Patrimoine de France

Trames d’Aubusson – Tapisseries contemporaines

Archives / Savoir-Faire
Trames d’Aubusson – Tapisseries contemporaines

Unies pour la première fois en Provence, la Ville d’Aubagne et la Cité internationale de la tapisserie, qui vient d'ouvrir à Aubusson, dévoilent une exposition autour de tapisseries anciennes et contemporaines. Jusqu'au 15 avril 2017

Close the overlay

Trames d’Aubusson – Tapisseries contemporaines

mardi 20 décembre 2016
Contenu réservé aux abonnés
Premium

D'Aubusson à Aubagne


Hans Arp, Victor Vasarely, Georges Braque, Mathieu Matégot, Thomas Gleb et Robert Wogensky, plusieurs toiles d'artistes de renom complètent l'itinéraire. Vidéos à l'appui le travail du lissier est commenté, l'exposition se veut instructive et ludique © photo PdF 2016
Inaugurée tout dernièrement, sous la direction de Coralie Duponchel,  l'exposition Trames d'Aubusson– Tapisseries contemporaines se déploie au cœur de cette belle chapelle des Pénitents Noirs réhabilitée en centre d'Art.

Trames d’Aubusson montre la tapisserie des années 50 à aujourd’hui tout en présentant le processus de fabrication d’une œuvre à travers les exemples de réalisation de Marc Petit mais aussi celles de grands maîtres du XXe siècle.

Six des œuvres de Marc Petit,  peintre-cartonnier,  tissées à Aubusson sont présentées au centre
d’art, à côté de ses cartons et dessins.


Si l'on compte au total une douzaine de tapisseries de : Hans Arp, Victor Vasarely, Georges Braque, Mathieu Matégot, Thomas Gleb et Robert Wogensky, c'est principalement le travail et les œuvres de l’artiste peintre cartonnier Marc Petit qui tient la vedette.

Jacques Dubois, le commissaire de l'exposition, avait à cœur de nous (re) présenter ce grand témoin de la tapisserie du XX et début du XXI siècle qui a réalisé plus de 600 tapisseries toutes tissées dans les ateliers d’Aubusson.

Artistes, lissiers, mais aussi artistes-lissiers

La Trame d'un savoir-faire unique © photo PdF 2016
Pièce de choix,  «Toute personne 2-Tissage métissage» conçue par les architectes Vincent Bécheau et Marie-Laure Bourgeois, (3ème prix – Appel à la création contemporaine 2012 d’Aubusson).
Cette œuvre de 8 m de long, 2,50 m de haut et 2 m de large allie trois dimensions de la tapisserie d’Aubusson : la tapisserie murale, la tapisserie d’ameublement (dans l’esprit d’une portière) et le tapis.

Elle est tombée de métier des ateliers de tapisserie Bernet (savoir-faire inscrit au patrimoine immatériel de l’humanité) en mars dernier et a été exposée pour la première fois à l’occasion de l’inauguration de la Cité internationale de la tapisserie.

 Elle trouve ici une place centrale tout à fait justifiée.

Le tapis-porte : Toute personne 2 tissage-métissage de Vincent Bécheau et Marie-Laure Bourgeois, Tapisserie basse lisse en laine 280 x 800 x 200 cm Prêt de la Cité internationale de la tapisserie © photo PdF 2016
  Quand le talent des lissiers
rencontre la créativité d'artistes contemporains, c'est une revisite de notre savoir-faire en matière de tapisserie

L’intérêt également de cette manifestation, outre la confrontation directe avec les...

1€ puis 5,90 euros / mois

Il vous reste 50% de l'article à découvrir.

L'accès à la totalité de cet article est protégé et réservé aux abonnés de Patrimoine de France. Profitez de nombreux cadeaux ‘Patrimoine’, de tout le contenu, de photographies ultra haute définition et bien d’autres avantages à partir de 1 euro seulement !

Je m'inscris !

Diaporama

>> Profitez des commentaires ! Je m'abonne ! ou Je m'inscris gratuitement !<<

Patrimoine de France,
Commentaires:

Partagez cet article