Patrimoine de France

Arkeaube, de l

Expositions
Arkeaube, de l'archéologie en Champagne-Ardenne

Remontons le Temps à Troyes. Un évènement avec l'exposition "Arkéaube" s'installe pour mieux nous faire voyager dans l'Histoire de nos ancêtres. Du 5 mai au 30 décembre 2018 A Troyes

Close the overlay

Arkeaube, de l'archéologie en Champagne-Ardenne

lundi 28 mai 2018
Contenu réservé aux abonnés
Premium


Pendentif en canine de suidé enchâssée dans une armature de fils de bronze datant du début de l’Âge du Bronze final. Fouille de Barbuise, grèves de Frécul, Aube, 1993. Dimension en cm : 17x3,4. © photo Frederick Masse
ArkéAube Des premiers paysans  au prince de Lavau (-5300/-450)

Les passionnés d’archéologie vont se régaler cette année dans l’Aube. L’année culturelle 2018/2019 va procurer des moments précieux autour des découvertes archéologiques qui permettront d'en apprendre davantage dans ce domaine, ouvert fort heureusement au plus grand nombre.

A l’initiative du Conseil départemental de l’Aube (grande exposition de Troyes, colloque international, conférences), de nombreux événements seront proposés sur l’ensemble du département de l’Aube des manifestations émailleront 2018.
Colloques, conférences, animations diverses: ateliers de fouilles, reconstitutions, journées européennes du patrimoine, journées de l’archéologie, fête de la science, etc.).


Une exposition qui va faire date

Bracelet fermé à 8 Godrons en bronze datant du 1er Âge du Fer. Fouille de Crancey, ruisseau des suées, Aube, 1995. Dimension en cm : 11,3x10,9x5. © photo Frederick Masse
Et pour ouvrir ce chapitre le Département de l’Aube lance l’exposition-événement ArkéAube.

Réalisée avec l’appui d’un comité scientifique d’archéologues, d’universitaires et de conservateurs du patrimoine, l’exposition tourne autour de plus de 200 objets témoignant de la richesse archéologique du territoire de l’Aube depuis les premières sédentarisations il y a 8 000 ans jusqu’à l'avènement princier il y a 2 500 ans.
Parmi eux, seront exposés pour la première fois au public 8 objets issus de la nécropole monumentale du prince de Lavau (près de Troyes) - découverte majeure en Europe révélée en 2015 par l’Inrap.
Le laboratoire C2RMF (Louvre, Paris), en charge de l’étude des objets archéologiques de Lavau, enrichira progressivement l’exposition de nouveaux objets au fil de l’avancement des études et des restaurations.

Un peu d'Histoire


L’hôtel Dieu
Fondé au XIIe s. par le comte Henri Ier le Libéral (1125-1181), cet édifice appelé autrefois hôpital Hôtel-Dieu a aussi porté le nom de Maison-Dieu-Saint-Étienne, car il fut créé à peu près en même temps que la collégiale Saint-Étienne voisine et la chapelle du palais des comtes de Champagne. Ces bâtiments exceptionnels du XIIe s, qui s’élevaient à l’emplacement de l’actuelle place du Préau furent, hélas, détruits lors de la construction du canal de la Haute-Seine à partir de 1806.

L’hôtel-Dieu, plusieurs fois rénové et agrandi au cours de son histoire, puis totalement reconstruit au cours du XVIIIe s., est l’un des plus vastes de France. Les locaux sont alors distribués selon leurs fonctions : salle des hommes, salles des femmes, chapelle et apothicairerie.

Informations pratiques

ArkéAube


Des premiers paysans au prince de Lavau (-5300/-450)
En coproduction avec l’Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap) et avec le soutien de l’État (Direction régionale des affaires culturelles Grand-Est).


Du samedi 5 mai au dimanche 30 décembre 2018
Ouverte du mardi au dimanche
De 9h30 à 18h
Entrée 4€
Gratuit chaque premier dimanche du mois
- A l'Hôtel-Dieu-le-Comte
rue de la Cité
10 000 Troyes

Diaporama

>> Profitez des commentaires ! Je m'abonne ! ou Je m'inscris gratuitement !<<

Patrimoine de France,
Commentaires:

Partagez cet article