: cyan;' href='images/uploads/fullsize/1489136239_03-innland-lconfusionr-de-saman-kamyab-002.jpg'><i class='fa fa-floppy-o'></i> Haute résolution</a>
“Ivory tower” photos et chaises trouvées de Linn Pedersen © photo Caroline Paux - <a style='color: cyan;' href='images/uploads/fullsize/1489136330_03-innland-livory-towerr-de-linn-pedersen-005.jpg'><i class='fa fa-floppy-o'></i> Haute résolution</a>
Ignas Krunglevicius a créé une grande sculpture abstraite extérieure à partir de ballons noirs © photo Caroline Paux - <a style='color: cyan;' href='images/uploads/fullsize/1489136369_03-innland-006.jpg'><i class='fa fa-floppy-o'></i> Haute résolution</a>

>> Profitez des commentaires ! Je m'abonne ! ou Je m'inscris gratuitement !<<

Patrimoine de France,
Commentaires:

Partagez cet article