Patrimoine de France

The Bridge 2017 : une transat pour l’histoire

Echos du patrimoine
The Bridge 2017 : une transat pour l’histoire

“The Bridge“ sera l’événement fort du centenaire du débarquement des soldats américains en 1917. L’occasion d’organiser la Transat du Centenaire, entre Saint-Nazaire et New-York, avec le paquebot Queen Mary 2 et quatre trimarans Ultimes barrés par quatre des plus grands skippers de la course au large. Le 25 juin 2017 Par Caroline Paux

Close the overlay

The Bridge 2017 : une transat pour l’histoire

dimanche 25 juin 2017
Contenu réservé aux abonnés
Premium

Présentation de The Bridge pour les commémorations du débarquement des troupes améciaines sur la côte Atlantique. Les quatre skippers : Thomas Coville, François Gabart, Francis Joyon et Yves Le Blévec près pour le défi. © photo Caroline Paux
Lancé en octobre 2015 et labellisé par la Mission du Centenaire de la Première Guerre mondiale comme par la World War One Centennial Commission, “The Bridge” va être l'un des événements phare des commémorations programmée en 2017 sur la façade atlantique.

Cet événement a été imaginé pour célébrer le débarquement des Américains en juin 2017. Ils ont été plus de deux millions à débarquer, principalement à Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), à Brest (Finistère), au Havre (Normandie) et à Boulogne (Pas-de-Calais).

Les premiers contingents américains ont mis le pied sur le sol français à Saint-Nazaire, le 26 juin 1917. Ils ont apporté toute une culture et un art de vivre. Avec eux, de la musique jusqu’alors inconnue sur le vieux continent : jazz, ragtime, swing, be-bop, rhythm and blues… Du sport aussi avec la boxe, le base Ball et, surtout,… le basket-ball !

La Coupe du Monde de basket 3X3, une première en France © photo FIBA3x3
Pour commémorer ce débarquement américain, The Bridge va célébrer 100 ans d’amitié France-Etats-Unis à travers des festivités et des animations imaginées au miroir de leur passé commun. Plus de 300 000 spectateurs sont attendus pour les différents événements.

Le franco-Américain Tony Parker est le parrain et l’ambassadeur de l’événement.

 

Retour aux sources pour le Queen Mary 2

Joseph Zimet, directeur général de la Mission du centenaire de la Première Guerre Mondiale, présente le programme des festivités du Centenaire lors d’une conférence de presse, jeudi 18 mai à Paris. © photo Caroline Paux
Point d’orgue de la programmation, la ville de Saint-Nazaire va vivre un moment fort, assez extraordinaire, qui va toucher toute la population par son ampleur émotionnelle : le retour du Queen Mary 2. Ce paquebot transatlantique britannique mythique a été construit par les Chantiers de l'Atlantique STX, desquels il est sorti en 2004.

Le Queen Mary 2arrivera de Cherbourg à Saint-Nazaire, le 24 juin, à 17 heures. Il sera escorté par une armada internationale composée d’une dizaine de navires de guerre provenant de sept nations (porte-hélicoptères, frégates patrouilleurs…) et d’une flotte considérable de la SNSM qui fêtera ses 50 ans.

 

Quatre skippers lancent un défi au Queen Mary 2

 

Un événement qui devrait faire vibrer les passager : l’arrivée du Qeen Mary 2 à New York. © photo Cunard-TheBridge2017
Le Queen Mary 2 restera deux jours à Saint-Nazaire, puis il prendra la direction de New York pour une transat exceptionnelle : “La Transat du Centenaire”.

Quatre des plus grands skippers de la course au large défieront le paquebot sur son terrain de prédilection, l’Atlantique. Un match inédit qui opposera le géant d’acier à quatre trimarans Ultimes menés par Thomas Coville, François Gabart, Francis Joyon et Yves Le Blévec et leur équipage de cinq marins chacun. Ils devront lutter pour arriver les premiers et établir un temps de référencement.

D’après les estimations, les voiliers devraient arriver 24 à 30 heures après le Queen Mary 2 qui, lui, traverse l’Atlantique tout droit, à toute vapeur… ou presque ! Mais sait-on jamais ! Une météo extraordinaire permettrait aux trimarans de voler la vedette au paquebot.

Les bateaux quitteront le port de Saint-Nazaire le 25 juin, à 19 heures précises. Les trois coups du départ de la course seront donnés sous le pont de Saint-Nazaire, pour 3 152 miles (5 837 km) de course. Le 1er juillet au petit matin, après six jours de mer, le Queen Mary 2 fera son entrée au large de Manhattan, salué comme le veut la tradition par les lumières de la Statue de la Liberté.

 

Les organisateurs ont réussi leur pari et concrétisé leur rêve, celui d’affréter ce paquebot mythique, grâce au dynamisme de plus de 150 entreprises privées qui se sont embarquées dans l’aventure. Plus d’un millier de dirigeants et collaborateurs prendront place à bord pour la traversée de l’Atlantique et réfléchir sur le monde de demain…

 

Essar GABRIEL, directeur général de la 4e Coupe du monde de Basket FIBA 3X3 (à droite) et Perrine LELEUCH, joueuse de l'équipe de France de basket 3X3 présentent la compétition. Une première pour la France © photo Caroline Paux
Basket de rue de niveau mondial à Nantes

D’autres événements vont marquer The Bridge. 100 ans après l’arrivée du basket-ball en France, apporté par les soldats américains, la ville de Nantes accueillera la 4e Coupe du Monde FIBA 3 X 3. C’est une première pour l’Hexagone. Le basket à trois est un sport urbain plébiscité par les jeunes et les citadins à travers la planète. 40 équipes et 36 nations seront en présence. Rendez-vous du 17 au 21 juin.

 

Du jazz à tous les étages…

Paul Lay, pianiste de jazz et programmateur de 100 ans de Musiques américaines. Créateur de l’hymne de The Bridge qui ponctuera tous les événements © photo Caroline Paux
Les Américains ont apporté le basket et… le jazz. Il y a 100 ans, le lieutenant James Reese Europe débarquait avec son Brass Band à Brest. Il improvisa une Marseillaise aux rythmes entraînants du swing et du jazz et ce fut une grande découverte pour les Français. Il improvisa plusieurs concerts avec ses musiciens et joua dans les plus grandes villes dont Nantes, sur la place Graslin.

La musique rythmera The Bridge et c’est avec Archie Shepp que débuteront trois semaines de musiques américaines. Un hymne a été créé par Paul Lay, compositeur talentueux qui détient le prix du meilleur artiste de jazz français de l'année 2016. Tout au long des festivités et jusqu’à New York, où sera donné le concert de clôture dans le cadre du festival Summerstage de Central Park, The Bridge embarquera de nombreux artistes et musiciens de tous les styles et tous les genres. Parmi eux Natalie Dessay, Jean-Christophe Spinozi et l’ensemble Mathéus…

 

Caroline Paux

 Informations pratiques

 

Grandes dates de The Bridge

• la 4e Coupe du Monde de Basket FIBA 3 X 3 à Nantes (17-21 juin),

• le grand retour du Queen Mary 2 à Saint-Nazaire, escorté par une armada internationale (24 juin),

• la Transat du Centenaire en direction de New York (25 juin-3 juillet),

• un hommage original sur l’océan à un siècle de musiques américaines (23 juin-1er juillet).




>> Profitez des commentaires ! Je m'abonne ! ou Je m'inscris gratuitement !<<

Patrimoine de France,
Commentaires:

Partagez cet article