Patrimoine de France

Une vente pour le patrimoine

Archives / Ventes aux Enchères
Une vente pour le patrimoine

Promesse tenue à la Galerie Charpentier les 29 et 30 septembre dernier. La vente des souvenirs de la Maison de France a permis d’enrichir le patrimoine français de quelques jolis fleurons.

Close the overlay

Une vente pour le patrimoine

samedi 03 octobre 2015
Contenu réservé aux abonnés
Premium

Quinze préemptions représentant un total de 675 525 €, partagés entre le château de Versailles, le château d’Eu, le Palais de la Légion d’Honneur, le Louvre et le musée Condé de Chantilly.

Lot 11 - Nicolas-Bernard Lépicié : Louis-Philippe, duc de Valois, au berceau, 1774. 231 000 €, préemption Château de Versailles, (Record mondial pour l’artiste)
C’est Versailles qui se taille la part du lion avec un total de 412 150 € dont 231 000 € pour un des top lots de la vente, le petit tableau de Lépicié représentant le futur roi Louis-Philippe au berceau en 1774, tendrement veillé par son papa, le futur Philippe-Egalité. Vous savez : celui qui n’a pas hésiter à voter en janvier 1793 le mort de son cousin Louis XVI, avant de subir le même sort “égalitaire“ moins de dix mois plus tard.

Lot 21 – Nicolas-Louis-François Gosse : Le roi Louis-Philippe recevant l’Ordre de la Jarretière. 68 750 €, préemption Musée de la Légion d’Honneur
Le château s’est également offert, pour 30 000 € le même Louis-Philippe vu par Horace Vernet en Suisse quarante ans plus tard, et pour 77 400 €, légèrement au dessus de l’estimation, le portrait de son fils ainé, le prince Ferdinand duc de Chartres jouant sagement au cerceau à l’âge de 11 ans.

Le Musée de la Légion d’honneur a pu obtenir pour 68 750 € un tableau montrant le roi Louis-Philippe recevant le collier et l'Ordre de la Jarretière des mains de la reine Victoria au château de Windsor, le 11 octobre 1844.

On peut regretter qu’un autre objet, qui aurait eu toute sa place à l’hôtel de Salm, n’ait pas fait partie des “trésors nationaux“. Il s’agit d’un manuscrit enluminé de la fin du XVe siècle, de 49 feuillets contenant les statuts de l’ordre de Saint Michel, fondé par Louis XI en 1469.

Ce précieux grimoire unique au monde provenait de Charles d’Angoulême, père de François 1er et grand bibliophile devant l’Eternel. Crédité de 50.000-80.000 €, il a été poussé jusqu’à 171.000 € au bénéfice d’un “collectionneur international“, ce qui veut dire ni français ni européen, donc perdu pour toujours pour le patrimoine !

Lot 80 – Attribué à Louis-Gabriel-Eugène Isabey : Etude pour le débarquement de la Reine Victoria au Tréport en 1843. 62 500€, préemption Château d’Eu.
Le musée n’a pu obtenir non plus deux lots demeurés invendus : un collier de l’ordre du Saint Esprit porté par Louis Philippe à l’occasion du sacre de Charles X en 1825. Estimé 300 000 €, il est demeuré invendu, tout comme un autre attribué au prince Ferdinand, dont on attendait 150 000 €.

Le château d’Eu, gardien de la mémoire de la maison d’Orléans, a déboursé 90 250 € pour cinq gouaches et dessins plutôt...

1€ puis 5,90 euros / mois

Il vous reste 50% de l'article à découvrir.

L'accès à la totalité de cet article est protégé et réservé aux abonnés de Patrimoine de France. Profitez de nombreux cadeaux ‘Patrimoine’, de tout le contenu, de photographies ultra haute définition et bien d’autres avantages à partir de 1 euro seulement !

Je m'inscris !

Diaporama

Lot 12 – Nicolas-Bernard Lépicié : Etude pour la tête de Louis-Philippe, Duc de Valois, futur roi Louis-Philippe Ier au berceau.  6 250 €, préemption Château d’Eu
Lot 17 - Emile-Jean-Horace Vernet : Louis-Philippe, duc d’Orléans, dans un paysage de  Suisse, c. 1815 30 000 €, préemption Château de Versailles.
Lot 21 – Nicolas-Louis-François Gosse : Le roi Louis-Philippe recevant l’Ordre de la Jarretière. 68 750 €, préemption Musée de la Légion d’Honneur.
Lot 28 - Eugène-Louis Lami : Une soirée chez le duc d’Orléans, 1843 57 500 €, préemption Musée du Louvre..
Lot 33 – Ecole française du XIXe siècle : Le roi Louis-Philippe entouré de sa famille. 47 500 €, préemption Château de Versailles
Lot 79 – Attribué à Louis-Gabriel-Eugène Isabey, La naissance de Louis-Philippe  13 125 €, préemption Château de Versailles.
Lot 80 – Attribué à Louis-Gabriel-Eugène Isabey : Etude pour le débarquement de la reine  Victoria au Tréport en 1843.  62 500€, préemption Château d’Eu.
Lot 81 – Ecole française du XIXe siècle : Le conseil de guerre du 26 juin 1792 à Courtrai. 13 125€, préemption Château de Versailles.
Lot 103 – Ensemble de souvenirs de la maison de France dans un coffret en carton bleu.  4 000€, préemption Château d’Eu.
Lot 135 - Ordre du Saint Esprit, Coudray, entre 1791 et 1814, provenant probablement de Louis-Philippe d’Orléans (1773-1850), futur roi Louis-Philippe.   37 500€, préemption Musée de la Légion d’Honneur
Lot 153 - D’après François-Joseph Bosio, Henri IV Enfant, France, XIXE siècle. 10 000€, préemption Château d’Eu.
Lot 171 – Ecole Suisse, 1793 : Vue du château de Reichenau. 7 500€, préemption  Château d’Eu
Lot 179 – Eugène-Louis Lami : Baba-Ali. 9 375€, préemption Musée Condé, Chantilly.
Lot 11 - Nicolas-Bernard Lépicié : Louis-Philippe, duc de Valois, au berceau, 1774.   231 000 €, préemption Château de Versailles, (Record mondial pour l’artiste)
Lot 28 - Eugène-Louis Lami : Une soirée chez le duc d'Orléans, 1843 57 500 €, préemption Musée du Louvre.
Lot 80 – Attribué à Louis-Gabriel-Eugène Isabey : Etude pour le débarquement  de la Reine Victoria au Tréport en 1843. 62 500€, préemption  Château d’Eu.
Lot 21 – Nicolas-Louis-François Gosse : Le roi Louis-Philippe recevant l’Ordre de la Jarretière. 68 750 €, préemption Musée de la Légion d’Honneur

>> Profitez des commentaires ! Je m'abonne ! ou Je m'inscris gratuitement !<<

Patrimoine de France,
Commentaires:

Partagez cet article