Patrimoine de France

“Esprit Parc national” : la marque des Parcs nationaux

Archives / Patrimoine naturel
“Esprit Parc national” : la marque des Parcs nationaux

Des producteurs, artisans, accompagnateurs de randonnée et hébergeurs, passionnés par la nature et l’authenticité, ont choisi de porter la marque “Esprit parc national” qui vient d’être créée par les Parcs nationaux. Pour les consommateurs, c’est un gage de respect de l'environnement et de protection des territoires visités.

Close the overlay

“Esprit Parc national” : la marque des Parcs nationaux

mercredi 20 juillet 2016
Contenu réservé aux abonnés
Premium

Le logo de la marque Esprit parc national. À chaque parc une couleur
Les dix parcs nationaux de France (Vanoise, créé en 1963, Port-Cros - 1963, Pyrénées - 1967, Cévennes - 1970, Écrins - 1973, Mercantour - 1979, Guadeloupe - 1989, La Réunion - 2007, la Guyane - 2007 et les Calanques - 2012) représentent près de 9,5 % du territoire français (60 728 km2). Ils ont tous des points communs : des paysages exceptionnels, une faune et une flore remarquables, des espaces de vie et de travail uniques pour l’homme et sont des lieux de ressourcement incomparables.

Ils s’étendent dans des domaines terrestres et maritimes variés et attirent chaque année plus de 8,5 millions de visiteurs.

Création de la marque “Esprit parc national”

Plus de 700 kilomètres de sentiers de randonnée sont entretenus et signalés dans le Parc. © Caroline Paux
Ces dix parcs, fédérés par “Parcs nationaux de France”, établissement public national à caractère administratif, placé sous la tutelle du ministre chargé de l’Écologie, ont la mission de protéger la biodiversité des lieux, mais aussi de sauvegarder leur patrimoine culturel et de contribuer à valoriser les activités compatibles avec le respect de la nature.

C’est dans ce cadre qu’ils ont lancé, en mars dernier, leur marque pluri-territoriale “Esprit parc national” conçue pour soutenir et valoriser les activités économiques touristiques et agricoles dans le respect et la promotion des patrimoines locaux des Parcs nationaux.


Une démarche collective

Le Parc National des Écrins est un territoire de montagne exceptionnel qui compte 150 sommets de plus de 3 000 m dont la Barre des Écrins à 4 102 m. De magnifiques vallées ciselées par les glaciers, les rocs et la puissance des reliefs. © Caroline Paux
Cette marque est attribuée à des acteurs économiques locaux volontaires proposant des produits ou des services issus ou exercés sur les territoires des parcs nationaux. Parce qu’ils s’engagent à préserver et à promouvoir.

Une charte a été établie avec des critères techniques stricts qui conditionnent le droit d’utilisation de la marque. « “Esprit Parc national” a été créé pour valoriser le travail des hommes et des femmes qui, au sein des parcs nationaux, partagent leur passion pour la nature et l’authenticité », explique Sandrine de Chastellier, chef du service accueil-communication au Parc des Écrins et qui a participé aux travaux inter-parcs lors de la création de la marque.

Pour l’instant la marque est ouverte à l’artisanat, aux sorties de découverte des patrimoines naturels et culturels et visites en bateau, au miel et produits de la ruche, aux hébergements touristiques, aux produits issus de cultures d’agroforesterie tropicale (vanille, café…). D’autres produits seront prochainement marqués : les confitures et jus de fruits, la viande, la restauration, les visites de sites (musées, jardins, grottes…) et les séjours.

Le Parc national des Écrins, un exemple

Sur ce site du Parc national des écrins, au départ du Pré de Madame Carle, plus de 60 000 randonneurs passent chaque année. © Caroline Paux
Entre Gap, Grenoble et Briançon, le Parc national des Écrins est considéré comme le parc européen de la haute montagne. Un territoire d’exception par son amplitude latitudinale et la richesse des influences climatiques des Alpes et de la Méditerranée : on peut passer de 700 mètres au pied de vallée à 4 102 mètres au point culminant de la Barre des Écrins.

Créé en mars 1979, le Parc national des Écrins est composé de 59 communes dont 23 sont situées en cœur du parc de 92 000 hectares. Tout ici conduit vers l’extrême : grands éboulis, névés, parois, arrêtes, glaciers, hameaux, forêts, alpages…

Chaque lieu évoque une épopée et raconte la longue et patiente aventure des hommes pour trouver une place en ces hautes terres. C’est l'un des parcs pilotes de la marque “Esprit Parc national”.

Quelques témoignages de nouveaux adhérents à la marque "Esprit Parc national”

Dans le Parc national des Écrins, nous avons rencontré un apiculteur, des accompagnateurs en montagne et des hébergeurs qui ont choisi le porter cette nouvelle marque de reconnaissance territoriale.


