Patrimoine de France

Théâtre : Hôtel des deux mondes

Rubrique
Théâtre : Hôtel des deux mondes

Que se passe t-il après le dernier soupir ? L’heure du départ est une inconnue. On se croit immortel. Que faisons nous de ce cadeau extraordinaire qu’est la vie ?? Abonnés, à vous de jouer pour gagner des places Les 9, 15 et 22 mars 2017

Close the overlay

Théâtre : Hôtel des deux mondes

lundi 06 mars 2017
Contenu réservé aux abonnés
Premium

Pour gagner des places répondez à la question suivante

Lors de la création de cette pièce qui interprétait le rôle du Docteur ?

contact@patrimoinedefrance.fr

Pour les 9, 15 et 22 mars 2017


Il s’en passe des choses derrière les paupières closes

"Hôtel des deux mondes" d’Éric Emmanuel Schmitt au Théâtre Rive Gauche © photo Fabienne Rappeneau
Julien arrive dans un hôtel dans lequel il ne pensait pas venir. Il n’a aucun souvenir d’avoir fait une réservation. Le personnel est stylé, tout de blanc vêtu. Comment est-il arrivé dans ce hall d’hôtel ? Où est-il ? Au bord de la mer ? Dans une station balnéaire ou en haute montagne.
Il se sent perdu. Les autres clients sont singuliers.  Un vieil homme bougon qui voudrait qu’on le traite selon son rang, il est quand même le président Delbec !
L’autre est un mage d’opérette, le mage Radjapour. Un petit fils de Jean Tissier dans « L’Assassin habite au 21 » ? Il en a la démesure. Néanmoins doté d’un sérieux bon sens. Une femme d’une cinquantaine année est toute  timide, qui semble toujours s’excuser.

Non ce n’est pas un hôtel. Est-ce  un hôpital, une maison de repos puisque l’on parle d’un médecin.

Mais que fait-il parmi eux ? Une belle jeune femme l’attire. Les clients, à moins que ce ne soit des patients qui se confient. Certain disparaisse dans l’ascenseur car c’est le moment de partir, mais quel moment et pour où?? Malgré toutes ces questions Julien se sent apaisé, la belle Laura est un remède plus efficace que toutes les panacées du monde.

Eric-Emmanuel Schmitt nous invite dans cet Hôtel étrange. Cette étape recommandée par le Michelin céleste est une pause dans le tourbillon de notre vie.

Savons nous vraiment que nous sommes vivants ? L’Hôtel des deux mondes porte bien son nom, nous sommes comme suspendus entre rêve et réalité, entre conscience et inconscience. Les clients de cet Hôtel mystérieux, sont tous en plein questionnement. Ils doivent réfléchir au sens de leur vie, de leur espoir.

Que se passe t-il après le dernier soupir ? L’heure du départ est une inconnue. On se croit immortel. Que faisons nous de ce cadeau extraordinaire qu’est la vie ??

"Hôtel des deux mondes" d’Éric Emmanuel Schmitt au Théâtre Rive Gauche © photo Fabienne Rappeneau
L’auteur nous invite à une réflexion sereine, il mêle habilement la comédie, la réflexion et la poésie. Cette  pièce appartient à un genre assez peu présent sur les scènes celui de la comédie philosophique.

Anne Bourgeois est aux manettes de la mise en scène. C’est un excellent Capitaine. Son travail est à son image,  généreux, dynamique. La distribution est celle du cœur et de l’amitié. Deux éléments qui collent avec le sujet de la pièce. Jean Paul Farré en mage sait être drôle et profond.

Jean-Jacques Moreau tonitrue en vieille baderne obnubilé lui-même. Michèle Garcia, Noémie Elbaz et Odile Cohen sont chacune tendre, émouvante. Davy Sardou est le nouveau locataire de cet Hôtel. Nous suivons ce comédien depuis ses débuts, quel parcours. Il fraie aussi bien dans la comédie que dans la comédie dramatique. Si, il a le physique d’un jeune premier, il faudrait prendre garde à le réduire qu’à son physique charmant. Il a une telle force, une sensibilité que le public le suit avec sympathie.

L’hôtel des deux mondes vous invite à une soirée pleine d’émois et de sourires. Une pause philosophique ne se refuse pas, surtout lorsque nous sommes en si bonne compagnie

Un fait qui ne trompe pas, le soir où nous avons vu le spectacle, il n’y a pas eu un seul portable qui sonne, ni même une lumière d’écran indiscrète. C’est assez rare pour le signaler !

Marie Laure Atinault


Informations pratiques

Hôtel des deux mondes

D’Éric Emmanuel Schmitt

A 21 heures

Pour les 9, 15 et 22 mars 2017


Mise en scène Anne Bourgeois

Avec Davy Sardou, Jean-Paul Farré, Jean-Jacques Moreau, Odile Cohen, Michèle Garcia, Noémie Elbaz, Günther Vanseveren, Roxane Le Texier

- Théâtre Rive Gauche

6 Rue de la Gaité

75 014 Paris

Tél : 01 43 35 32 31

>> Profitez des commentaires ! Je m'abonne ! ou Je m'inscris gratuitement !<<

Patrimoine de France,
Commentaires:

Partagez cet article