05 Nov 2018
086218b2ac4369b7cefd2acbee0be8b1_XL Patrimoine de France - A la découverte de nos terroirs - A toute volée

« A toute volée » 

 

P1090377 Patrimoine de France - A la découverte de nos terroirs - A toute volée
Le carillon de Forcalquier © photo PdF 2018

 

 

A l'approche des commémorations du Centenaire de la Grande Guerre 14-18, le GIHEC (Groupements des Installateurs d’Horlogerie d’Édifices et d’équipements Campanaires) appelle tous les campanistes à sonner l'Armistice. Tous les édifices à cloches, églises, couvents, beffrois, mairies, écoles… sont invités à sonner à la volée et assurer le devoir de mémoire.

Un Devoir de Mémoire

Le 11 novembre 1918, sur un tronçon de voie ferrée près du carrefour de Rethondes, dans la forêt de Compiègne, l’armistice est signé à 5 h. Il entre en vigueur six heures plus tard. À Paris, le bruit de la signature se répand à partir de 10 h. La foule en liesse envahit les rues de la capitale.

Dans toutes les communes de France, les cloches sonnent à la volée, comme en écho inversé du tocsin qui avait annoncé la mobilisation du 1er août 1914
Le dimanche 11 novembre 2018 à 11h

Informations supplémentaires

  • Région: Île-de-France
Lu 192 fois Dernière modification le lundi, 05 novembre 2018 10:44
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.