Patrimoine de France

Opéra Comique: Le Domino Noir

Rubrique
Opéra Comique: Le Domino Noir

Le domino noir revient à l’Opéra Comique ! L’œuvre de Daniel-François-Esprit Auber est l’une des plus jouées dans l’honorable maison. Il est le neuvième opéra le plus joué dans cette salle qui semble avoir était construite pour lui servir d’écrin. Par Marie-Laure Atinault Du 26 mars au 5 avril 2018

Close the overlay

Opéra Comique: Le Domino Noir

mercredi 04 avril 2018
Contenu réservé aux abonnés
Premium

Il est temps de réviser !

Le Domino Noir à l'Opéra Comique © photo Vincent Pontet
Auber est pour les parisiens une station de métro à deux pas de l’Opéra de Paris. Que l’on rende les honneurs à ce parisien, qui estimait qu’il n’avait pas le temps de voyager, il y a tant de choses à voir à Paris ! Daniel-François-Esprit Auber mérite de sortir du purgatoire ou de l’indifférence dans lequel il est depuis trop longtemps. Le titre de cet opéra comique Le domino noir nous permet d’ouvrir le dictionnaire et de supputer sur ce fameux Domino. S’agit-il du jeu avec ces pièces noir et blanche ? D’un élément électrique ? Que nenni le domino est un large manteau, plus exactement une cape ample avec un capuchon qui permet de dérober son visage aux regards indiscrets. Le domino est le vêtement idéal pour le carnaval.

Daniel-François-Esprit Auber, à la musique et Eugène Scribe à l’écriture du livret c’est une association fructueuse et amicale. Les deux hommes s’apprécient, s’estiment et se voit pratiquement tous les jours. A l’instar d’Auber,  Eugène Scribe est un grand méconnu  de nos  jours. Pourtant cet auteur prolifique a connu de son vivant la gloire, ses pièces furent créées à la Comédie Française, son nom était une gageure de succès. Pour  Le domino noir Scribe a concocté un livret plein de rebondissements et de fantaisies. Madrid est en ébullition pour les fêtes de Noël. L’une des manifestations les plus attendues est le fameux Bal Masqué que la Reine d’Espagne donne.

La fine fleur de l’aristocratie s’y retrouve. Le comte Juliano, Lord Elfort soupçonne sa femme de le tromper avec Horace de Massarena.

Le Domino Noir à l'Opéra Comique © photo Vincent Pontet
Horace doit épouser la fille du comte de San Lucar. La jeune fille est au couvent des Annonciade. Horace est perturbé par cette mystérieuse inconnue qui se cache sous un domino noir .Son souvenir l’obsède depuis un an, depuis le bal de l’année dernière ! Sa patience est récompensée la belle apparaît. Le romantique jeune homme la touche mais elle ne peut pas se dévoiler. A minuit telle Cendrillon elle doit abandonner le bal ! Un sort malin va contrarier tous les projets des protagonistes pour notre plus grand plaisir.

Chaque acte tient ses promesses de folle gaieté, de quiproquos, de déguisements et de gags!

Scribe nous offre une Espagne d’opérette, il égratigne les anglais, les espagnols, les romantiques, quelques uns de ses contemporains, sans compter sur le dernier acte qui se passe dans le couvent avec une bonne sœur pas si bonne que ça.

Le Domino Noir à l'Opéra Comique © photo Vincent Pontet
Les metteurs en scène, Valérie Lesort et  Christian Hecq, utilisent tous les éléments du texte pour nous jouer des tours ! Avec eux il faut avoir plusieurs yeux pour tout voir, profiter de tous les gags. La fantaisie, les trouvailles et les beaux et ingénieux costumes de Vanessa nous plonge dans les intrigues drôlement bien ficelées par Messieurs Auber et Scribe. La distribution est brillante, Anne-Catherine Gillet, Antoinette Dennefeld insufflent à leur rôle une folle gaieté. Mention spéciale pour le délicat Cyrille Dubois, toujours impeccable et Laurent Montel qui sait si bien faire le paon anglais.

Le domino Noir est une belle réussite. La soirée est pimpante, endiablée, drôle et bon enfant. Daniel-François-Esprit Auber et  Eugène Scribe ont fait de la belle ouvrage et Valérie Lesort et  Christian Hecq ont eu l’intelligence de servir une œuvre avec leur talent et leur fantaisie.

A quand Fra Diavolo de Auber à l’affiche avec la même équipe ?

 

Marie Laure Atinault


Informations pratiques


Le Domino Noir

Opéra-comique en trois actes

De Daniel-François-Esprit Auber (1782-1871)

Livret Eugène Scribe. Créé en 1837 à l’Opéra Comique

Direction musicale, Patrick Davin
Mise en scène, Valérie Lesort et  Christian Hecq, (sociétaire de la Comédie-Française)

Décors Laurent Peduzzi

Costumes Vanessa Sannino

Avec Anne-Catherine Gillet, Cyrille Dubois, Antoinette Dennefeld, François Rougier, Marie Lenormand, Laurent Kubla, Sylvia Bergé, (sociétaire de la Comédie Française) Laurent Montel

Chœur accentus
Orchestre Philharmonique de Radio France


- Opéra Comique
5 rue Favart
75002 Paris



Diaporama

>> Profitez des commentaires ! Je m'abonne ! ou Je m'inscris gratuitement !<<

Patrimoine de France,
Commentaires:

Partagez cet article