Patrimoine de France

"Dessiner pour bâtir" aux Archives Nationales

Archives / Expositions
"Dessiner pour bâtir" aux Archives Nationales

Mansart, Le Vau, quelques noms restés célèbres, nous viennent aisément à l'esprit quant il s'agit d'évoquer des noms d'architectes du XVIIe. Leur patronyme associé aux monuments sont gravés dans nos mémoires. Les Archives Nationales insistent sur tout le talent dont ils ont fait preuve à leur époque. Jusqu'au 12 mars 2018

Close the overlay

"Dessiner pour bâtir" aux Archives Nationales

vendredi 02 février 2018
Contenu réservé aux abonnés
Premium

Jules Hardouin-Mansart, élévation du corps central du château de Clagny, détail, vers 1676. © Arch. Nat.
Si il suffisait de savoir seulement de savoir dessiner pour réaliser des bâtiments entrés dans l'Histoire de France, cela se saurait. Il faut bien d'autres talents.
Voici l'épopée de ces hommes qui transformèrent les habitats, le profil des villes, et qui par leur réalisation affirmèrent le pouvoir en place.
Près de deux cents œuvres et documents exceptionnels viennent enrichir l'exposition. une exploration des enjeux sociaux, culturels et artistiques qui affirme la place prépondérante de architecture en France. La question du statut, de la position sociale et de la culture des maîtres d’œuvre éclaire le propos en abordant les débuts
de l’enseignement académique de l’architecture et la constitution de véritables carrières pour les architectes praticiens.

Le métier d'architecte au XVIIe siècle

Des arts et de la construction en France depuis le règne de Henri IV jusqu'à celui de Louis XIV.
Les pratiques graphiques évoluent sujettes à la personnalité de leurs auteurs.

Les documents techniques ou contractuels, dessins d’exécution et maquettes, toujours plus nombreux et divers, témoignent, quant à eux, des responsabilités croissantes du maître d’œuvre, aussi bien formelles et techniques que juridiques et économiques.


De grands architectes pour un Grand Siècle un hommage rendu à des artistes avant tout.

Dessiner pour bâtir. Le métier d’architecte au XVIIe siècle

Michel Butterfield, nécessaire de dessin à l’usage d’un architecte, argent et acier, 1681-1684. © Droits réservés
Qui se dit architecte et comment le devient-on ? Comment le projet d’un édifice est-il conçu ? Quel est, enfin, le rôle de l’architecte sur le chantier de construction ? l'exposition "Dessiner pour bâtir. Le métier d’architecte au XVII e siècle" explore les enjeux sociaux, culturels et artistiques de l’affirmation de l’architecte moderne en France, depuis...

1€ puis 5,90 euros / mois

Il vous reste 50% de l'article à découvrir.

L'accès à la totalité de cet article est protégé et réservé aux abonnés de Patrimoine de France. Profitez de nombreux cadeaux ‘Patrimoine’, de tout le contenu, de photographies ultra haute définition et bien d’autres avantages à partir de 1 euro seulement !

Je m'inscris !

Diaporama

>> Profitez des commentaires ! Je m'abonne ! ou Je m'inscris gratuitement !<<

Patrimoine de France,
Commentaires:

Partagez cet article