Patrimoine de France

Restauration de l

La vie de nos monuments
Restauration de l'antichambre du Col de cygne

La persévérance est l'une des qualités du château de Fontainebleau qui sait mener à terme ses projets. Le dernier en date vient de s'achever avec la restauration de l'antichambre du Col de Cygne. Désormais, l’antichambre du Col de cygne est visible dans le cadre de la visite guidée des Petits appartements. En Seine-et-Marne

Close the overlay

Restauration de l'antichambre du Col de cygne

mardi 05 juin 2018
Contenu réservé aux abonnés
Premium

L’antichambre du Col de cygne restaurée et réaménagée


L’antichambre du Col de cygne © Chloé Cazalet
Mission accomplie, après plusieurs mois de travaux, l'antichambre du Col de cygne est ouverte à la visite

L'antichambre, située au cœur des Petits Appartements, tire son nom de la fontaine en plomb doré, réalisée par le sculpteur Roland et le bronzier Thomire
en 1784, qui représente un enfant jouant avec un cygne au milieu de roseaux.
L’ensemble repose sur une vasque de marbre en forme de coquille. La pièce est aménagée en office sous Louis XV, avant de devenir une salle des buffets sous le règne de Louis XVI, la fontaine occupant la fonction de raffraichissoir.
Le sol en marbre a été restauré, tout comme la lanterne, qui a également été électrifiée.
Par ailleurs, de nouvelles vitrines ont été installées pour mettre en valeur les collections de porcelaine de Sèvres destinées à la table des souverains.

Collections de porcelaine de Sèvres © Chloé Cazalet
Celles-ci présentent trois services de porcelaine.
Le premier, rose et or, est connu sous le nom de « camaïeu carmin ». Issu d’une commande adressée par Louis XV en 1756 à la manufacture de Vincennes, future
manufacture de Sèvres, il comporte environ six cents pièces, dont cent vingt-neuf figurent aujourd’hui dans les collections de Fontainebleau. Il fut régulièrement enrichi jusqu’en 1787 par le souverain et son successeur Louis XVI fut sensible à son entretien.

Les deux autres services sont des commandes du roi Louis-Philippe.
Le service des Chasses, livré à partir de 1839, rappelle la vocation première du château de Fontainebleau. Le service...

1€ puis 5,90 euros / mois

Il vous reste 50% de l'article à découvrir.

L'accès à la totalité de cet article est protégé et réservé aux abonnés de Patrimoine de France. Profitez de nombreux cadeaux ‘Patrimoine’, de tout le contenu, de photographies ultra haute définition et bien d’autres avantages à partir de 1 euro seulement !

Je m'inscris !

Diaporama

>> Profitez des commentaires ! Je m'abonne ! ou Je m'inscris gratuitement !<<

Patrimoine de France,
Commentaires:

Partagez cet article