Patrimoine de France

West Side Story

Rubrique
West Side Story

Les amours contrariés de Maria, la belle portoricaine et de Tony le bel américain n’ont pas fini de faire battre la mesure, et de claquer les doigts. Par Marie Laure Atinault Du 12 octobre au 12 novembre 2017

Close the overlay

West Side Story

mercredi 25 octobre 2017
Contenu réservé aux abonnés
Premium

West Side Story © photo Johan Persson
New York, plus exactement un quartier populaire loin de Broadway. Upper West Side, avec ses immeubles qui ont connus des jours meilleurs, leurs toits qui servent de lieu de rendez-vous, les escaliers de secours en métal qui courent sur les arrières des bâtiments, les terrains de sports pour que la belle jeunesse s’usent aux jeux de ballon, est un quartier sensible.

Il y a les jets, menés par Riff, ils sont blancs, américains, même, si leurs parents sont nés en Irlande, en Pologne, en Russie. Il y a les Sharks (requins) menés par Bernardo, ils sont portoricains.

Les deux gangs se battent pour avoir le contrôle du quartier.

West Side Story © photo Johan Persson
Le célébrissime West Side story qui a conquis le cœur de plusieurs générations revient pour une série de représentations exceptionnelles dans la grande (trop) grande salle de la Seine Musicale. Un véritable événement puisque ce chef d’œuvre fête ses 60 ans, et ses héros sont toujours aussi jeunes !

 

Un peu d’histoire

West Side Story © photo Johan Persson
Le 26 septembre 1957 au Winter Garden Theater West Side Story est créée. Pour les spectateurs, c’est un choc ! Cette version urbaine de Roméo et Juliette en blousons et baskets, est bien différente des productions de comédies musicales. Selon les sources c’est un triomphe pour les uns, pour les autres un succès mitigé, mais  il  y  aura 732 représentations.  West Side Story marque un tournant dans le théâtre musical.

On est loin d’un monde féerique ou autre réalité stylisée où les fermières et les secrétaires sont habillés en soie.  Les smokings des hommes sont laissés au vestiaire pour des t-shirt serrés, des jeans et des blousons. Cette guerre de gang fait écho à une actualité  et encore aujourd’hui nos banlieues doivent cacher des Maria et des Tony.  

Le succès mondial de West Side Story est le résultat de talents réunis. Le premier, à entrer en scène est Jérôme Robbins, comédien, danseur et génial chorégraphe. Son idée lui vient de son ami Montgomery Clift, acteur au regard inoubliable, qui lui fait part de ses doutes alors qu’il doit jouer Roméo. L’idée de faire un musical d’après le pièce de Shakespeare est en germe.

West Side Story © photo Johan Persson
Robbins renouvelle la danse et crée  un genre, la rage, l’énergie des danses est novatrice
. La danse contemporaine lui doit beaucoup. Le livret bien construit d’Arthur Laurents est le terreau des paroles de Stephen Sondheim. Et la magnifique musique de Léonard Bernstein envoûtante, élégante et pleine de tonus.  Nous fredonnons tous l’un des airs de   West Side Story.

Que ce soit le romantique Maria, le déchirant A boy like that ou Get cool et bien sur Tonight. Ce sont comme disent les anglo-saxon des standards repris par différents chanteurs dans le monde entier.

West Side Story © photo Johan Persson
En 1961, Robert Wise réalise un film qui fera date. West Side Story, le film est récompensé par 10 oscars. Le succès est inouï en France, pendant longtemps il n’y aura pas de version doublée (et c’est tant mieux), le film en V.O restera à l’affiche pendant plusieurs années dans le même cinéma sur les Champs Élysées.

On  y va, on y retourne, et on ressort toujours avec les yeux plein de larmes. Natalie Wood, Richard Beymer, Rita Moreno, Russ Tamblyn, George Chakiris sont dans notre cœur les héros tragiques et magnifiques de notre enfance.

Il est difficile de concurrencer un souvenir aussi prégnant, aussi sensible. Mais il ne faut pas rester bloquer sur les créateurs des rôles, sinon les œuvres ne survivraient pas !

Un sifflement, des doigts qui claquent et nous voici transporté dans les années 50. Le prologue entièrement dansé nous plonge dans la guerre que se livre les Jets et les Sharks. Finalement un bon ballet vaut mieux qu’un long monologue explicatif !

West Side Story © photo Johan Persson
La chorégraphie originale de Jérôme Robbins est reprise par le chorégraphe et le metteur en scène Joey McKneely. Les protagonistes sont jeunes et la troupe est dynamique, juvénile, talentueuse. Les spectateurs ont des fourmis dans les jambes, en voyant ces ballets flamboyants.

La production n’a pas lésiné sur les moyens, les costumes de Renate Schmitzer utilisent tout un code couleurs entre américains et portoricains. Une farandole de couleurs, de dentelles, de jeans. Oui, nous sommes vraiment dans le West Side et nous sommes aussi au bal pour danser le Manbo. La grande réussite de cette œuvre est qu’elle ne prend pas partie, il n’y a pas des méchants et des gentils, il y a simplement des jeunes adultes jetés dans un monde où les coups de couteaux tuent.

Un grand bravo sans retenu pour les danseurs pour qui l’apesanteur est une rigolade. L’ensemble de l’équipe est ardente, nerveuse. Ils jouent et dansent tous comme si leur vie en dépendait.

 

West Side Story © photo Johan Persson
La musique de Léonard Bernstein est subtile même si on a l’impression qu’elle est toute en force. La rapidité pour les gangs et un romantisme élégant pour les duos.

C’est un chef d’œuvre.

Kevin Hack, qui interprète Tony, était un peu faible le soir ou nous avons vu le spectacle. Keely Beirne est une Anita tonique.

Difficile de passer après Natalie Wood. Mais Nathalie Ballenger chante et joue divinement. Elle est tendre, émouvante, on a envie de la prendre dans nos bras à la fin. Elle domine la distribution.

 

Marie Laure Atinault


Informations pratiques

West Side Story

Du 12 octobre au 12 novembre 2017

Conception et chorégraphie de Jérôme Robbins

Livret d’Arthur Laurents

Musique de Léonard Bernstein

Paroles de Stephen Sondheim

Mise en scène Joey McKneely

Chef d’orchestre Donald Chan

- La Seine Musicale

Cours de l'Ile Seguin

92 100 Boulogne-Billancourt

01 74 34 53 53



Diaporama

>> Profitez des commentaires ! Je m'abonne ! ou Je m'inscris gratuitement !<<

Patrimoine de France,
Commentaires:

Partagez cet article