Patrimoine de France

Théâtre "Bankable"

Archives / Rubrique
Théâtre "Bankable"

Etre Bankable c’est un Eldorado pour un comédien ou une comédienne. C’est avoir l’ivresse de savoir que votre nom, seul suffit à monter un projet. Les banques signent des gros chèques, les investisseurs se bousculent pour financer le futur chef d’œuvre. Pour vous, Abonnés de Patrimoine de France, envoyez votre réponse pour aller voir "Bankable" au Théâtre Montparnasse Les 7 et 8 mars 2017

Close the overlay

Théâtre "Bankable"

mercredi 01 mars 2017
Contenu réservé aux abonnés
Premium

Avis à nos abonnés !

Nous sommes heureux de vous offrir des places pour les représentations des 7 et 8 mars


Répondez à la question à contact@patrimoinedefrance.fr

Dans quel premier rôle au Théâtre Lorànt Deutsch s'est-il illustré ?


To be Bankable or not bankable ? Telle est la question


"Bankable" au Théâtre Montparnasse © photo J.Stey
Attention être bankable est un état très volatile. Il suffit que le succès ne soit pas au rendez vous et de bankable vous devenez  looser ou ringard!   C’est parfois complètement injuste, le film peut être bon mais le public ne vient pas.

La fibre artistique n’est pas bancaire. Les chefs d’œuvre méconnus ou les succès d’estime très peu pour eux. Il faut savoir que l’on peut être bankable dans son pays mais pas aux States, pour les simples mortels les USA.

Antoine (Jérôme Anger) est producteur. Il est un homme charmant, bouddhiste, il médite tous les matins.  Mais ne croyez pas qu’il soit non violent. Il ne laisse rien, ni personne contrarier ses projets. Il est en train de monter un projet très ambitieux, le scénario de son ami Pierre (Lorànt Deutsch) est  excellent. Ce dernier est comme d’habitude angoissé, agacé par les changements qu’il doit faire.

Il se gave de cachets.

Hypocondriaque et survolté, Pierre est inquiet. Antoine très embêté. Comment dire à leur vedette, l’ineffable Bruno (Vincent Winterhalter) qu’il ne fera pas le film, écrit pour lui.

"Bankable" au Théâtre Montparnasse © photo J.Stey
Bruno, malgré sa petite cinquantaine fringante, se conduit comme un sale gosse. Sa préoccupation première,  ce sont ses jeunes enfants, et puis  sa mère qui les garde en l’absence momentanée des mamans. Bruno peut dire des phrases presque surréalistes, « Maman ne veut pas que je sorte le soir » ou à un ami «  as-tu des couches chez toi ». Mais surtout Bruno ne veut pas entendre qu’il ne fera pas le film !

La zénitude d’Antoine va être ébranlée.

S’il y avait une échelle de Richter pour l’hypocondrie, Pierre serait sur l’échelon le plus haut.

Quant à Sabine, l’épouse de Pierre elle va être canonisée très prochainement !

L’auteur Philippe Madral connaît bien ce milieu, on lui doit de nombreux scénarios. Il affirme qu’il a édulcoré ce monde sans foi ni loi où seule la rentabilité compte !

Daniel Colas a basé sa mise en scène sur la rapidité et la fluidité. L’action se déroule sur de nombreux lieux, nous assistons à un ballet bien réglé de sièges et fauteuils différents qui symbolisent les décors. Les jeux de lumière de Pascal Sautelet et les costumes crées par Jean-Daniel Vuillermoz nous plonge dans cet univers chatoyant où les relations humaines sont un miroir aux alouettes avant d’être un jeu de massacre. 

"Bankable" au Théâtre Montparnasse © photo J.Stey
Bankable est surtout un vrai plaisir de comédien. Jérôme Anger est le producteur tellement pénétré par le Bouddhisme, que nous lui conseillons de relire les écrits  du Dalaï Lama. Pour nous que ce soit clair, Vincent Winterhalter n’est pas bankable mais Hyperbankable dans tous les registres.

Lorànt Deutsch interprète ce pauvre scénariste qui est le client rêvé d’un pharmacien. Il nous évoque un écureuil qui tourne dans sa cage. Agilité, mobilité anxieuse, crise aiguë d’ « Allenisme » ou le fameux : sort de ce corps Woody Allen !

"Bankable" au Théâtre...

1€ puis 5,90 euros / mois

Il vous reste 50% de l'article à découvrir.

L'accès à la totalité de cet article est protégé et réservé aux abonnés de Patrimoine de France. Profitez de nombreux cadeaux ‘Patrimoine’, de tout le contenu, de photographies ultra haute définition et bien d’autres avantages à partir de 1 euro seulement !

Je m'inscris !

Diaporama

>> Profitez des commentaires ! Je m'abonne ! ou Je m'inscris gratuitement !<<

Patrimoine de France,
Commentaires:

Partagez cet article