Imprimer cette page

Un musée aquatique

Un musée sous-marin au sud de l'île Sainte-Marguerite devrait voir le jour en cette fin d'année.

A son actif, plus de 1000 oeuvres sous-marines

Inspiré par le travail de Jason De Caires Taylor, l'artiste britannique spécialisé dans ce type de sculpture sous-marine réalisera le futur musée. En 2006 il a inauguré le premier musée aquatique au large des Petites Antilles.

Six statues de 8 tonnes de 2 mètres de haut 

Des cannois ont prêté leurs traits aux sculptures en juillet 2018 pour alimenter le premier musée subaquatique de France. 

Pour les amoureux de la Côte cannoise

"Ces sculptures permettront de faire revenir la faune et la flore marine, espère Thierry Migoule, directeur général des services à la ville de Cannes. L'Etat a sélectionné cet endroit car depuis une trentaine d'années il n'y a plus de posidonies." Repeupler les fonds marins grâce à ces oeuvres originales.

Au fil du temps, les silhouettes humaines sont recouvertes par les coraux et les poissons.

Le projet, dont le coût est estimé à 300.000 euros, a également pour but d'attirer les touristes sensibles à la cause environnementale.

 

 

04 Jan 2020 77 Commentaires
(0 Votes)
 
  • Taille de police

Un musée sous-marin au sud de l'île Sainte-Marguerite devrait voir le jour en cette fin d'année.

A son actif, plus de 1000 oeuvres sous-marines

Inspiré par le travail de Jason De Caires Taylor, l'artiste britannique spécialisé dans ce type de sculpture sous-marine réalisera le futur musée. En 2006 il a inauguré le premier musée aquatique au large des Petites Antilles.

Six statues de 8 tonnes de 2 mètres de haut 

Des cannois ont prêté leurs traits aux sculptures en juillet 2018 pour alimenter le premier musée subaquatique de France. 

Pour les amoureux de la Côte cannoise

"Ces sculptures permettront de faire revenir la faune et la flore marine, espère Thierry Migoule, directeur général des services à la ville de Cannes. L'Etat a sélectionné cet endroit car depuis une trentaine d'années il n'y a plus de posidonies." Repeupler les fonds marins grâce à ces oeuvres originales.

Au fil du temps, les silhouettes humaines sont recouvertes par les coraux et les poissons.

Le projet, dont le coût est estimé à 300.000 euros, a également pour but d'attirer les touristes sensibles à la cause environnementale.

 

 

Informations supplémentaires

  • Région: Provence-Alpes-Côte d'Azur
Dernière modification le samedi, 04 janvier 2020 15:49

Patrimoine de France est un Magazine de presse en ligne qui vous emmène à la découverte des terroirs. Suivez les Journées du patrimoine et autres actualités ...

Site internet : https://patrimoinedefrance.fr

Dernier de La rédaction

Éléments similaires (par tag)

77 Commentaires