Patrimoine de France

Centenaire de la Bataille de Verdun

Archives / Personnages historiques
Centenaire de la Bataille de Verdun

1916-2016 Le coup d’envoi du centenaire a été donné le 21 février par l’association «Connaissance de la Meuse», avec l’évocation historique du déclenchement de l’attaque allemande au Bois des Caures.

Close the overlay

Centenaire de la Bataille de Verdun

dimanche 29 mai 2016
Contenu réservé aux abonnés
Premium

Beaumont-en-Verdunois, un des 9 villages meusiens détruits autour de Verdun © photo François Rousseau
Nous sommes au cœur de la forêt domaniale plantée dans les années 20 sur la Zone Rouge. Le jour n’est pas encore levé sur les chasseurs, mais le bombardement a déjà commencé. Devant son PC construit sur la 3ème ligne de défense, des comédiens rendent hommage au Lieutenant-colonel Driant en évoquant sa carrière militaire, sa vie politique et littéraire sous le pseudonyme de capitaine Danrit. Son œuvre compte près de 30 romans en 25 ans, dont certains prémonitoire sur la population coloniale.

Cette clairière reste un haut lieu de mémoire combattante.

 Cette offensive allemande sur le saillant fortifié de Verdun débute à l’aube du 21 février 1916. Devant le Monument à la mémoire des 56ème et 59ème Bataillons de Chasseurs à Pied, est évoquée la défense héroïque opposée par les «Chasseurs de Driant» décimés en 48 heures et le sacrifice de leur chef, qui ont fait entrer ce petit bois dans l’histoire de France. C’est ici que repose le Colonel depuis le 21 octobre 1922, entouré de 11 chasseurs inconnus.

 Après le passage devant la stèle érigée à l’endroit où tomba le Colonel, la marche du Souvenir se poursuit jusqu’au village totalement détruit de Beaumont-en-Verdunois où Driant essaya de se retrancher. Seule une chapelle a été reconstruite après guerre pour les cérémonies.

Les Chasseurs au Bois de Caures © photo François Rousseau
Le sacrifice des «Chasseurs de Driant» a suffisamment ralenti l’armée allemande dans son premier assaut, pour que les troupes françaises envoyées en renfort puissent contenir la poussée ennemie et empêcher Verdun de...

1€ puis 5,90 euros / mois

Il vous reste 50% de l'article à découvrir.

L'accès à la totalité de cet article est protégé et réservé aux abonnés de Patrimoine de France. Profitez de nombreux cadeaux ‘Patrimoine’, de tout le contenu, de photographies ultra haute définition et bien d’autres avantages à partir de 1 euro seulement !

Je m'inscris !

Diaporama

>> Profitez des commentaires ! Je m'abonne ! ou Je m'inscris gratuitement !<<

Patrimoine de France,
Commentaires:

Partagez cet article