Patrimoine de France

Jean Cotelle "Des jardins et des Dieux"

Actualité des Jardins
Jean Cotelle "Des jardins et des Dieux"

Il était grand temps de rendre à Jean Cotelle la place qui lui est due. En effet le peintre de Louis XIV est tombé dans l'oubli, lui qui faisait rêver la cour au travers ses allégories chatoyantes. Le travail de restauration abouti donne lieu à une exposition au Grand Trianon, éclairé par une mise en beauté des parterres adjacents. A Versailles Du 12 juin au 16 septembre 2018

Close the overlay

Jean Cotelle "Des jardins et des Dieux"

mardi 12 juin 2018
Contenu réservé aux abonnés
Premium

Un Monde merveilleux

La galerie du Grand Trianon présente 21 tableaux restaurés de Jean Cotelle © photo PdF 2018
En 2013, le château lance une opération de mécénat intitulée : « Adoptez un tableau de la galerie des Cotelle » dans l'idée de restaurer les peintures du Grand Trianon. Ce sont 21 tableaux qui ont pu bénéficié des dons de particuliers. 2018 la majorité des tableaux est présentée avec toutes ses couleurs d'origine. Un travail dont se félicite Béatrice Sarrazin, conservateur général du patrimoine. "On peut imaginer le premier Versailles grâce aux toiles de Jean Cotelle. Les bosquets calent les compositions; c'est un monde féérique qui est mis en scène. Des allégories mythiques sont des sujets qu'il affectionne et il ajoute ici et là quelques "amours" comme au théâtre..."
La recherche de l’agrément et la représentation de la nature sont les thématiques chères au peintre.
"Il faut retenir que Jean Cotelle initie un genre inédit, ce que nous présente d'emblée la première salle; c'est un original, insiste la commissaire de l'exposition. Nous présentons un ensemble de toiles qui nous apporte un témoignage des bosquets disparus."

Jean Cotelle fut aussi miniaturiste © photo PdF 2018
Quatorze gouaches de Cotelle représentant en miniature les tableaux de la galerie.

Les gouaches mises à l'abri de la lumière, au fond de la galerie, extrêmement fragiles sont rarement visibles dans leur ensemble. Les dernières acquisitions datent de 1971 mais la collection est encore à compléter. Avis aux avertis, le château souhaite enrichir cette série pour la conserver en son intégralité.

Elles ne seront visibles que jusqu'en septembre.


Bleu, blanc, rose...

Les parterres ont retrouvé de jolies couleurs © photo PdF 2018
L'amour du Roi pour les jardins est réelle et voir ses parterres à l'abandon l'aurait sans doute chagriné. Voilà qui est réparé et de belle manière ! L'alignement des toiles colorées dans la Galerie se reflète dorénavant à l'extérieur.

La palette de pastels déclinée par le peintre se retrouve dans le choix judicieux décidé par l'équipe de jardiniers. " Il nous était impossible de restituer avec des plantes identiques les parterres tels qu'ils étaient à l'époque, comme nous l'explique Coralie Beaune, chef jardinier au château, le défi a été de placer en terre des fleurs aux propriétés proches. Ainsi on trouvera plusieurs sortes de sauge au milieu d'un subtile mélange de vivaces et d'annuelles. Le tout est produit en serres ce qui permet en cas de maladie, de remplacement immédiat.

Les jardins de Jean Cotelle revivent.

Jusqu'en septembre, l'équipe se chargera de refleurir les parterres pas comme à l'époque de l'artiste mais en s'inspirant des coloris qu'il affectionnait dans ses peintures.

Jean Cotelle 1646-1708. Des jardins et des dieux

Bosquet du Théâtre d'eau avec la toilette de psyché Jean II Cotelle (1648-1708) Huile sur toile © château de Versailles / Christophe Fouin
Première exposition consacrée à ce peintre du XVIIe siècle

Très apprécié à son époque, Jean Cotelle se voit confier l’essentiel de la décoration de la grande galerie de Trianon, soit vingt et un tableaux exécutés entre 1688 et 1693.
La galerie devient son domaine, d'une cinquantaine de mètres, 16 grandes baies donnent sur les jardins, l’artiste opte pour des toiles de format vertical.
Elles représentent chaque bosquet des jardins de Versailles agrémenté de personnages tirés de la mythologie ou des fables, disposés en deux registres (terrestre et céleste), et prenant modèle sur les paysages bucoliques du peintre bolonais l’Albane.
Ce cycle constitue un ensemble unique, révélateur du goût de Louis XIV pour ses jardins . Devenue une référence majeure dans la représentation des jardins à la française cette oeuvre continue d’alimenter notre connaissance des bosquets de Versailles.

Un peu d'Histoire

Vue de l'Arc de Triomphe avec Amour et Adonis avant restauration Huile sur toile © château de Versailles / Christophe Fouin
Fils d’un décorateur et ornemaniste, Jean Cotelle se forme probablement chez le portraitiste Claude Lefebvre. Après un long séjour en Italie, il rentre à l’Académie royale de peinture et de sculpture en tant que miniaturiste. Il est chargé d’illustrer les Campagnes de Louis XIV. Bénéficiant d’un certain renom, il est appelé par Monsieur, frère du roi, pour décorer dans les années 1680 le cabinet des Bijoux du château de Saint-Cloud, aujourd’hui disparu.
L’artiste est également de ceux qui reçoivent la commande d’un May pour Notre-Dame de Paris, les Noces de Cana.
En 1693, il quitte Paris pour Marseille où il devient directeur adjoint de l’Opéra et où il décore le plafond de l’Hôtel de Ville. Ses talents de décorateur le conduisent à participer aux décors éphémères pour l’entrée du duc de Bourgogne et du duc de Berry en Avignon. De retour à Paris en 1703, sa carrière semble plus discrète, et s’oriente vers la réalisation de dessins pour la gravure et de gouaches pour les éventails. Il meurt le 24 septembre 1708 à Villiers-sur-Marne.

Informations pratiques

Jean Cotelle "Des jardins et des Dieux"

Du 12 juin au 16 septembre 2018

Commissaire de l'exposition :
Béatrice Sarrazin : conservateur général du patrimoine au musée national des châteaux de Versailles et de Trianon

Assistée de Clara Terreaux, Historienne de l’art

Scénographie:
Conception : Agence Scénografia, Nicolas Groult et Valentina Dodi
Graphisme : Agence Graphica, Igor Devernay
Éclairage : Agence Ponctuelle, Damien Joyeux

- Château de Versailles

Place d'armes

78 000 Versailles

Diaporama

>> Profitez des commentaires ! Je m'abonne ! ou Je m'inscris gratuitement !<<

Patrimoine de France,
Commentaires:

Partagez cet article