Patrimoine de France

L

Archives / Sorties
L'Envers du Décor, première édition

Le Palais de la Porte Dorée, témoin architectural de la période Art déco se réinvente le temps d’un grand weekend événementiel gratuit. Une première édition pour un Envers du décor, créatif, qui convie plusieurs artistes à venir transfigurer son architecture. Du 2 au 4 février 2018

Close the overlay

L'Envers du Décor, première édition

vendredi 02 février 2018
Contenu réservé aux abonnés
Premium

Quand les artistes revisitent le Palais

Un Monument en mouvement

Les Bas-reliefs du Palais de la Porte Dorée illustrent la richesse architecturale de la période Art Déco © Photo Mathieu Nouvel
C'est un jeune collectif d’architectes Ciguë, en partenariat avec le Goethe Institut Paris, qui aura pour mission de concevoir un programme d’installations et de performances.
Ce nouveau rendez-vous participatif et résolument contemporain, L’Envers du décor, s'inscrit dans un mouvement de renouveau, un dialogue entre son passé et la poursuite de nouveaux horizons.

Invités par Ciguë et les équipes du Palais, les artistes vont investir le bâtiment avec des installations, des visites et des performances inédites.
Cette année L’Envers du décor accueille : les installations de Ciguë, de Jean-Benoît Vétillard et Matteo Ghidoni, du laboratoire d’expérimentation urbaine et sociale KASSANDRAS (Matthieu Prat) et du collectif MKNM (Magda Kachouche et Noémie Monier) ; les musiciens Jonathan Fitoussi et Clemens Hourrière ; le groupe rock électro Zombie Zombie ; l’Agence Nationale de Psychanalyse Urbaine, les déambulations du sonneur de cornemuse Erwan Keravec, le circassien et danseur Jean-Baptiste André et le plasticien Vincent Lamouroux… Et les artistes de l’Institut d’Études théâtrales de Gießen (Allemagne) sous la direction artistique du compositeur et metteur en scène allemand Heiner Goebbels.

Le Palais de la Porte Dorée

Le Palais de la Porte Dorée © Photo Mathieu Nouvel
Situé à l’Est de Paris, dans un ensemble Art déco exceptionnel classé monument historique, sa construction remonte à l’Exposition internationale de 1931. Il abrite aujourd’hui le Musée national de l’histoire de l’immigration et l’Aquarium Tropical de la Porte Dorée.
Tout à la fois, lieu d’exposition, centre de ressources avec sa médiathèque, lieu de rencontre et de débat, centre de recherche et de diffusion, le musée présente également une riche programmation culturelle avec spectacles vivants et concerts, colloques et conférences.
Le Musée a pour mission de rassembler, sauvegarder, mettre en valeur et rendre accessible au plus grand nombre l’histoire de l’immigration en France, pour faire connaître et reconnaître le rôle de l’immigration dans la construction de la France, en montrant l’apport des immigrés au développement économique, aux évolutions sociales et à la vie culturelle du pays.
Les collections du musée sont constituées d’œuvres matérielles et immatérielles : objets, documents, témoignages et créations contemporaines.
L’Aquarium tropical est né de la volonté du commissaire...

1€ puis 5,90 euros / mois

Il vous reste 50% de l'article à découvrir.

L'accès à la totalité de cet article est protégé et réservé aux abonnés de Patrimoine de France. Profitez de nombreux cadeaux ‘Patrimoine’, de tout le contenu, de photographies ultra haute définition et bien d’autres avantages à partir de 1 euro seulement !

Je m'inscris !

Diaporama

>> Profitez des commentaires ! Je m'abonne ! ou Je m'inscris gratuitement !<<

Patrimoine de France,
Commentaires:

Partagez cet article