Patrimoine de France

Theatre Les Enfants du silence

Rubrique
Theatre Les Enfants du silence

Ils s’aiment mais ne peuvent pas s’entendre. Elle est sourde, il est orthophoniste, mais ce ne sont pas les paroles qui les séparent. Ils ne sont pas Roméo et Juliette, mais deux êtres qui s’aiment sans pouvoir se comprendre. Ils sont différents. Ont-ils fait l’effort de comprendre cette différence ? Et nous, sommes nous enclin à comprendre les différences de l’autre ? 37 représentations exceptionnelles au Théâtre Antoine Par Marie Laure Atinault

Close the overlay

Theatre Les Enfants du silence

mardi 24 janvier 2017
Contenu réservé aux abonnés
Premium

Deux interprètes hors-pair, Françoise Gillard et Laurent Natrella dans Les Enfants du Silence © Cosimo Mirco Magliocca coll.Comédie française
Est-il vraiment si loin le temps ou l’Abbé de l’Épée se battait pour sauver les enfants sourds et leur apprendre le langage de signes ?

Est-il vraiment loin le temps ou l’on interdisait aux sourds de signer et de se marier ?

La différence a toujours fait peur. « Les Enfants du Silence » est un spectacle qui nous aident à comprendre les autres.

La pièce de Mark Medoff fut jouée avec succès en France par la belle Emmanuelle Laborit. Avec  son partenaire et metteur en scène Jean Dalric, ils portèrent magnifiquement ce projet avec des comédiens sourds et entendants.

C’était très excitant de revoir cette pièce jouée avec les Comédiens Français. Les comédiens ont appris pendant plus d’un an le langage des signes avec le comédien Joël Chalude, qui est sourd.

Un apprentissage difficile et exigeant mais passionnant. 


Jacques est orthophoniste dans une école pour sourds et malentendants. Il remarque une femme de ménage qui est sourde. Sarah est une ancienne élève, c’est une jeune femme toujours en colère et elle refuse l’apprentissage de la parole. Pour elle, ce serait presque une trahison. Jacques s’acharne.

A force de persuasion, de patience, Sarah cède un peu.

Laurent Natrella et Anna Cervinka dans Les Enfants du Silence © Cosimo Mirco Magliocca coll.Comédie française
Ils vont s’aimer. Mais le monde des sourds n’est pas celui des entendants, ne croyez pas qu’il s’agit d’une lapalissade. Le monde des sourds n’est pas  sans bruits, sans tonnerre. Les sourds peuvent être très bruyants ! Ils aiment les vibrations, les pulsations, les chocs, les battements. Ils ressentent la musique, les frémissements du corps.

 Anne-Marie Etienne signe une mise en scène très fluide, le plus important étant de mettre les personnages dans les lieux différents de l’histoire sans jamais les gêner par des changements de décors trop laborieux. C’est rapide, mobile, efficace. La pièce est bilingue, en langue parlée et signée.

Les comédiens sont tous impeccables. Laurent Natrella est l’orthophoniste.

Il campe un homme amoureux en proie à un vif désarroi face à cette femme qu’il aime mais qu’il n’arrive pas à comprendre. Touchant, terriblement séduisant, il donne à son personnage une humanité douloureuse. Le comédien signe, verbalise, il joue en bilingue et bi corporalité. Dans l’univers de Sarah, il y a ses amis, entre autres  deux sourds qui ont appris à parler. Ils sont un peu des traîtres pour elle, mais ils veulent que les sourds soient mieux considérer.

Françoise Gillard dans les Enfants du silence au théâtre Antoine © Cosimo Mirco Magliocca
Il faut saluer les prestations d’Elliot Jenicot et d’Anna Cervinka qui parlent avec un phrasé un peu décalé
. Lui revendique, elle  trouve dans le sexe une revanche. Alain Lenglet est le directeur de l’école, c’est un comédien délicat que l’on retrouve toujours avec plaisir.
La grande Catherine Salviat joue le rôle ingrat de la mère de Sarah. Françoise Gillard interprète sublimement  Sarah. Elle signe avec virtuosité et grâce.


Elle compose une chorégraphie. Elle signe, créant des arabesques dans l’espace, comme si elle voulait dresser le vent.


Quel plaisir de revoir ce spectacle crée au Théâtre  du Vieux Colombier en 2015. Il garde toute sa fraicheur, son élan. La troupe de la Comédie Française prouve encore une fois son talent.

A voir et à revoir.

Marie Laure Atinault


Informations pratiques

La Troupe de la Comédie Française présente au Théâtre Antoine :

Les Enfants du silence

De Mark Medoff adaptation de Jacques Collard et Jean Dalric

Mise en scène Anne-Marie Etienne

Avec Catherine Salviat, Alain Lenglet, Coraly Zahonnero, Françoise Gillard, Laurent Natrella, Elliot Jenicot, Anna Cervinka

- Théâtre Antoine

14 Boulevard de Strasbourg

75 010 Paris

Tél: 01 42 08 77 71

>> Profitez des commentaires ! Je m'abonne ! ou Je m'inscris gratuitement !<<

Patrimoine de France,
Commentaires:

Partagez cet article