A Montpellier, l’art est omniprésent cet été

Montpellier : la place où il va falloir être en juin-juillet 2019. Affiche culturelle exceptionnelle unique en Europe pour l’art contemporain, mais aussi pour l’architecture et les arts.

Dans l’ordre des réjouissances, inauguration le 8 juin d’une opération qui, pendant cinquante jours, présentera 100 artistes dans la ville, dans les cafés, commerces et sur les places…

Une véritable galerie à ciel ouvert, dans un parcours menant de la gare au Centre d’art contemporain  La Panacée, installé dans l’ancien collège royal de médecine, et à l’Ecole des Beaux-Arts. Auquel s’ajoutera le nouvel « Hôtel des collections », inauguré le 29 juin dans l’Hôtel Montcalm, un bâtiment de 1816 restructuré, dans un beau parc revisité.

Regroupés au sein du MO.CO. (Montpellier Contemporain), ces trois unités, sorte d’éco-système artistique, viennent compléter une offre déjà exceptionnelle. Il suffit de songer au Musée Fabre, au Pavillon populaire dédié à la photographie, et aux nombreux festivals.

 

Une vitalité culturelle que le programme de juin-juillet illustre.

L’architecture ouvrira le bal. Dans le cadre du mois de l’architecture, le FAV (Festival des Architectures Vives), du 11 au 16 juin, réveillera le patrimoine architectural. Dans les cours d’une douzaine d’hôtels particuliers, accessibles pour l’occasion, de jeunes équipes d’architectes ont imaginé des installations pour engager une réflexion autour de la beauté. Pour sa quatorzième édition, le festival a invité encore  plus le monde. En témoignent des participations américaine, espagnole, portugaise, néerlandaise, écossaise et anglaise. Et bien sûr française, de Montpellier, Montrouge, Paris ou Thonon-les-bains. Des surprises attendront les visiteurs qui, pour une des propositions, produiront l’œuvre imaginée.

A cette semaine s’ajouteront, conférences et visites organisées par la DRAC (Direction Régionale de l’Action Culturelle). Jusqu’au 28 septembre, une exposition s’intéressera à l’architecture d’urgence, au Centre d’art La Fenêtre.

De même, le Pavillon Populaire accueillera, pour la période estivale, Lynne Cohen. Décédée en 2004, la Canadienne s’est fait connaître par ses photographies conceptuelles d’espaces intérieurs ou publics, sans présence humaine. Ayant à voir avec l’architecture.

Pour le théâtre, le Printemps des Comédiens offrira, du 31 mai au 30 juin, vingt-huit spectacles. Théâtre, classique ou contemporain, de la musique, de l’esprit et du sens…  Dans le superbe Domaine d’O, un espace de 23 hectares réunissant, dans une pinède centenaire où il sera agréable de se restaurer, le théâtre Jean-Claude Carrière et un amphithéâtre en plein-air.

De même, il ne faudra pas manquer, dès le 15 juin, l’exposition de l’été du Musée Fabre : Vincent Bioulès-Chemins de traverse. Un hommage opportun, sous la forme d’une grande exposition monographique, au peintre montpelliérain qui fut l’un des organisateurs d’une exposition de 1970 déjà nommée « 100 artistes dans la ville ». Et également un des membres fondateurs du groupe Supports/Surfaces, un mouvement né à la fin des années 1960.

Réunissant en particulier des peintres qui se sont rencontrés à l’école des Beaux-Arts de Montpellier. En même temps, l’Hôtel Montcalm présentera les collections de l’entrepreneur japonais Yasuharu Ishikawa. A La Panacée, 80 artistes internationaux mettront en scène La rue où le monde se crée. Conçue par Hou Hanrou, directeur du MAXXI de Rome, elle fait une large place à la vidéo.

Importante toute l’année à l’Agora-cité internationale de la dance, installée dans un lieu patrimonial, cette discipline a aussi son rendez-vous incontournable du 22 juin au 6 juillet. Montpellier Danse s’ouvre à toutes les danses et aux cultures du monde en mouvement. Avec, comme fil conducteur de la 39e édition, Merce Cunningham qui aurait eu cent ans cette année. En présence du grand chorégraphe américain William Forsythe.

