Patrimoine de France

En Lozère sur les pas d

Archives / Personnages historiques
En Lozère sur les pas d'Urbain V

Un nouveau chemin de randonnée initiatique puisqu'il nous invite à suivre les traces de la vie d'Urbain V, un pape venu de Lozère. Les chemins de la spiritualité au milieu de paysages grandioses, un parcours vivifiant Vous pouvez vous procurer notre magazine à l'Association du Chemin Urbain V ainsi qu'à l'Office de Tourisme de Mende et à Paris à la Maison de la Lozère

Close the overlay

En Lozère sur les pas d'Urbain V

dimanche 05 février 2017
Contenu réservé aux abonnés
Premium

Téléchargez le guide

Paysages d'Aubrac © photo Caroline Paux/PdF 2016
On ne vient jamais par hasard en Lozère, on aime ses paysages, sa nature encore intacte, ses immensités qui nous emmènent loin dans un univers proche de la Terre nourricière.

Un chemin spirituel inspiré de l'Histoire et la nature

La cascade du Déroc © photo Caroline Paux/PdF 2016
Et si il nous fallait une raison supplémentaire de nous immerger dans ce territoire unique en voici une qui dépare par son originalité et puise dans nos racines historiques. Partir à le redécouverte d'un pape français, issu de sa Lozère natale et qui connaîtra un destin hors du commun.

Alors retrouvons ses traces et marchons sur ses pas

L'énergie en marche

La Cham des Bondons © photo Caroline Paux/PdF 2016
En 2010, le 700e anniversaire de la naissance du pape Urbain V donne l'idée à un groupe d'amis, randonneurs de la région, de mettre en place un itinéraire qui retrouvera les traces du Pape lozérien. En 2012, l'association "les amis du bienheureux pape Urbain V" définit le tracé :  il partira de Nasbinals sur le chemin de Compostelle et ira jusqu’à Avignon, où Urbain V a été élu pape.

Un objectif porté par toute l'énergie de Jean-Paul Peytavin, prêt à déplacer des montagnes pour voir aboutir le Chemin de randonnée dédié à Urbain V. Et l'avenir lui donne raison, à la force de ses convictions et de sa persévérance les contacts développés avec les décideurs politiques, associatifs, et l'appui de nombreux partenaires comme les comités départementaux de la randonnée pédestre, les communes, les conseils départementaux du Gard et de la Lozère, la Région, le sentier voit le jour.

Le chemin Urbain V © photo Caroline Paux/PdF 2016
Le « Chemin Urbain V ® »

Et en 2014, la Fédération Française de Randonnée homologue le chemin Urbain V en chemin de grande randonnée (GR®). Le balisage blanc et rouge, commun à tous les GR de France, a été terminé en juillet 2014.

Trois départements : La Lozère, la Gard, le Vaucluse

-Le tracé : le GR Urbain V est long de 329 km. 14 à 17 jours sont nécessaires pour le parcourir. Il part de Nasbinals, traverse l’Aubrac, les Causses et Cévennes et le parc national des Cévennes puis passe par le Pont du Gard avant d’atteindre Avignon.

Le PLUS pour la randonnée c'est qu'elle est équipée de techniques modernes*

Un peu d'Histoire

Urbain V, un pape méconnu

Le château de Grizac, berceau familial d'Urbain V © photo Caroline Paux/PdF 2016
Guillaume de Grimoard (1310 1370) est né à Grizac et décédé en Avignon. Le 28 septembre 1362, il a été élu pape et intronisé sous le nom d’Urbain V. Cet homme a rayonné dans toute l’Europe et même au-delà. Il fonda des universités (Genève, Vienne, Cracovie...) mais aussi des studia, centres d’enseignement destinés à préparer des étudiants à l’entrée dans les universités.

