Patrimoine de France

Carolyn Carlson à la Piscine

Expositions
Carolyn Carlson à la Piscine

Autour de la danse, Carolyn Carlson a toujours écrit, dessiné et peint. L’exposition du musée d’Art et d’Industrie présente plus d’une centaine de dessins et croquis posés sur le papier tout au long de sa vie de danseuse et chorégraphe. Par François Rousseau Du 1er juillet au 24 septembre 2017

Close the overlay

Carolyn Carlson à la Piscine

samedi 23 septembre 2017
Contenu réservé aux abonnés
Premium

Writings on water

Carolyn Carlson présente son exposition à la Piscine de Roubaix © photo François Rousseau/PdF 2017
Carolyn Carlson s’est laissé convaincre d’exposer pour la première fois dans un lieu qui lui était familier, puisqu’elle a dirigé pendant 9 ans le Centre Chorégraphique National de Roubaix et qu’elle avait donné son spectacle inaugural au musée dans le bassin de La Piscine.

Née en Californie, elle est l'élève à New York du chorégraphe Alwin Nikolais.

Appelée à l’Opéra de Paris par Rolf Libermann, elle illustre l’arrivée de la danse contemporaine à Paris.

Ses carnets donnés à la BnF en 2013 sont autant de témoins précieux de sa pensée et de son processus de création.

Dans son œuvre graphique, le geste devient trace.

Rue des Rondeaux encre de chine sur papier vélin Collection de l’artiste © photo A. Leprince
La danse est un geste éphémère, le dessin est ce qui reste et rend visible l’invisible.

Ses calligraphies représentent le mouvement. On y retrouve la gestuelle de danseuse lorsqu’elle danse avec les bras.

Au-delà des figures de danse, ses motifs sont inspirés de l’eau, du mouvement de la nature. Un de ses sujets récurrent est l’ensõ (le cercle), la recherche du mouvement parfait, perpétuel et spontané.

Blue 3 encre de chine et aquarelle sur papier vélin Collection de l’artiste © photo A. Leprince
Pour Carolyn, peindre c’est juste un geste dans l’instant présent, pas pensé. Rue des Rondeaux à l’encre de chine évoque sa maison à Paris qu’elle aimait, face aux arbres du Père-Lachaise. Offrande est interprétée comme un autoportrait, les bras contiennent l’horizon.

La dernière salle évoque sa méthode de travail lorsqu’elle était chargée de la chorégraphie de Signes, ballet dont Olivier Debré avait créé les décors et les costumes en 1997 à l’Opéra de Paris.

François Rousseau

Informations pratiques

Carolyn Carlson à la Piscine

Du 1er juillet au 24 septembre 2017

Ouvert du mardi au dimanche de 11h à 18h 

Nocturne le vendredi jusqu’à 20h  ouverture à 13h le week-end

Plein tarif: 5,5€, réduit: 4€

- Publication:

Catalogue des œuvres exposées, 128 pages, 100 illustrations, co-éditions Actes Sud et La Piscine, prix 24,50€

- La Piscine 

Musée d’Art et d’Industrie André Diligent 

23 rue de l’Espérance  59100 Roubaix 

Tel: 03 20 69 23 60

Diaporama

>> Profitez des commentaires ! Je m'abonne ! ou Je m'inscris gratuitement !<<

Patrimoine de France,
Commentaires:

Partagez cet article