Patrimoine de France

La Peylouse à Saint-Venant

Archives / Hébergement
La Peylouse à Saint-Venant

Le lieu s'appelle la Peylouse et il nous raconte un épisode hors du commun de la Grande Histoire. Une rencontre passionnante avec des ambassadeurs de la mémoire. Une maison de caractère agrémentée d'un parc aux arbres remarquables.

Close the overlay

La Peylouse à Saint-Venant

mercredi 27 octobre 2010
Contenu réservé aux abonnés
Premium

Les propriétaires de cette magnifique demeure se feront un plaisir de vous raconter l'épopée de ce lieu protégé.

Comme l'explique Monsieur Rousseau : "Nous recevons des connaisseurs de la maison, c'est un tourisme de mémoire qui attire les passionnés de l'histoire de la Première Guerre Mondiale.

Les français n'ont pas bataillé dans la vallée de la Lys. Ici, c'est l'histoire des britanniques et des portugais."


Vous êtes ici entre Flandres et Artois, au coeur de l'Histoire. Différentes époques fortes marquent la vie de la maison, comme celle de Louis XIV et de Vauban. Puis elle revivra à la Belle Époque, en 1877. Par la suite, elle se trouvera au coeur d'une étape décisive de la guerre 14-18, la ligne de front étant à quelques kilomètres.

L'histoire au rendez-vous

En août 1914, elle est réquisitionnée par les officiers britanniques et devient maison d'état-major. Endroit stratégique de préparation des jeunes recrus qui gérera la ligne de front situé à 18 km.

En 1917 et 1918, la maison devient l'état-major du Portugal. En avril 1918 la bataille de la Lys reste encore dans les mémoires.

De nombreux soldats y ont perdu la vie. La Peylouse représente pour les britanniques, les indiens mais plus encore pour les Portugais, un symbole d'engagement dans un combat européen, le seul auquel ils participeront.

La Peylouse fut préservée des bombardements.

Un lieu de pélerinage.

Dans les archives britanniques ainsi qu'au musée des Armées à Lisbonne, vous retrouvez des photos de la maison. Des documents précieux pour les familles portugaises.

Elle a inspiré l'écrivain José Rodriguez dos Santos qui lui rend ainsi hommage dans "La fille du capitaine", succès littéraire au Portugal.

La maison était restée dans "son jus"

C'est toute une famille qui s'est consacré à la renaissance de cet endroit, longtemps à l'abandon. Et quelle récompense aujourd'hui de se promener entre les allées...

1€ puis 5,90 euros / mois

Il vous reste 50% de l'article à découvrir.

L'accès à la totalité de cet article est protégé et réservé aux abonnés de Patrimoine de France. Profitez de nombreux cadeaux ‘Patrimoine’, de tout le contenu, de photographies ultra haute définition et bien d’autres avantages à partir de 1 euro seulement !

Je m'inscris !

Diaporama

La Peylouse © NB. 2010
La Peylouse © NB. 2010
Parc de La Peylouse © NB. 2010
Le buis de 1877 / Parc de La Peylouse © NB. 2010
Parc de La Peylouse © NB. 2010
Parc de La Peylouse © NB. 2010
Parc de La Peylouse © NB. 2010
La Peylouse © NB. 2010
La Peylouse © NB. 2010
La Peylouse © NB. 2010
La poudrière de Vauban, lieu d'exposition © NB. 2010
La poudrière de Vauban, lieu d'exposition © NB. 2010
La poudrière de Vauban, lieu d'exposition © NB. 2010
Le port de Saint Venant sur la Lys © NB. 2010
Le café du port de Saint Venant © NB. 2010

>> Profitez des commentaires ! Je m'abonne ! ou Je m'inscris gratuitement !<<

Patrimoine de France,
Commentaires:

Partagez cet article