Imprimer cette page

Restauration à Chantilly

La restauration des appartements privés du château de Chantilly est terminée et sa visite sera à nouveau possible au mois de février.

Une exposition, hommage à l'artiste, Eugène Lami, maître d'œuvre de la réalisation de ces appartements, lui sera consacré.

 

restauration de Chantilly © Domaine de Chantilly

 

Après presque deux ans de travaux intenses, les appartements privés du Duc et de la duchesse d'Aumale réouvriront au public. Seul témoignage d'appartements princiers de la Monarchie de Juillet conservés en France. La restauration a porté sur le décor ainsi que sur le mobilier.

Aménagés entre 1845 et 1847, ces huit salles décorées par Eugène Lami, retrouvent leur authenticité.

Situés au coeur de la partie la plus ancienne du château de Chantilly, au sein du Petit Château Renaissance bâti à partir de 1557-1558 par l’architecte Jean Bullant pour le compte du connétable Anne de Montmorency, les appartements privés du duc et de la duchesse d’Aumale, appelés aussi Appartements Privés, figurent parmi les espaces les plus chargés du château de Chantilly.

Au XVIIIe siècle, des appartements avaient été aménagés pour le duc et la duchesse de Bourbon. La chambre de la duchesse, transformée par la suite en « salon violet », avait été témoin de la mise au monde du duc d’Enghien, dernier descendant e la dynastie de Bourbon-Condé, fusillé dans les fossés du château de Vincennes en 1804 sur l’ordre de Bonaparte. Ne demeure de ces appartements que le boudoir attenant ou « Petite Singerie » (par opposition à la « Grande Singerie » qui se trouve au sein des Grands Appartements), peint par Christophe Huet en 1735 et restauré en 2010-2013.

Henri d’Orléans, duc d’Aumale, héritier du dernier prince de Condé, confia au soin de l’architecte Victor Dubois et du décorateur Eugène Lami l’installation de ses appartements privés au rez-de-chaussée du Petit Château, après
son mariage avec sa cousine Marie-Caroline-Augusta de Bourbon-Siciles le 25 novembre 1844.

Une conservation préventive des lieux et des collections

Boiseries désordonnées et grisâtres, planchers affaissés, tentures et textiles insolés et décolorés, dorures usées, tableaux jaunis…il était urgent d'agir.

Le parti pris de cette restauration a été de rester fidèle et de conserver au mieux les lieux et leurs œuvres, selon les dispositions de 1897, date de la mort du duc d’Aumale, connues notamment grâce aux inventaires testamentaires et les photographies d’époque.

restauration de Chantilly © Domaine de Chantilly

 

Une restauration exemplaire du mobilier

Le mobilier et les œuvres qui se trouvent, témoins d’une période féconde des arts décoratifs et de souvenirs personnels du duc d’Aumale et sa famille.

Auparavant, la tenture de la chambre de la duchesse avait été remplacée à l’identique grâce aux Amis du Musée Condé en 1971. Plus récemment, plusieurs pièces de mobilier ont été restaurées en 2009- 2010, la tenture en satin de soie du salon violet a été retissée en 2008-2009 et la Petite Singerie restaurée en 2010-2013.

C'est une opération de grande ampleur qui a été menée pour aboutir et l'occasion saisie pour apporter une meilleure mise en valeur muséographique, avec l’aide notamment de nouveaux systèmes d’éclairage.

Financement du chantier

Coût total du chantier incluant la restauration du Cabinet d’arts graphiques, ouvert en mars 2017,
et la restauration des Appartements Privés : 2 576 675 €.
Soit :
• 1 601 617 € de l’Institut de France
• 975 058 € du Ministère de la Culture (Direction régionale des Affaires culturelles des Hauts-de-France)

Les appartements privés sont accessibles uniquement lors de visites guidées

Tarif plein : 17 € (château, parc, Grandes Ecuries,
expositions temporaires) + 5 € (visite guidée appartements
privés)
Tarif réduit : 13,5 € château, parc, Grandes Ecuries,
expositions temporaires) + 5 € (visite guidée appartements
privés)

Exposition

Eugène Lami, peintre et décorateur de la maison d’Orléans

Du 23 février au 19 mai 2019

Château de Chantilly

7 rue du Connétable

60500 Chantilly

03.44.27.31.80

 

 

11 Jan 2019 22 Commentaires
(0 Votes)
 
Restauration à Chantilly Restauration à Chantilly © Domaine de Chantilly

La restauration des appartements privés du château de Chantilly est terminée et sa visite sera à nouveau possible au mois de février.

