Patrimoine de France

Halte à Champdieu

Archives / Balade en ville
Halte à Champdieu

Village de caractère, situé à une quarantaine de kilomètres de Saint-Étienne son environnement et la qualité de son patrimoine en fait un lieu fréquenté des connaisseurs de vieilles pierres... Car Champdieu n'est pas un village ordinaire. Un accueil privilégié est réservé aux abonnés de Patrimoine de France ! Dans la Loire

Close the overlay

Halte à Champdieu

mercredi 26 juillet 2017
Contenu réservé aux abonnés
Premium

Membre du Club VIP de Patrimoinedefrance, bénéficiez de nos adresses privilégiées à Chamdieu

Un joyau dans la Loire

L'histoire débute en l’an Mil quand un groupe de moines bénédictins s’installe à Champdieu, suite à une donation pieuse. Ces moines auvergnats et leur prieur vont faire édifier l’ensemble église-prieuré.
Bien connu des amoureux du Patrimoine, Champdieu attire de nombreux visiteurs soucieux de la qualité de vie que procure la région.
Labellisé Village de caractère et appartenant au Pays d’Art et d’Histoire du Forez, le village de Champdieu se distingue par la richesse de son patrimoine :religieux, militaire et vernaculaire, entendez petit patrimoine bâti. Vous ne repartirez pas de Champdieu sans avoir découvert le trésor niché au cœur du Prieuré.
L’église et le prieuré ont été classés monuments historiques, respectivement en 1886 et en 1914.

Un peu d'Histoire

Délimité par ses anciens remparts voici Champdieu tel que la petite cité se présentait au Moyen-Age, à voir à l'Office de tourisme © photo PdF 2017
Un monastère bénédictin fortifié

Champdieu, occupé dès l’époque gallo-romaine, s’est développé tout au long du Moyen Age et n’a cessé d’évoluer jusqu’à nos jours. Les différentes périodes de l’histoire ayant chacune laissée des traces dans le paysage et les rues villageoises.

L’église et le prieuré sont fortifiés, aux XIVème et XVème siècles.
L'édifice religieux est particulier puisqu'il possède des attributs militaires cela s’explique par la double fonction du prieur qui était également seigneur. Un prieuré est un monastère dépendant d’une abbaye, dirigé par un prieur.
A Champdieu, le nombre de moines était restreint de 1 ou 2 moines jusqu’à une douzaine selon l'époque.

Champdieu est un cas particulier puisque le prieur, seigneur ecclésiastique est également seigneur laïc.
Il jouit ainsi de tous les privilèges et devoirs de ce double statut.
Le prieuré s’organisait à l’origine autour d’une cour centrale entourée de 4 galeries : le cloître. A l’intérieur de cette cour, un puits sert à la vie quotidienne et aux
ablutions des moines.

Une fresque datant du XVe © photo PdF 2017
Une galerie dessert les 3 corps de bâtiment et la façade Nord de l’église. A l’ouest après la Révolution Française, l’aile Est s’effondre, elle est aujourd’hui remplacée par une haie végétale. Au rez-de-chaussée se trouve le réfectoire, communicant avec les cuisines situées à l’angle nord-ouest. Après les cuisines, dans l’aile nord, se trouvent les fours seigneuriaux loués aux villageois contre un impôt. De l’autre côté du porche, un grand cellier termine l’aile nord.
Nous disposons de peu de renseignements sur l’aile effondrée, il est probable qu’elle ait contenu la salle capitulaire, lieu d’assemblée.
Le réfectoire du prieuré de Champdieu connait une certaine renommée par les divers ornements conservés aujourd’hui : un bandeau de fresques à motifs géométriques (XIIIème), une fresque au-dessus de la cheminée représentant la Cène (XVème), un plafond à caissons et de grandes baies à meneaux.

Le Trésor de Champdieu © photo PdF 2017
Une partie des étages de l’ancien monastère est également conservée.

L’aile...

1€ puis 5,90 euros / mois

Il vous reste 50% de l'article à découvrir.

L'accès à la totalité de cet article est protégé et réservé aux abonnés de Patrimoine de France. Profitez de nombreux cadeaux ‘Patrimoine’, de tout le contenu, de photographies ultra haute définition et bien d’autres avantages à partir de 1 euro seulement !

Je m'inscris !

Diaporama

>> Profitez des commentaires ! Je m'abonne ! ou Je m'inscris gratuitement !<<

Patrimoine de France,
Commentaires:

Partagez cet article