Le fruit des abeilles

Mathieu Picavet, apiculteur à Embrun : « La marque Esprit parc national pour valoriser un miel local, souvent peu connu… » © Caroline Paux
Mathieu Picavet a lâché son travail dans le bâtiment pour vivre autrement et rester “au pays”, à Embrun. Il a suivi une formation de deux années, suivie d’un stage, puis s'est lancé dans l'apiculture. Il a installé sa miellerie dans une ancienne maison d’enfants dans les hauteurs du hameau d’Embrun.

Un pari difficile car il partait de zéro. « J’aime mettre les mains dans les ruches, raconte-t-il, observer les abeilles, essayer de les comprendre et d’interpréter leurs réactions. Il faut les aimer pour faire ce métier… »

Il possède 200 ruches qu’il déplace sur les versants montagneux des hauteurs de Serre-Ponçon, au gré des floraisons. « Cette transhumance me permet d’obtenir des miels aux saveurs différentes : thym, lavande, lavande sauvage, acacia, tilleul… selon les lieux et les hauteurs. »

Un coup de pouce

Il a lu un appel à candidature pour obtenir la marque “Esprit Parc national” et y a répondu aussitôt. « Je n’ai pas eu de difficultés à obtenir la marque car je travaillais déjà dans cet esprit. C’est une belle initiative qui nous permet de valoriser un miel local, souvent peu connu… J’ai même augmenté mes ruches sur le territoire du parc afin d’avoir une production locale plus importante. »

Au Fil de l’Onde

Le Chalet Au fil de l’Onde a l’avantage de se situer près de la ville de Vallouise, mais d’être aussi isolé, au cœur d’une prairie dans la vallée à proximité des pistes de ski de fond, des stations de ski de Puy-Saint-Vincent et Pelvoux-Vallouise et du GR54.
Marion Genta propriétaire du gîte et maison d’hôte le Chalet au fil de l’Onde : « La marque porte des valeurs que j’avais envie de véhiculer. » © Caroline Paux
Marion Genta en est l’hôtesse. Ce sont ses parents qui ont construit la maison. Une écoconstruction en bois, une isolation bien pensée et écologique, des panneaux solaires, un système de géothermie pour l’eau chaude, un four à pain, un potager… et même un “storvatt”, ou bain norvégien sur la terrasse.

Tout est fait pour respecter la nature qui entoure. Marion cuisine elle-même, délicieusement, avec des produits locaux et bio, si possible.
C’est ici que la marque “Esprit Parc national” du parc des Ecrins a été lancée il y a un an. Ségolène Royal, ministre de l'Environnement, y a même séjourné à cette occasion. « La marque porte des valeurs que j’avais envie de véhiculer, précise Marion Genta, passionnée par ce “pays” où elle est née. Avec le parc nous travaillons ensemble pour valoriser le territoire. Un territoire à respecter qui se donne aux visiteurs avec générosité. »

Un’Pact nature

Rencontre avec Raphaël Bonenfant accompagnateur en montagne et véritable ambassadeur du parc et de ses valeurs.
« Marcher, partager, découvrir la montagne l’esprit tranquille », tel est l’objectif de Raphaël Bonenfant. Il accompagne les randonneurs de tous niveaux sur les plus belles vallées des Hautes-Alpes, en demi-journée, journée ou séjours.
Et on est vite conquis.
Raphaël Bonenfant, accompagnateur de montagne, un ambassadeur du parc et de ses valeurs © Caroline Paux
Il sait de quoi il parle. Infatigable, il connaît la montagne, son histoire, ses anecdotes, sa faune et sa flore.
Il vous guide à votre rythme. La randonnée est ponctuée d’arrêts qui vous permettent de souffler (merci !) et de prendre le temps de découvrir une marmotte qui pointe son nez ou un chamois qui se rafraîchi sur le névé. Equipé de sa longue-vue il vous explique les habitudes de l’animal. Il vous parle des glaciers qui, malheureusement reculent chaque année à cause du réchauffement climatique.


Patrimoine culturel et géologique

Le Parc national conduit depuis de nombreuses années un partenariat avec les accompagnateurs en montagne, véritable relais d’information auprès des visiteurs. Plus de 700 kilomètres de sentiers sont entretenus… La mise en place de la marque Esprit parc national permet de valoriser les sorties et de les renouveler avec des offres spécifiques.

Contes et randonnées

Sandrine Charriot, accompagnatrice en montagne aime partager sa passion des montagnes et du patrimoine local. Elle organise des balades sur les hauteurs à la tombée de la nuit pour écouter des contes issues d’histoires du pays et déguster des produits locaux. © Caroline Paux
Accompagnatrice en montagne
, Sandrine Charriot vous surprendra. Elle a choisi de lier les randonnées aux contes et histoires.
Chaque sortie est une aventure insolite avec pique-nique composé de produits fermiers et locaux.
Souriante, enthousiaste, elle se promène avec son panier d’où elle...