La ville de Montpellier retrouvera également, du 10 au 26 juillet, son célèbre festival Radio France-Occitanie-Montpellier. Sa 35e édition, Soleil de Nuit, convoquera les musiques du Nord qui bercent la Baltique. Comme chaque année, une centaine de spectacles musicaux, gratuits neuf fois sur dix, se déclineront en opéras, concerts symphoniques, musique de chambre, récitals de jeunes solistes, jazz.

La capitale du Languedoc, une place forte de l’art contemporain et de la culture! Pour tous les goûts et toutes les bourses. A fréquenter, sans modération.

 

27 Jui 2019 276 Commentaires
(0 Votes)
  Guy Hébert

Montpellier : la place où il va falloir être en juin-juillet 2019. Affiche culturelle exceptionnelle unique en Europe pour l’art contemporain, mais aussi pour l’architecture et les arts.

Dans l’ordre des réjouissances, inauguration le 8 juin d’une opération qui, pendant cinquante jours, présentera 100 artistes dans la ville, dans les cafés, commerces et sur les places…

Une véritable galerie à ciel ouvert, dans un parcours menant de la gare au Centre d’art contemporain  La Panacée, installé dans l’ancien collège royal de médecine, et à l’Ecole des Beaux-Arts. Auquel s’ajoutera le nouvel « Hôtel des collections », inauguré le 29 juin dans l’Hôtel Montcalm, un bâtiment de 1816 restructuré, dans un beau parc revisité.

Regroupés au sein du MO.CO. (Montpellier Contemporain), ces trois unités, sorte d’éco-système artistique, viennent compléter une offre déjà exceptionnelle. Il suffit de songer au Musée Fabre, au Pavillon populaire dédié à la photographie, et aux nombreux festivals.

 

Une vitalité culturelle que le programme de juin-juillet illustre.

L’architecture ouvrira le bal. Dans le cadre du mois de l’architecture, le FAV (Festival des Architectures Vives), du 11 au 16 juin, réveillera le patrimoine architectural. Dans les cours d’une douzaine d’hôtels particuliers, accessibles pour l’occasion, de jeunes équipes d’architectes ont imaginé des installations pour engager une réflexion autour de la beauté. Pour sa quatorzième édition, le festival a invité encore  plus le monde. En témoignent des participations américaine, espagnole, portugaise, néerlandaise, écossaise et anglaise. Et bien sûr française, de Montpellier, Montrouge, Paris ou Thonon-les-bains. Des surprises attendront les visiteurs qui, pour une des propositions, produiront l’œuvre imaginée.

A cette semaine s’ajouteront, conférences et visites organisées par la DRAC (Direction Régionale de l’Action Culturelle). Jusqu’au 28 septembre, une exposition s’intéressera à l’architecture d’urgence, au Centre d’art La Fenêtre.

De même, le Pavillon Populaire accueillera, pour la période estivale, Lynne Cohen. Décédée en 2004, la Canadienne s’est fait connaître par ses photographies conceptuelles d’espaces intérieurs ou publics, sans présence humaine. Ayant à voir avec l’architecture.

Pour le théâtre, le Printemps des Comédiens offrira, du 31 mai au 30 juin, vingt-huit spectacles. Théâtre, classique ou contemporain, de la musique, de l’esprit et du sens…  Dans le superbe Domaine d’O, un espace de 23 hectares réunissant, dans une pinède centenaire où il sera agréable de se restaurer, le théâtre Jean-Claude Carrière et un amphithéâtre en plein-air.

De même, il ne faudra pas manquer, dès le 15 juin, l’exposition de l’été du Musée Fabre : Vincent Bioulès-Chemins de traverse. Un hommage opportun, sous la forme d’une grande exposition monographique, au peintre montpelliérain qui fut l’un des organisateurs d’une exposition de 1970 déjà nommée « 100 artistes dans la ville ». Et également un des membres fondateurs du groupe Supports/Surfaces, un mouvement né à la fin des années 1960.

