Patrimoine de France

La Collection de manèges de Marcel Campion aux Enchères

Ventes aux Enchères
La Collection de manèges de Marcel Campion aux Enchères

Manèges, jeux, décors, roulottes, limonaires...Une farandole de merveilles puisque Marcel Campion féru de fête foraine disperse sa collection. Une navette gratuite sera à notre disposition pour les contempler grandeur nature en Seine-et-Marne tout le week-end. Vente le 26 avril 2018

Close the overlay

La Collection de manèges de Marcel Campion aux Enchères

jeudi 19 avril 2018
Contenu réservé aux abonnés
Premium

1880-1980 100 ans d'Art Forain


Quelques 400 objets qui nous racontent notre Histoire
Parmi cette vente, un retour dans le passé avec des spectacles les plus innovants ainsi que les premiers films à la fin du XIXe, des surprises en tous genres et pour des acheteurs de tous âges...

Manège de la Collection Marcel Campion en vente le 26 avril prochain © photo PdF 2018
Un monde qui abolit les barrières


Pour s'évader de son quotidien quoi de mieux que d'aller se distraire à la Fête foraine. Et quoi de plus égalitaire que cet univers enchanteur, qui n'a de vocation que d’emmagasiner de beaux souvenirs...

Espérons que ces merveilles resteront accessible à tous, fidèles à leur vocation d'origine.

L’histoire de la fête foraine


 C'est un patrimoine exceptionnel qui va nous faire tourner la tête à l'occasion de cette vente unique en son genre.

Le fameux manège d'Henri de Vos le Roully escadrille en vente également© photo PdF 2018
Collectionneur averti du monde forain, Marcel Campion nous invite à faire un tour de manège. Sa collection de manège constituée au gré des rencontres et des trouvailles est issue d’une volonté de conserver le patrimoine forain et de le faire découvrir au grand public.
Le plus vieux manège de sa collection est sans doute le « Tape-cul » créé vers 1880. C’est également l’un des manèges préférés de Marcel Campion car il lui rappelle son enfance dans les foires. Il est également très attaché aux limonaires qui diffusaient la musique sur les foires avant l’arrivée des amplis. Ils sont l’âme des foires avant 1960.
La plupart des pièces de la collection ont une histoire, comme le Carrousel galopant de 1900 qui aurait appartenu à son grand-père et que Marcel Campion a retrouvé avec son fils en Angleterre puis restauré pour l’installer dans le jardin des Tuileries. Ou encore le « manège de Sophie » datant de 1900, offert à Yves Mourousi pour sa fille Sophie et installé dans leur jardin pendant un temps.
Certains manèges sont également passés à la postérité en apparaissant dans les films de Claude Lelouch, Woody Allen, Chantal Lauby …

Un peu d'Histoire


Vente de la Collection Marcel Campion par la Svv Cornette de Saint Cyr © photo PdF 2018
Sur les grandes foires commerciales du Moyen Âge, seules deux professions, en dehors des marchands, étaient autorisées à installer leur banc : le peseur d’or changeait l’argent, il deviendra le banquier ; le saltimbanque montrait ses tours, il deviendra le “banquiste”. Le banquiste ou bonimenteur attire le public vers les attractions spectaculaires de la foire.
Jusqu’au XVIIIe siècle, les jongleurs, le théâtre et le théâtre de marionnettes étaient les activités principales du spectacle forain.
Les premières « foires foraines » étaient des stands et des petits manèges démontables se déplaçant à travers la France, particulièrement dans les régions du nord.
Tout au long du XIXe siècle, la foire de divertissement développe de nouvelles attractions : carrousels à vapeur, chenilles-vagues, maisons hantées, petits trains ou encore le cinéma, qui est avant tout un spectacle forain.
 
Le magnifique Carrousel Galopant de la Belle Epoque © photo PdF 2018
À la Belle époque, le champ de foire est un véritable abrégé du monde où chacun peut accéder aux dernières découvertes
: mathématiques, magnétisme, électricité, optique mais aussi médecine, botanique et zoologie avec les ménageries foraines qui se développent alors. Le musée anatomique, les guérisseurs et arracheurs de dents participent aux foires avec leurs onguents et élixirs.
L’enthousiasme que suscite le voyage favorise les dioramas et les panoramas ; les habitants de contrées lointaines et les modes de vie de « spécimens » sauvages sont exposés.
Divertissements, rêve et instruction se côtoient, accessibles à la population entière favorisant ainsi une « popularisation » de la science et de la technique.
Peu à peu, les forains se sont regroupés et ont fondé un collectif indépendant des marchés, qu’on appellera ensuite « fêtes foraines ».

Les premiers manèges vont être améliorés avec le temps. Les stands sont décorés de sorte à attirer les passants : miroirs, couleurs, effets de lumières rivalisent de beauté. Avec le vent, la musique de la fête foraine peut être entendue jusqu’à 3 kilomètres et attirés par les odeurs caractéristiques : barbe à papa, chichis, gaufres, beignets, frites…

 
Vente de la Collection Marcel Campion par la Svv Cornette de Saint Cyr © photo PdF 2018
Un engouement pour le voyage


Le temps d’un tour de manège, tout devient possible : on peut s’aventurer sur les routes à cheval, à vélo, en voiture, en moto et en train ; on peut se lancer à l’eau et devenir matelot, capitaine ou même pirate ; on peut s’envoler en montgolfière et en avion ou découvrir la lune et les étoiles à bord d’une fusée.
Grâce à cela, les fêtes foraines vont révolutionner l’idée de voyage. Ainsi, on trouvera plus de vélos ou de voitures sur les manèges que sur les routes au début du XXe siècle.
Après la Seconde Guerre Mondiale, on constate la disparition progressive de la plupart des théâtres, musées, ménageries, cinématographes et autres, car ces spectacles nomades quittent la scène foraine pour se sédentariser. Sur les foires subsistent encore les jeux (loteries et tirs), mais on



Informations pratiques

La Collection de manèges de Marcel Campion aux Enchères

Navette gratuite
les 21 et 22 avril de 11h à 18h
Départ toutes les heures de la Maison Cornette de Saint-Cyr
Avenue Hoche

Vente le 26 avril 2018 à 14h30
Expositions publiques

Du samedi 21 au mercredi 25 avril 2018
De 11h à 18h

- Maison de ventes Cornette de Saint-Cyr
6 Avenue Hoche
75008  Paris
Téléphone pendant les expositions :
01.47.27.11.24





















Diaporama

>> Profitez des commentaires ! Je m'abonne ! ou Je m'inscris gratuitement !<<

Patrimoine de France,
Commentaires:

Partagez cet article