Patrimoine de France

Opéra comique Bohême, notre jeunesse

Avantages
Opéra comique Bohême, notre jeunesse

C'est exceptionnel, l’opéra comique nous invite à la première de sa prochaine production le lundi 9 juillet à 20h. L’Opéra comique nous plonge dans l’œuvre de Giacomo Puccini La Bohème dans une version courte, une adaptation signée par Pauline Bureau et Marc Olivier Dupin. Les amours de Mimi, la petite cousette et de Rodolphe, viennent nous émouvoir sur la scène de l’Opéra Comique, autrement dit la salle Favart. Par Marie Laure Atinault

Close the overlay

Opéra comique Bohême, notre jeunesse

samedi 07 juillet 2018
Contenu réservé aux abonnés
Premium

Inscrivez-vous vite pour la Première, Attention nombre de places limitées à l'Opéra Comique


à contact@patrimoinedefrance.fr



L'Opéra comique © photo PdF 2018
La Bohême est une œuvre ancrée dans le cœur des français.

Il y a d’abord le  livre de Henry Murger, Scènes de la Vie de Bohême qui relate les amours de jeunes gens dans le quartier Latin de 1830. Les étudiants, les artistes, les grisettes, les petites mains s’étourdissent de danse et piquette, et de café à l’eau. Les passions éternelles se nouent pour quelques jours. Mimi et Rodolphe s’aiment sous les mansardes. Peu importe le reste du monde !

Pauline Bureau  a centré son adaptation sur les personnages. Étudiants, carabins, poètes et petites ouvrières  sont plongés dans un Paris Romantique et dans cette période charnière entre l’adolescence et l’âge adulte. Dans cette version courte, Pauline Bureau  a choisit le Paris des grands travaux d’Haussmann. La fin du Paris moyenâgeux, la fin d’une époque. Le remplacement des petites ruelles parfois insalubres pour de grandes avenues. Une révolution sanitaire puisque certains immeubles auront enfin les commodités.

Mimi et Rodolphe sont deux jeunes gens qui pensent que la vie leur appartient. Une histoire simple et touchante. Qu’elle est émouvante quand tout simplement, la petite couturière chante « Je m’appelle Mimi », comme elle demanderait un peu de bonheur.

L'Opéra comique © photo PdF 2018
La Bohême est écrite en Italien, et remporte un succès immédiat. L’œuvre est crée en France à l’Opéra Comique en 1898.

La Bohême fait partie du répertoire de cette illustre maison. Dans cette adaptation, nous entendrons l’œuvre en français, renouant d’ailleurs avec une tradition car jusque dans le milieu des années cinquante beaucoup d’œuvres lyriques étaient chantées en version française.

Bohême, notre jeunesse, sera une occasion formidable de découvrir Puccini l’un des compositeurs qui nous enchante, nous enveloppe par ses mélodies qui nous accompagnent avec une certaine volupté. Nous serons enchantés de suivre cette histoire juvénile et grave.

Marie Laure Atinault


Informations pratiques


Bohême, notre jeunesse

D’après Giacomo Puccini

Du 9 au 17 juillet 2018

Adaptation musicale Marc-Olivier Dupin​

Direction musicale Alexandra Cravero

Adaptation, traduction et mise en scène Pauline Bureau

Décors Emmanuelle Roy Costumes Alice Touvet Lumières Bruno Brin Vidéo Nathalie Cabrol

Dramaturgie Benoîte Bureau

Collaboratrice artistique à la mise en scène Cécile Zanibelli

Chef de chant Marine Thoreau La Salle

Distribution :

Mimi : Sandrine Buendia, Rodolphe : Kevin Amiel, Musette : Marie-Eve Munger

Marcel : Jean-Christophe Lanièce, Colline : Nicolas Legoux, Schaunard : Ronan Debois

Alcindor : Benjamin Alunni, Garçon de café : Anthony Roullier

Orchestre Les Frivolités Parisiennes

Nouvelle production Opéra Comique - Coproduction Opéra de Rouen – Normandie, Théâtre Montansier, Versailles

- Opéra Comique

Réservation : 01 70 23 01 44



Diaporama

>> Profitez des commentaires ! Je m'abonne ! ou Je m'inscris gratuitement !<<

Patrimoine de France,
Commentaires:

Partagez cet article