Patrimoine de France

Rdv au FAV, le Festival des Architectures Vives

Echos du patrimoine
Rdv au FAV, le Festival des Architectures Vives

Amoureux du patrimoine mais aussi amateurs d’installations architecturales créatives, le Festival des Architectures Vives (FAV) est un rendez-vous à ne pas manquer. Pour sa treizième édition, SENcity est la thématique choisie. Et, dès le 6 juin, un pavillon d’accueil, bâti dans l’Hôtel Saint Côme, permettra de donner, à toutes et tous, un avant-goût des créations et du parcours qui les attendent. Par Guy Hébert Du 12 au 17 juin 2018

Close the overlay

Rdv au FAV, le Festival des Architectures Vives

mardi 29 mai 2018
Contenu réservé aux abonnés
Premium

Le Festival des Architectures Vives questionne le futur de la cité dans un écrin XVIIe et XVIIIe

FAV 2018 à Montpellier
Depuis 12ans, Elodie Nourigat, Jacques Brion et leurs étudiant.e.s de l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Montpellier ont réussi la performance d’attirer des visiteurs de plus en plus nombreux dans une douzaine de cours d’hôtels particuliers des XVIIe et XVIIIe siècles.

En leur donnant à voir les œuvres d’équipes de jeunes architectes français et étrangers, rigoureusement sélectionnés, ayant planché sur un thème variant chaque année.

Afin de se préparer à vivre un moment privilégié qui s’est imposé dans l’ensemble des manifestations offertes dans le cadre du mois de l’architecture en Occitanie.

Réservez dès maintenant deux petites heures dans votre emploi du temps pour une balade réjouissante dans l’écusson de Montpellier.

SENcity, qu’es aquo ? Le sens s’imposait d’emblée avec les thèmes « Art éphémère », « Innover », «Sensualité »… retenus lors de précédentes éditions. « Sencity questionne l’apport massif des nouvelles technologies et leurs impacts sur la ville en prenant en compte de nouveaux modes de gestion, de gouvernance et de constitution des villes contemporaines » explique les responsables  de l’association « Champ Libre » qui porte le FAV, avant de préciser « SENcity est bien cette ville qui joue entre les SENsor (capteurs) de la ville pour constituer une ville SENsible. Telle une couche supplémentaire, certes informative, elle ouvre des champs pour une nouvelle sensibilité ».

Comment se sont emparées de ce thème les équipes participantes ? Et, en particulier l’École Technique Supérieure d’Architecture de l’Université de Gênes, invitée cette année ? Dirigée par Manuel Gausa avec des étudiants du programme de doctorat en architecture et Design, ils nous laissent percevoir les échanges que peut générer la ville. Pour le meilleur ? Ou pour le pire comme semble le suggérer les quelques dizaines de masques blancs, évoquant le risque de standardisation et de dépersonnalisation auquel les nouvelles technologies peuvent conduire.

FAV 2018 le Pavillon Prisme
Au-delà, faut-il déflorer les dix autres propositions venant de jeunes architectes originaires de France (Lille, Lyon, Montpellier, Paris, Strasbourg, Vanves), de Berlin ou de Santiago du Chili ? Aucune nécessité puisque, sur place, des étudiant.e.s de l’ENSAM seront à disposition des visiteurs. Toujours prêt.e.s à expliquer le sens des projets présentés.

Par exemple pour nous faire comprendre, métaphoriquement, que nous serons confrontés, de plus en plus, à des volumes importants de données à traiter et présentant des enjeux considérables (notion de big data).

Quant au pavillon du FAV 2018, « Prisme », installé dans la cours de la CCI de Montpellier, il invite à réfléchir aux relations entre « intérieur », « extérieur », « visible » et « invisible ». A noter que « Prisme » est le résultat d’une co-conception, réalisée suite à la sélection du FAV et du festival québécois « Passages Insolites » par la Commission permanente de coopération franco-québécoise.

Une belle reconnaissance pour « L’atelier vecteur », équipe binationale de cinq membres ayant une singulière originalité. Ses architectes, designers, artistes et graphistes ont en commun d’être passés par l’école d’architecture de Montpellier. Le FAV, l’opportunité d’un voyage immobile dans le cadre d’un remarquable patrimoine !

Guy Hébert

Informations pratiques

Festival des Architectures Vives 
Du 12 au 17 juin 2018

Le 12 juin 2018
De 14h à 18h30
De 9h à 19h
Entrée libre


Le FAV, pratique :

 Entrée libre dans les hôtels particuliers du 12 au 17 juin, de 9h à 19h (de 14h à 18h30 le 12 juin). Le plan est remis gratuitement aux visiteurs. 

 Ouverture du Pavillon d’accueil, du 6 au 17 juin, Hôtel Saint Côme, 32 Grand rue Jean Moulin (mêmes horaires)








Diaporama

>> Profitez des commentaires ! Je m'abonne ! ou Je m'inscris gratuitement !<<

Patrimoine de France,
Commentaires:

Partagez cet article