Patrimoine de France

En villégiature à Châtel-Guyon

Archives / Notre patrimoine en danger
En villégiature à Châtel-Guyon

La Route des Villes d'eaux nous invite à suivre une escapade parsemée de trésors au cœur de nos chères villes thermales et de leur patrimoine exceptionnel. Commençons par Chatel-Guyon qui a su allier patrimoine historique et renouveau avec une belle mise en lumière de son théâtre et de ses grands thermes...

Close the overlay

En villégiature à Châtel-Guyon

dimanche 17 janvier 2016
Contenu réservé aux abonnés
Premium

Sur la Route des Villes d'eaux, dans le Puy-de-Dôme là où tout a commencé...

L'Art Nouveau présent dans le Grand Hôtel de Châtel-Guyon © photo ABRB/ PdF 2015 3

Entamons notre périple dans cette ancienne cité vigneronne qui conserve encore de nombreux éléments architecturaux à observer. Partant de l'ancienne gare jusqu'au quartier dédié au thermalisme des immeubles ornés de ferronneries et de céramiques Art Nouveau attirent l'œil.

Aux portes des volcans d’Auvergne, Châtel-Guyon est une ville d’eaux « Belle Epoque » au patrimoine élégant.

Son entretien est un sujet cher au cœur des Châtel-Guyonnais;

La municipalité fortement engagée dans une démarche de réhabilitation à travers un appel à projets souhaite faire revivre les Grands Thermes.

Avis aux amateurs passionnés

Un monument d'envergure, déjà très endommagé par la résurgence de sources, il pourrait devenir un complexe luxueux (hôtel**** et spa haut de gamme), un sujet de reflexion. Les candidatures sont les bienvenues.

La rénovation du théâtre, une belle réussite


 
Le théâtre de Châtel-Guyon, une restauration réussie © photo ABRB/ PdF 2015 2
 Construits en 1906 par l’architecte Benjamin Chaussemiche, inspecteur principal des travaux de la gare d’Orsay et architecte du gouvernement.  

Monument richement décoré par Hippolyte Boulenger (céramiste parisien), A. Octobre (sculpteur), Vuillaume & Hugot (mosaïstes parisiens). 

Le monument est inscrit Monuments Historiques en 1990.

Les grands thermes


À proximité, le théâtre nouvellement restauré en ce début d'année, mérite que l'on y réserve sa soirée. Il a retrouvé sa splendeur d'antan et constitue un témoignage de grande qualité. 

Le théâtre est inscrit en 2003 et ferme ses portes un an plus tard. A l'occasion de son rachat par la municipalité en 2009 celle-ci met entreprend une démarche de réhabilitation à travers des partenariats publics et privés.

Aujourd'hui, le théâtre participe pleinement à la vie culturelle de la ville.  
Les Grands Thermes fermés en 2004, aujourd'hui propriété de la commune © photo ABRB/ PdF 2015 2

Construit en 1899 par l’architecte Le Voisvenel, le théâtre est agrandi et embelli par l’architecte Edouard Niermans (auteur du casino de Nice,...

1€ puis 5,90 euros / mois

Il vous reste 50% de l'article à découvrir.

L'accès à la totalité de cet article est protégé et réservé aux abonnés de Patrimoine de France. Profitez de nombreux cadeaux ‘Patrimoine’, de tout le contenu, de photographies ultra haute définition et bien d’autres avantages à partir de 1 euro seulement !

Je m'inscris !

Diaporama

>> Profitez des commentaires ! Je m'abonne ! ou Je m'inscris gratuitement !<<

Patrimoine de France,
Commentaires:

Partagez cet article