1€ puis 5,90 euros / mois

Il vous reste 50% de l'article à découvrir.

L'accès à la totalité de cet article est protégé et réservé aux abonnés de Patrimoine de France. Profitez de nombreux cadeaux ‘Patrimoine’, de tout le contenu, de photographies ultra haute définition et bien d’autres avantages à partir de 1 euro seulement !

Je m'inscris !

Diaporama

Mathieu Picavet possède 200 ruches qu’il déplace au gré des floraisons et de la qualité de miel qu’il souhaite © Caroline Paux - <a style='color: cyan;' href='images/uploads/fullsize/1468854010_08-apiculteur-01_9.jpg'><i class='fa fa-floppy-o'></i> Haute résolution</a>
Dans une ruche on peut compter plus de 80 000 abeilles. Parmi elles, des nettoyeuses, des nourrices, des architectes, des ventileuses, des butineuses, des gardiennes et la reine… Celles-ci travaillent 24 heures sur 24. © Caroline Paux - <a style='color: cyan;' href='images/uploads/fullsize/1468854087_09-apiculteur-01_12.jpg'><i class='fa fa-floppy-o'></i> Haute résolution</a>
C’est dans ces cadres mobiles que les abeilles font leur miel. Pour récolter le miel, l’apiculteur, muni de son enfumoir, ôte les cadres et les brosses et les emmène à la miellerie où il extraira le miel. © Caroline Paux - <a style='color: cyan;' href='images/uploads/fullsize/1468854130_10-apiculteur-01_20.jpg'><i class='fa fa-floppy-o'></i> Haute résolution</a>
Pour permettre de reconnaître la reine facilement, l’apiculteur lui a fait une marque blanche sur le dessus. La reine pond plus de 2 000 œufs par jour. © Caroline Paux - <a style='color: cyan;' href='images/uploads/fullsize/1468854194_11-apiculteur-01_32.jpg'><i class='fa fa-floppy-o'></i> Haute résolution</a>
En adhérant à la marque Esprit parc national, Mathieu Picavet a décidé d’ouvrir ses portes aux visiteurs cet été et de leur permettre d’approcher les ruches et de découvrir toutes les étapes de la fabrication du miel © Caroline Paux - <a style='color: cyan;' href='images/uploads/fullsize/1468854358_12-apiculteur-01_191.jpg'><i class='fa fa-floppy-o'></i> Haute résolution</a>
Les miels répondant à la charte Esprit parc national sont marqués du logo. © Caroline Paux - <a style='color: cyan;' href='images/uploads/fullsize/1468854446_13-le-miel-de-mathieu-picavet-marquebu-esprit-parc-national.jpg'><i class='fa fa-floppy-o'></i> Haute résolution</a>
Le chalet au Fil de l’Onde est une éco-construction situé à deux pas du village de la Vallouise. © Caroline Paux - <a style='color: cyan;' href='images/uploads/fullsize/1468854499_14-gite-au-fil-de-l-onde-007.jpg'><i class='fa fa-floppy-o'></i> Haute résolution</a>
Le chalet au Fil de l’Onde est une étape privilégiée du GR54, le mythique tour de l’Oisans. © Caroline Paux - <a style='color: cyan;' href='images/uploads/fullsize/1468854540_15-gite-au-fil-de-l-onde-039.jpg'><i class='fa fa-floppy-o'></i> Haute résolution</a>
La vue magnifique d’un matin estival prise du chalet au Fil de l’Onde. L’hiver, les skieurs de fond passent par là ! Détente garantie. © Caroline Paux - <a style='color: cyan;' href='images/uploads/fullsize/1468854705_16-gite-au-fil-de-l-onde-029.jpg'><i class='fa fa-floppy-o'></i> Haute résolution</a>
Le Parc National des Écrins est un territoire de montagne exceptionnel qui compte 150 sommets de plus de 3 000 m dont la Barre des Écrins à 4 102 m. De magnifiques vallées ciselées par les glaciers, les rocs et la puissance des reliefs. © Caroline Paux - <a style='color: cyan;' href='images/uploads/fullsize/1468854773_17-randonnebue-raphaebel-bonenfant-054.jpg'><i class='fa fa-floppy-o'></i> Haute résolution</a>
Le patrimoine naturel du Parc national des Écrins est très riche avec quelques 2 500 espèces végétales, 75 espèces de mammifères, dont les marmottes, plus de 350 espèces de vertébrés dont 235 oiseaux… Un vrai réservoir de biodiversité alpine ! © Caroline Paux - <a style='color: cyan;' href='images/uploads/fullsize/1468855071_20-randonnebue-raphaebel-bonenfant-050.jpg'><i class='fa fa-floppy-o'></i> Haute résolution</a>

>> Profitez des commentaires ! Je m'abonne ! ou Je m'inscris gratuitement !<<

Patrimoine de France,
Commentaires:

Partagez cet article