Patrimoine de France

Le paysage sublime, Georges Michel

Expositions
Le paysage sublime, Georges Michel

Georges Michel, fortement inspiré par la peinture hollandaise du Siècle d’or, est considéré comme le précurseur de l’école de Barbizon. Les clairs-obscurs magistraux de ses peintures puisent leur source dans l’œuvre de Rembrandt. Par François Rousseau Jusqu’au 29 avril 2018

Close the overlay

Le paysage sublime, Georges Michel

vendredi 23 février 2018
Contenu réservé aux abonnés
Premium

L’Orage huile sur panneau, Museum Boijmans Van Beuningen, Rotterdam © photo Studio Tromp
Admiré de Vincent van Gogh, Georges Michel (1763-1843) est un des premiers à sortir de l’atelier pour pratiquer la peinture en plein air. Même s’il est peu connu du grand public, ce visionnaire a sublimé les paysages d’Ile-de-France avec une puissance dramatique hors du commun. Son œuvre est caractérisée par les effets de lumière et les ciels tourmentés.

L’exposition de la Fondation Custodia présentant 80 peintures et dessins, est la première monographie consacrée à Georges Michel depuis cinquante ans. Elle s’ouvre sur les œuvres de jeunesse de l’artiste, encore marquées par la tradition du paysage français issue du XVIIIème siècle.

Dessinant sur le motif, il reste fidèle à la capitale et à ses environs. Saint-Denis, Montmartre ou La Chapelle, les Buttes-Chaumont et les bords de Seine, les paysages situés au nord de Paris lui offrent une alternance de plaines et de collines, ponctuées de carrières, de moulins et d’habitations éparses.

Ses scènes évoquent avec sincérité et un souffle préromantique, ces espaces ruraux promis à la disparition avec l’annexion des faubourgs limitrophes de Paris à la capitale dans les années 1860.

Michel a le don pour restituer l’atmosphère des paysages, comme l’illustre la remarquable lumière d’Orage sur la vallée de la Seine. Il retravaille en permanence ses sujets de prédilection, simplement pour mieux en explorer les possibilités.

Pont menant à une ville huile sur toile, Fondation Custodia, Collection Frits Lugt, Paris
Ses perspectives sont toujours soignées, on trouve toujours sur la toile un personnage qui entraîne le regard vers l’horizon.

L’œuvre de Georges Michel annonce un tournant dans l’art du paysage en France. Montmartre en hiver, le seul paysage de neige du peintre, est déjà tourné vers les représentations modernes de la fin du XIXème siècle. Il a influencé une nouvelle génération de peintres emmenée par Jules Dupré.

Dans ses lettres, Vincent van Gogh manifeste sa parfaite connaissance et son admiration pour le travail et la personnalité de notre artiste, qu’il appelle «maître Michel».

Deux autres expositions, Les Portraits en miniature de la Fondation Custodia et Art sur papier Acquisitions récentes, permettent de compléter la découverte des merveilles de la Fondation.

 

François Rousseau

Informations pratiques


Le paysage sublime,
Georges Michel

Jusqu’au 29 avril 2018

Ouvert du mardi au dimanche de 12h à 18h

Plein tarif: 10€, réduit: 7€

Publication: Catalogue sous la direction de Magali Briat-Philippe et Ger Luijten, 208 pages, illustrations couleur, relié, édition Fondation Custodia, prix 29€

- Fondation Custodia / Collection Frits Lugt 

121 rue de Lille 

75 007 Paris 

Tel: 01 47 05 75 19

Diaporama

>> Profitez des commentaires ! Je m'abonne ! ou Je m'inscris gratuitement !<<

Patrimoine de France,
Commentaires:

Partagez cet article