Patrimoine de France

Inauguration de la Chapelle des jésuites de Saint-Omer

Archives / La vie de nos monuments
Inauguration de la Chapelle des jésuites de Saint-Omer

La chapelle des Jésuites a fait l’objet d’une importante restauration dont la beauté saute aux yeux aujourd'hui. C'est un écrin à vocation culturelle que la ville inaugure ce week-end pour rendre ce lieu exceptionnel aux audomarois Les 14 et 15 octobre 2017

Close the overlay

Inauguration de la Chapelle des jésuites de Saint-Omer

dimanche 15 octobre 2017
Contenu réservé aux abonnés
Premium

La Chapelle des jésuites de Saint-Omer © photo PdF 2017
La rénovation imaginée par la ville et la communauté d'agglomération s'inscrit dans la volonté de faire revivre ce lieur magistral à travers une programmation culturelle variée, accessible à tous les publics.

Aujourd’hui devenue réalité, elle ouvre ses portes officiellement ce week-end.

La Chapelle de l’ancien Collège des Jésuites de Saint-Omer, construite entre 1615 et 1640 et classée Monument Historique en 1942, a bénéficié d’une restauration de 2013 à 2017, grâce au soutien de l’État, du Département du Pas de Calais, de la Région, de la French Heritage Society et de la Fondation Gould.


Cet immense espace va offrir la possibilités aux services culturels de l’agglomération et à l’EPCC spectacle vivant la Barcarolle de proposer une programmation d'excellence: cirque, danse, concert, exposition, visite guidée...L'acoustique, soignée particulièrement au moment des travaux permettra au public de gouter les joies d'une sonorité parfaite dans un lieu magnifique.

La Chapelle des jésuites de Saint-Omer © photo PdF 2017
Imposante chapelle au cœur de la ville, elle se fait discrète au premier abord. Puis passée la surprise de la découverte, la restauration établie entre ses murs la visite fait place à l'admiration.
Tout un pan de l'histoire de St Omer se dessine ici. L'importance de la communauté jésuite remonte au 18ème siècle et leur implantation a laissé de nombreuses traces architecturales dans cette petite ville au patrimoine insoupçonné.

L’École des Jésuites de Saint-Omer à Washington


Le musée de l’hôtel Sandelin © photo PdF 2017
Parallèlement à cette somptueuse réouverture, pour mieux comprendre l'histoire de la communauté religieuse s'ouvre l'exposition qui complète harmonieusement l'évènement au musée de l’hôtel Sandelin, réalisée dans le cadre de partenariats internationaux avec le collège de Stonyhurst (Angleterre), héritier des jésuites de Saint-Omer, l’archevêché de Baltimore et le collège de Georgetown (Etats-Unis).

A travers des objets utilisés pour l’apprentissage, des manuels rares, des pièces dramatiques destinées à l’enseignement ou encore les archives de John Carroll, élève à Saint-Omer et fondateur de la première université catholique des Etats-Unis, à Georgetown.

 Un peu d’histoire


L'exposition Jesuits du photographe français Sacha Goldberger au coeur de la Chapelle restaurée© photo PdF 2017
La réouverture au public de la Chapelle de l’ancien Collège des Jésuites s’inscrit dans un projet de coopération avec les États-Unis et le Maryland. En effet, à partir du 17e siècle, suite à l’interdiction du culte catholique en Angleterre, les Jésuites de Saint-Omer décidèrent d’accueillir les catholiques anglais et c’est au sein de cette immense chapelle que les élèves anglais, américains et français allaient pratiquer ensemble leur culte pendant plus d’un siècle.

A partir du 17e siècle, suite à l’interdiction du culte catholique en Angleterre, les Jésuites de Saint-Omer décidèrent d’accueillir les catholiques anglais et c’est au
sein de cette immense chapelle que les...

1€ puis 5,90 euros / mois

Il vous reste 50% de l'article à découvrir.

L'accès à la totalité de cet article est protégé et réservé aux abonnés de Patrimoine de France. Profitez de nombreux cadeaux ‘Patrimoine’, de tout le contenu, de photographies ultra haute définition et bien d’autres avantages à partir de 1 euro seulement !

Je m'inscris !

Diaporama

>> Profitez des commentaires ! Je m'abonne ! ou Je m'inscris gratuitement !<<

Patrimoine de France,
Commentaires:

Partagez cet article