Une exposition, hommage à l'artiste, Eugène Lami, maître d'œuvre de la réalisation de ces appartements, lui sera consacré.

 

restauration de Chantilly © Domaine de Chantilly

 

Après presque deux ans de travaux intenses, les appartements privés du Duc et de la duchesse d'Aumale réouvriront au public. Seul témoignage d'appartements princiers de la Monarchie de Juillet conservés en France. La restauration a porté sur le décor ainsi que sur le mobilier.

Aménagés entre 1845 et 1847, ces huit salles décorées par Eugène Lami, retrouvent leur authenticité.

Situés au coeur de la partie la plus ancienne du château de Chantilly, au sein du Petit Château Renaissance bâti à partir de 1557-1558 par l’architecte Jean Bullant pour le compte du connétable Anne de Montmorency, les appartements privés du duc et de la duchesse d’Aumale, appelés aussi Appartements Privés, figurent parmi les espaces les plus chargés du château de Chantilly.

Au XVIIIe siècle, des appartements avaient été aménagés pour le duc et la duchesse de Bourbon. La chambre de la duchesse, transformée par la suite en « salon violet », avait été témoin de la mise au monde du duc d’Enghien, dernier descendant e la dynastie de Bourbon-Condé, fusillé dans les fossés du château de Vincennes en 1804 sur l’ordre de Bonaparte. Ne demeure de ces appartements que le boudoir attenant ou « Petite Singerie » (par opposition à la « Grande Singerie » qui se trouve au sein des Grands Appartements), peint par Christophe Huet en 1735 et restauré en 2010-2013.

Henri d’Orléans, duc d’Aumale, héritier du dernier prince de Condé, confia au soin de l’architecte Victor Dubois et du décorateur Eugène Lami l’installation de ses appartements privés au rez-de-chaussée du Petit Château, après
son mariage avec sa cousine Marie-Caroline-Augusta de Bourbon-Siciles le 25 novembre 1844.

Une conservation préventive des lieux et des collections

Boiseries désordonnées et grisâtres, planchers affaissés, tentures et textiles insolés et décolorés, dorures usées, tableaux jaunis…il était urgent d'agir.

Le parti pris de cette restauration a été de rester fidèle et de conserver au mieux les lieux et leurs œuvres, selon les dispositions de 1897, date de la mort du duc d’Aumale, connues notamment grâce aux inventaires testamentaires et les photographies d’époque.

restauration de Chantilly © Domaine de Chantilly

 

Une restauration exemplaire du mobilier

Le mobilier et les œuvres qui se trouvent, témoins d’une période féconde des arts décoratifs et de souvenirs personnels du duc d’Aumale et sa famille.

Auparavant, la tenture de la chambre de la duchesse avait été remplacée à l’identique grâce aux Amis du Musée Condé en 1971. Plus récemment, plusieurs pièces de mobilier ont été restaurées en 2009- 2010, la tenture en satin de soie du salon violet a été retissée en 2008-2009 et la Petite Singerie restaurée en 2010-2013.

C'est une opération de grande ampleur qui a été menée pour aboutir et l'occasion saisie pour apporter une meilleure mise en valeur muséographique, avec l’aide notamment de nouveaux systèmes d’éclairage.

Financement du chantier

Coût total du chantier incluant la restauration du Cabinet d’arts graphiques, ouvert en mars 2017,
et la restauration des Appartements Privés : 2 576 675 €.
Soit :
• 1 601 617 € de l’Institut de France
• 975 058 € du Ministère de la Culture (Direction régionale des Affaires culturelles des Hauts-de-France)

Les appartements privés sont accessibles uniquement lors de visites guidées

Tarif plein : 17 € (château, parc, Grandes Ecuries,
expositions temporaires) + 5 € (visite guidée appartements
privés)
Tarif réduit : 13,5 € château, parc, Grandes Ecuries,
expositions temporaires) + 5 € (visite guidée appartements
privés)

Exposition

Eugène Lami, peintre et décorateur de la maison d’Orléans

Du 23 février au 19 mai 2019

Château de Chantilly

7 rue du Connétable

60500 Chantilly

03.44.27.31.80

 

 

Informations supplémentaires

  • Région: Île-de-France
Dernière modification le vendredi, 11 janvier 2019 11:39

Patrimoine de France est un Magazine de presse en ligne qui vous emmène à la découverte des terroirs. Suivez les Journées du patrimoine et autres actualités ...

Site internet : https://patrimoinedefrance.fr

Dernier de La rédaction

22 Commentaires