Patrimoine de France

Gratuité dans les musées troyens

Du côté des Musées
Gratuité dans les musées troyens

L'opération des musées troyens gratuits est reconduite encore cette année. Alors profitons de cette opportunité pour flâner au cœur de la ville. Troyes recèle des trésors et ne cesse de surprendre... Gratuité jusqu'à la fin du mois de mars 2018

Close the overlay

Gratuité dans les musées troyens

jeudi 08 mars 2018
Contenu réservé aux abonnés
Premium

Troyes, un musée à ciel ouvert © photo PdF 2018
Parcours en main, les visites autour des collections permanentes seront la priorité à commencer par l'Hôtel de Vauluisant 

Hôtel particulier typique de l'architecture Renaissance construit au milieu du 16e et agrandi aux 17e et 18e siècles, l’hôtel de Vauluisant abrite le musée de l'Art troyen du 16e siècle et le musée de la bonneterie.

Deux expositions 'offrent à nous:

Le « Beau 16e » champenois : panneaux peints, statues et vitraux illustrent le passage de l’esthétique gothique à celle de la Renaissance. En sculpture, toutes les tendances du 16e siècle sont représentées (Maître de Chaource, Dominique Le Florentin…) et le vitrail flamboie avec les œuvres de Linard Gontier.

Et bien sûr, la bonneterie (confection de vêtements en maille) qui reste l'activité la plus emblématique de Troyes.

Le musée de Vauluisant accueille des métiers en bois et machines perfectionnées de l’âge d’Or des 19e et 20e siècles. À voir également, une collection d’articles nées à Troyes : bas, chaussettes, maillots et petites culottes de marques locales (Petit bateau, Lacoste, DD, etc.).

A voir le Musée des Beaux-arts et d’Archéologie, et muséum d’Histoire naturelle

À côté de la cathédrale Saint-Pierre Saint-Paul, l'ancienne abbaye Saint-Loup, édifiée aux 17e et 18e siècles, abrite le musée des Beaux-Arts, d'Archéologie et le muséum d'Histoire naturelle. Y sont exposées des sculptures du Moyen Âge. L'archéologie régionale ouvre une page d'histoire avec ses collections pour remonter le temps de l’âge de pierre jusqu’au haut Moyen Âge.

Ouvert au public depuis 1833, le muséum d’Histoire naturelle propose, pour sa part, une découverte de la diversité du vivant et rassemble près de 300 animaux provenant du monde entier. Le parcours, à la fois pédagogique, ludique et interactif, a été renouvelé en décembre 2015.

N.B. : En raison d’importants travaux de rénovation et pour proposer au public une muséographie toujours plus attractive, le musée d’Art moderne est fermé à partir du 2 avril 2018 jusqu’au premier trimestre 2020.

L’Apothicairerie de l’Hôtel Dieu-le-Comte ferme également ses portes à partir de la fin du printemps pour 2 ans, dans le cadre de la rénovation de l’ensemble du site, qui accueillera la future Cité du Vitrail (projet porté par le Département de l’Aube).


La Cour du Lion d'Or à Troyes © photo PdF 2018
Bientôt de nouvelles expositions temporaires

Les 100 ans de la petite culotte Petit Bateau

Du 23 juin à fin décembre, musée de la bonneterie-hôtel de Vauluisant

Créée à Troyes par la famille Valton en 1893, la marque Petit Bateau fête un centenaire révolutionnaire… celui de la petite culotte ! C’est en 1918 que le fils du fondateur de la marque, inspiré par la comptine Maman les p’tits bateaux, coupe les jambes d’un traditionnel caleçon long en laine… la petite culotte est née ! Cette exposition célèbre l’anniversaire de ce sous-vêtement porté et décliné à travers le monde.

Les Sénons. Archéologie et histoire d’un peuple gaulois

Du 19 mai au 29 octobre, musée des Beaux-arts et d’Archéologie

L’exposition plonge les visiteurs dans la vie quotidienne du peuple celte des Sénons, du IVe au Ier siècle avant notre ère. Deux présentations, à Troyes et Sens, sont organisées aux mêmes dates : celle de Troyes met en lumière l’habitat, l’artisanat et les arts ; celle de Sens les rituels funéraires.

Installé de Melun à Auxerre et d’Étampes/Montargis à Troyes, ce peuple celte fait une entrée fracassante dans l’Histoire par le pillage de Rome en juillet 390 avant J.-C. Par cette action hautement politique et symbolique, ils se font connaître des grandes civilisations méditerranéennes qui, jusqu’alors, n’avaient qu’une idée imprécise de l’existence de ces communautés guerrières qui peuplaient l’ensemble de l’Europe transalpine.

Cette exposition est reconnue d’intérêt national par le Ministère de la Culture et de la Communication, direction générale des Patrimoines – service des Musées de France, elle bénéficie à ce titre d’un soutien exceptionnel de l’État.

Jean Kiras, le vol perpétuel

Du 23 mars au 24 septembre, musée des Beaux-arts et d’Archéologie

Troyen d’adoption, Jean Kiras poursuit sa quête picturale et prend de la hauteur en dévoilant le vol des grues cendrées, qui, au printemps et à l’automne, survolent Troyes et l’Aube. Cette série de peintures et d’aquarelles grand format est à découvrir en regard de la statuaire médiévale, riche témoignage de l’architecture religieuse, présenté au musée des Beaux-arts et d’Archéologie.


Informations pratiques

Gratuité dans les musées de Troyes jusqu’au 31 mars 2018


- L’hôtel de Vauluisant

Rue de Vauluisant, Troyes

Jusqu’au 31 mars, ouvert du mercredi au dimanche, de 10h à 13h et de 14h à 17h

- Musée des Beaux-arts et d’Archéologie, et muséum d’Histoire naturelle

Rue de la Cité, Troyes

Jusqu’au 31 mars, ouvert du mercredi au lundi, de 10h à 13h et de 14h à 17h

À noter : le département des Beaux-Arts - lequel offre une vue d’ensemble de l’art français et européen à travers plus de 300 peintures de Giotto, Champaigne, Watteau, Fragonard, David, Mignard et encore Natoire - est fermé jusqu’à l’été 2018 dans le cadre de la rénovation de ces galeries de peinture de l’ancienne abbaye Saint-Loup.

- Office du Tourisme de Troyes
16, Rue Aristide Briand
10 000 Troyes
03.25.82.62.70

Diaporama

>> Profitez des commentaires ! Je m'abonne ! ou Je m'inscris gratuitement !<<

Patrimoine de France,
Commentaires:

Partagez cet article