Réunissant en particulier des peintres qui se sont rencontrés à l’école des Beaux-Arts de Montpellier. En même temps, l’Hôtel Montcalm présentera les collections de l’entrepreneur japonais Yasuharu Ishikawa. A La Panacée, 80 artistes internationaux mettront en scène La rue où le monde se crée. Conçue par Hou Hanrou, directeur du MAXXI de Rome, elle fait une large place à la vidéo.

Importante toute l’année à l’Agora-cité internationale de la dance, installée dans un lieu patrimonial, cette discipline a aussi son rendez-vous incontournable du 22 juin au 6 juillet. Montpellier Danse s’ouvre à toutes les danses et aux cultures du monde en mouvement. Avec, comme fil conducteur de la 39e édition, Merce Cunningham qui aurait eu cent ans cette année. En présence du grand chorégraphe américain William Forsythe.

La ville de Montpellier retrouvera également, du 10 au 26 juillet, son célèbre festival Radio France-Occitanie-Montpellier. Sa 35e édition, Soleil de Nuit, convoquera les musiques du Nord qui bercent la Baltique. Comme chaque année, une centaine de spectacles musicaux, gratuits neuf fois sur dix, se déclineront en opéras, concerts symphoniques, musique de chambre, récitals de jeunes solistes, jazz.

La capitale du Languedoc, une place forte de l’art contemporain et de la culture! Pour tous les goûts et toutes les bourses. A fréquenter, sans modération.

 

Informations supplémentaires

  • Région: Occitanie
Dernière modification le samedi, 29 juin 2019 12:25

276 Commentaires

  • Weldon 19 novembre 2019

    Thanks for the good writeup. It if truth be told
    used to be a enjoyment account it. Look complicated to more delivered agreeable from you!
    By the way, how can we communicate?

  • Levi 18 novembre 2019

    Hi there to every body, it's my first pay a visit of this blog; this blog includes remarkable and really excellent information designed for visitors.

  • Myrtle 18 novembre 2019

    I really like reading through an article that
    will make people think. Also, many thanks for allowing for me to comment!

  • Shayna 18 novembre 2019

    Hey there just wanted to give you a brief heads
    up and let you know a few of the images aren't loading correctly.
    I'm not sure why but I think its a linking issue. I've tried it in two different browsers and both show the same outcome.

  • Dedra 18 novembre 2019

    I visited multiple websites but the audio feature for audio songs present at
    this web page is truly fabulous.

  • Cheryle 18 novembre 2019

    Please let me know if you're looking for a author for your site.

    You have some really great posts and I believe I would be a good asset.
    If you ever want to take some of the load off, I'd love to write some articles
    for your blog in exchange for a link back to mine.
    Please send me an email if interested. Thank
    you!

  • Emilie 17 novembre 2019

    Wow, this paragraph is good, my younger sister is
    analyzing these things, so I am going to let know her.

  • Houston 17 novembre 2019

    Undeniably believe that that you stated. Your favorite reason seemed
    to be at the internet the easiest thing to understand of. I say to you, I definitely
    get irked even as other people think about worries that they just
    don't recognize about. You managed to hit the nail upon the top and also outlined out the whole thing
    without having side-effects , people could take a signal.
    Will probably be back to get more. Thanks

  • Hassan 17 novembre 2019

    A fascinating discussion is worth comment. I do believe that you should write more on this subject, it
    might not be a taboo subject but typically people don't discuss these subjects.
    To the next! Best wishes!!

  • Darby 17 novembre 2019

    WOW just what I was searching for. Came here by searching for plenty of
    fish dating site

Laissez un commentaire

Compteur de visites

3087900
Aujourd'hui
Hier
Cette semaine
Semaine dernière
Ce mois
Mois dernier
Depuis le début
4014
13535
4014
2191783
132436
448953
3087900

S'abonner à la newsletter

Faire un don

En faisant un don vous contribuez à l'évolution de notre site qui vous apportera toujours plus de contenu

Montant
 EUR