Patrimoine de France

Théâtre : Le cas Sneijder

Rubrique
Théâtre : Le cas Sneijder

Paul Sneijder est un homme ordinaire. Sa vie est bouleversée à jamais par un accident peu commun. Un accident d’ascenseur, cela pourrait prêter à rire si il n’avait pas été si tragique. Pierre Arditi prouve encore une fois, quel comédien exceptionnel il est, mis en scene par Didier Bezace, il nous offre un moment de théâtre puissant, vertigineux. Nous vous invitons à deux soirées de représentations Les 11 et 12 avril 2017

Close the overlay

Théâtre : Le cas Sneijder

dimanche 09 avril 2017
Contenu réservé aux abonnés
Premium

Répondez à la question suivante :

Didier Bezace a mis en scène Pierre Arditi au Festival D’Avignon quel est le titre de la pièce ?
contact@patrimoinedefrance.fr

Le cas Sneijder


"Le cas Sneijder" au théâtre de l'Atelier © photo Nathalie Hervieux
Paul est le seul survivant
. Sa fille est morte dans cette chute vertigineuse. Paul est resté  longtemps dans le coma. Il revient à la vie, mais il se sent comme étranger dans cette vie qui fut la sienne


Paul Sneijder était avant son accident d’ascenseur un homme assez banal. Son nom imprononçable le singularisait, bien malgré lui.
Lorsqu’il sort du coma, il apprend la mort de sa fille. C’est un douleur puissante, une injustice. Il veut comprendre, inlassablement il se documente sur les ascenseurs. Les murs de son bureau sont noircis de croquis de plan, de schéma, il veut comprendre. Entre le monde et lui, un fossé abyssal s’est creusé. Sa femme est devenue une étrangère et ses fils sont comme leur mère, ils  appartiennent à un autre monde. Un monde hostile.

Paul refuse de faire ce qu’il devrait faire. Non, il ne portera  pas plainte même si il est sûr de gagner. Il refuse de reprendre son poste. Il fait des choix qui creusent à chaque fois l’abîme qui le sépare des autres. Il devient promeneur pour chien. La fréquentation de ces chiens lui apportent une autre vision du monde.

"Le cas Sneijder" au théâtre de l'Atelier © photo Nathalie Hervieux
Son combat
est-il celui de deux mondes, celui des horizontaux et des verticaux ? Mais la société n’aime pas ceux qui ne veulent pas respecter les règles. Paul ne veut plus respecter les consignes.

Le cas Sneijder  est le résultat...

1€ puis 5,90 euros / mois

Il vous reste 50% de l'article à découvrir.

L'accès à la totalité de cet article est protégé et réservé aux abonnés de Patrimoine de France. Profitez de nombreux cadeaux ‘Patrimoine’, de tout le contenu, de photographies ultra haute définition et bien d’autres avantages à partir de 1 euro seulement !

Je m'inscris !

Diaporama

>> Profitez des commentaires ! Je m'abonne ! ou Je m'inscris gratuitement !<<

Patrimoine de France,
Commentaires:

Partagez cet article