Le Pape du Gévaudan

La statue d'Urbain V au pied de la Cathédrale de Mende © photo Caroline Paux/PdF 2016
A Montpellier il fonda en 1369 le collège des douze médecins, ancêtre de la célèbre fac de médecine. Il resta cependant très proche de ses origines lozériennes. Il eut à cœur de favoriser son pays tout au long de sa vie pontificale. Il y fit construire, entre autre, la cathédrale Notre-Dame et Saint-Privat, à Mende.

Béatifié en 1870, sous Pie IX, il est considéré comme saint dans le nouveau calendrier liturgique publié par Paul VI, sans avoir été formellement canonisé.


Des repaires historiques

Les étapes importantes du chemin Urbain V

 Le Monastier-Pin-Moriés ou Urbain V prit l’habit de moine et fut nommé prêtre en 1334. Les randonneurs y découvrent l’église, le monastère et les maisons fortifiées

Mende ou il est à l’origine de la construction de la cathédrale. Depuis 1874, une statue le représente sur la place Urbain-V. A voir le pont Notre-Dame, la chapelle des Pénitents…

Il y fit édifier la collégiale de Quézac en 1365 et est à l’origine de la construction du pont qui fut terminé en 1450 afin que les pèlerins puissent aller voir la vierge noire de Quézac.

La cathédrale de Mende © photo Caroline Paux/PdF 2016
En 1363 il fit construire une collégiale à Bédoués afin d'accueillir le tombeau de ses parents. Surtout,  ne pas manquer la chapelle St Saturnin richement peinte. Passage par le château de Grizac ou est né Guilhaume de Grimoard, le futur pape Urbain V

Voir les Ruines du château paternel de Bellegarde sur la Commune de St Privat de Vallongue

A St Germain de Calberte, il créa le premier studium (ancêtre du séminaire) et poursuivre par Uzès ou il fut vicaire général. Belle étape à Avignon ou il fut pape. Bien sûr, la visite du Palais des Papes et du pont Bénézet s'impose.

Dans un futur que l'équipe espère proche,  l'itinéraire devrait relier Clermont Ferrand à Marseille avant d’aller jusqu’à Rome.

De plus ce chemin relie 4 sites UNESCO : le chemin vers St Jacques de Compostelle (GR 65), les Causses et Cévennes, classés pour l’agropastoralisme, le pont du Gard, célèbre aqueduc romain et enfin Avignon l’ensemble du palais des papes et le pont Bénazet.

La Lozère, un patchwork de paysages

Randonneurs sur le chemin d'Urbain V © photo Caroline Paux/PdF 2016
Un dépaysement qui ressource

Sa nature franche et sauvage, son histoire tumultueuse provoque un attachement certain à cette terre restée authentique.

Terre de légendes, la Lozère, fière de ses racines, a toujours été entière dans ses engagements politiques, religieux... Son identité se traduit à travers un patois un peu en désuétude auprès des jeunes générations mais l'histoire locale est perpétuée. Elle se goûte grâce à des produits gastronomiques dont les habitants sont friands !

Mende, vue de la cathédrale © photo Caroline Paux/PdF 2016
Un arrêt détaillé par Mende se prépare et mérite le détour. La ville détient un patrimoine médiéval intéressant sous bien des aspects, à dénicher au détour de ses ruelles, proches de la Cathédrale, les petites vierges noires, toujours entretenues par les paroissiens.

La lozère abrite une partie du territoire des Causses et des...

1€ puis 5,90 euros / mois

Il vous reste 50% de l'article à découvrir.

L'accès à la totalité de cet article est protégé et réservé aux abonnés de Patrimoine de France. Profitez de nombreux cadeaux ‘Patrimoine’, de tout le contenu, de photographies ultra haute définition et bien d’autres avantages à partir de 1 euro seulement !

Je m'inscris !

Diaporama

>> Profitez des commentaires ! Je m'abonne ! ou Je m'inscris gratuitement !<<

Patrimoine de France,
Commentaires:

Partagez cet article