17 Sep 2018
dc9e231f652301f80ea8e901bd9ec18a_XL Patrimoine de France - A la découverte de nos terroirs - A Ancy-le-Franc

La cour Renaissance d
La cour Renaissance du château d'Ancy-le-Franc © photo PdF 2018

Le Palais de la Renaissance italienne en Bourgogne

Joyau Renaissance le château d'Ancy le Franc coule des jours heureux au cœur d'un village au charme campagnard. Après avoir connu des périodes historiques de premier plan, abritant des personnages de haut rang, le bâtiment sous l'impulsion de ses propriétaires connait d'heureuses transformations et des rénovations qui l'embellissent à nouveau.

La dernière en date, la rénovation de ses jardins sur les côtés Ouest et Est du château ravive une façade longtemps délaissée.

 

Ancy le Franc conserve l’une des plus grandes collections de peintures murales des XVIe et XVIIe siècles actuellement conservées en France.


La chambre de Diane

 

Restauration de la chambre de Diane © photo PdF 2018

 

Un peu d'Histoire

Construit entre 1541 et 1554 pour le comte d’Antoine III de Clermont-Tallard, beau-frère de la célèbre Diane de Poitiers, le château d’Ancy-le-Franc a entretenu son identité d'origine.
Seul, deux familles ont marqué l’histoire du château. Les Clermont-Tonnerre se sont succédé durant six générations, jusqu’en 1683, date à laquelle il était racheté par Michel Le Tellier, Marquis de Louvois, le célèbre ministre de Louis XIV. Les héritiers de ce dernier furent contraints de s’en séparer en 1844 et ironie du sort, la famille des Clermont-Tonnerre, acquiert de nouveau le château et restera propriétaire de ces lieux jusqu’en 1981.

Depuis juillet 1999, le château est la propriété de la société (Paris Investir SAS)société qui a entrepris de belles restaurations comme la magnifique cour d’Honneur, l’impressionnante galerie de Pharsale et la chambre de Diane.

Les nouveaux parterres d
Les nouveaux parterres du parc d'Ancy le Franc © photo PdF 2018

 

Le Château d’Ancy le Franc, chef d’œuvre de l’architecte italien Sebastiano Serlio

La visite débutera dans la cour d’Honneur, se poursuivra à l’étage noble à travers appartements, salles et galeries richement décorés :grotesques, médaillons et murs
représentant des scènes mythologiques, religieuses ou batailles ; chambres et cabinets somptueusement décorés, plafonds à caissons, sols en marbre, …La grande Salle des gardes, la Chapelle privée, la Chambre des Arts au décor exceptionnel du Primatice, l’École de Fontainebleau, Cabinet du Pastor Fido avec ses boiseries sculptées et les œuvres profanes de Philippe Quantin (VIIe siècle), la Chambre des Fleurs au décor ravissant, la Chambre de Judith avec l’histoire de Judith et Holopherne représentée aux murs, la Chambre du Roi où Louis XIV séjournât une nuit. La Galerie de Pharsale, véritable chef-d’œuvre attribué à l’école de Fontainebleau .

Puis la découverte au rez-de-chaussée, avec l’appartement de Diane et la Chambre de Diane, nouvellement restaurée.

 

Vous pourrez ensuite découvrir l’ancien potager où la jachère est en fleurs et  repartir avec un joli petit bouquet !

 

Informations supplémentaires

  • Région: Bourgogne-Franche-Comté
Lu 536 fois Dernière modification le samedi, 22 septembre 2018 12:11
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.