Patrimoine de France

Exposition : Fragments d

La vie de nos monuments
Exposition : Fragments d'Histoire

Plus qu'une exposition, c'est un accompagnement au Temps de la polychromie. Quasiment durant une année entière, la proposition de "Fragments d'Histoire" est de nous faire profiter de moments privilégiés à s'initier à l'art de la sculpture médiévale. De multiples animations encadrent l'exposition pour s'approprier ce patrimoine singulier, trop peu connu. Du 15 janvier au 4 novembre 2018

Close the overlay

Exposition : Fragments d'Histoire

lundi 29 janvier 2018
Contenu réservé aux abonnés
Premium


Chanoine, exposition : Fragments d'Histoire Collection départementale. © Conseil départemental de la Manche/CAOA. Cl. P-Y. Le Meur.
« Fragments d’histoire » à 
l’abbaye de Saint-Sauveur-le-Vicomte

Des trésors cachés
La trentaine de statues religieuses médiévales de la Manche, parfois lacunaires, qui est présentée ici constitue un ensemble particulièrement riche du département de la Manche. Au cours de la visite, les différents thèmes abordés, autour des matériaux et de la techniques de taille, de la polychromie, des commanditaires, de l'iconographie,  témoignent d'une histoire méconnue. Et des péripéties pour redécouvrir ces pièces d'exception.

Les œuvres exposées sont d’une part, des dépôts faits par les communes, d’autre part des objets des collections départementales.

Des collections départementales


En 1944, de nombreux objets des églises de la Manche ont été ensevelis sous les décombres. Quelques fragments d’œuvres ont été ainsi sauvés dans l’urgence
et mis en dépôt par mesure de sauvegarde. Ces premiers dépôts ont constitué le début de la collection des antiquités et objets d’art départementale, augmentée de
dons, legs et achats en vente publique d’œuvres liées au Département.

Ces pièces uniques possèdent les caractéristiques de l’art d’une époque, elles sont liées à l’histoire particulière d’un lieu

Les œuvres exposées, le plus souvent à l’état lacunaire, ont quitté leur lieu d’origine où elles ne trouvent plus – pour l’instant- leur place, soit à cause de leur état de conservation qui nécessite certaines précautions, soit parce que devenues témoignage d’une époque révolue, elles ont été au fil du temps oubliées, sujet à vandalisme voire enterrées dans les cimetières.


Statue de saint Gerbold, pierre calcaire, XVe siècle. Collection départementale. © Conseil départemental de la Manche/CAOA. Cl. P-Y. Le Meur.
La statue de Saint Gerbold
 


La statue du saint évêque de Bayeux fut découverte lors des travaux de l’ermitage Saint-Gerbold à Gratot en 2002. Le bâtiment est une ancienne chapelle qui appartenait aux seigneurs de Gratot. Lieu insolite, il est propriété départementale depuis 10 ans. La sculpture qui était enterrée sous le dallage, fut retrouvée en plusieurs morceaux.
Elle est aujourd’hui restaurée.

N.B.

Informations pratiques

Fragments d'Histoire
Du 15 janvier au 8 novembre 2018
Exposition gratuite

Visites guidées, cycle de conférences et ateliers taille de pierre sont proposés au public et aux scolaires.Livret de l’exposition en vente à l’abbaye

Exposition proposée par la Conservation des Antiquités et Objets d’Art de la Manche, en partenariat avec le Pays d'art et d'histoire du Clos du Cotentin, à l’abbaye de Saint-Sauveur-le-Vicomte

Renseignements :
02 33 41 61 21 (Abbaye)
Pays d’art et d’histoire « Le Clos du Cotentin » : 02 33 95 01 26 (en semaine)
Ouvert tous les jours de 14h00 à 17h00
Vacances scolaires : de 10h00 à 12h00 et de 14h00 à 18h00
Tous les jours sauf le dimanche matin
- Abbaye de Saint-Sauveur-le-Vicomte
Route de l’Abbaye
50 390 Saint-Sauveur-le-Vicomte





Diaporama

>> Profitez des commentaires ! Je m'abonne ! ou Je m'inscris gratuitement !<<

Patrimoine de France,
Commentaires:

Partagez cet article