La vie de nos monuments

La vie de nos monuments (118)

Ouverture de la Citadelle de Marseille pour les métiers d'art

La journée de l'année dédiée aux métiers d’art et métiers du bâti ancien se tiendra prochainement à la Citadelle de Marseille. En pleine restauration, ce site patrimonial d'exception du XVIIè siècle dans les Jardins Nord permettra de découvrir tous les métiers artisanaux du chantier actuel.

 

Vue exceptionnelle sur le Vieux-Port de Marseille

Parcours visite et découverte autour de la thématique « taille de pierre »

Visite de site et rencontre avec les Encadrants Techniciens Formateurs autour leurs savoir-faire sont au programme sur deux ateliers Ornementation architecturale et restauration du patrimoine et démonstration autour de concepts clé (coffrage, arc musulman en brique de pierre, géométrie et maçonnerie)

Intervenants : Quentin Rigal (tailleur de pierre et compagnon du devoir), Luc Boixadera (tailleur de pierre) et  Thierry Bosc (tailleur de pierre et ornemaniste)

Infos pratiques : Horaires  13h / 14h / 15h / 16h

Effectif groupes : 15 personnes par groupe

Tarif : 5 € par personne

Durée : 1h30

 

Atelier apprentissage du travail de la pierre

Le choix entre deux ateliers seront proposés à l'arrivée

Le premier est une initiation à la sculpture en taille directe sur pierre où il sera possible de créer sans croquis ni modèle préalable, directement dans la pierre. Et le second atelier est consacré à l'utilisation de la pierre dans le patrimoine architectural,  vous dessinerez puis reproduirez un élément architectural type. Deux approches différentes du travail de la pierre assez ludiques.

Intervenant : Nicolas Ortelly, sculpteur ornemaniste de l’Académie des arts d’Avignon ayant suivi l’enseignement d’un sculpteur zimbabwéen Rikson Zavaré.

Infos pratiques : Horaires : 9h à17h

Effectif groupe : 8 répartis en 2 groupes

Tarif 60 € par personne

 

La Citadelle de Marseille

1 boulevard Charles Livon

13 007 Marseille

 

mercredi, 22 mars 2023 Écrit par

« Notre-Dame de Paris : au coeur du chantier »

Plongée inédite dans les temps forts du chantier, l'exposition offre notamment la possibilité de découvrir une maquette pédagogique de la cathédrale,permettant de prendre toute la mesure du chantier. La possibilité également de s’approcher au plus près de vestiges de l’incendie et d’oeuvres d’art issues de la cathédrale.

Du 15 avril 2019 à aujourd’hui l'exposition nous accompagne grâce à différents supports, la projection d'un film immersif sur tous les temps forts suite à l'incendie assorti d'une maquette pédagogique à l’échelle 1/55e de la cathédrale pour appréhender 6 opérations clefs de la restauration.

Les principales opérations du chantier sont expliquées à l'appui d'oeuvres d’art, de vestiges, de schémas, de films d’animation et une trentaine de vidéos sur les métiers du chantier.

Pour suivre l'actualité de la Maison du chantier et des métiers qui se déploient chaque jour autour de ce chantier colossal.

Une fresque présente l’étendue des savoir-faire mobilisés ce qui permet de découvrir des métiers méconnus et peut-être déclencher des vocations auprès de jeunes visiteurs...

A la Maison du chantier 

Ouverture à partir du mardi 7 mars 2023

Sans réservation

Accès libre et gratuit

Livret de visite disponible en 5 langues (français, anglais, allemand, espagnol, italien)

Du mardi au dimanche, de 10h à 20h

Espace Notre-Dame – Parvis de la cathédrale

Entrée face au 6 rue de la Cité 

75004 Paris

Métro Cité (ligne 4) / Métro Hôtel de Ville (ligne 1) / RER B Saint-Michel Notre-Dame

 

mardi, 07 mars 2023 Écrit par

Restauration de l'antichambre de l'Œil-de-Bœuf

C'est à Versailles que ça se passe, toujours dans l'objectif d'une restauration globale et signe la mise en œuvre du « Grand Versailles » une année de travaux est envisagée.

Le chantier débute avec l'une des pièces les plus emblématiques du règne de Louis XIV.

Aujourd’hui, la pièce souffre d’un état de dégradation mettant en péril ses éléments architecturaux et décoratifs : de nombreuses fissures parcourent l’ensemble de la voussure, les lambris présentent des défaillances structurelles et des altérations tandis que l’état de la dorure est très variable.

Les peintures qui ornent le salon et qui avaient été encastrées sous la Restauration - dont l’insigne Famille royale dans l’Olympe de Jean Nocret - ont déjà été deposées et sont actuellement en restauration.

Le projet prévoit la restauration complète de l’antichambre avec la dépose et la repose des boiseries, la restauration de la menuiserie et la révision de la quincaillerie.

Un peu d'Histoire

Construite en 1701, l’antichambre de l’Œil-de-Bœuf présente un décor unique, à la transition entre les styles Louis XIV et Louis XV.

L’antichambre de l’Œil-de-Bœuf conserva son précieux décor sous l’Ancien Régime et fut relativement épargné par les destructions révolutionnaires et par les aménagements réalisés sous Louis-Philippe.

Quelques modestes restaurations sont menées dans les années 1920 et 1930 et c’est dans les années 1980 que le salon connut sa première restauration d’envergure.

vendredi, 31 mars 2023 Écrit par

Animations aux Remparts de Carcassonne

Pour redécouvrir l’histoire du site, divers ateliers, des visites guidées, des jeux seront à la disposition des visteurs durant tout un week-end.

Prêt pour l'action !

Carte blanche est donnée aux étudiants du Master Valorisation et Médiation des Patrimoines (VMP), à l'université Paul Valéry Montpellier III, futurs agents du patrimoine, par le CMN (Centre des monuments nationaux) qui gère l'ensemble.

Au coeur de la cité de Carcassonne, dans tout le château, des ateliers et des visites pour transmettre la mémoire du site. Un programme bien rempli nous attend : exposition, jeux de société et un jeu de piste, des contes, un atelier de lecture de paysage, balade contée.

Une enquête grandeur nature - une Murder Party à l'extérieur des espaces payants, fera partie de l'aventure de découverte de ce Patrimoine exceptionnel.

Toutes les autres activités se dérouleront dans la Cour d’honneur et la Cour du Midi, les différentes salles du Château, le dépôt lapidaire ainsi que les remparts

Les 18 et 19 février 2023

De 9h30 à 15h45 pour l’accès au Château et jusqu’à 16h15 pour l’accès aux remparts.

Fin des activités hors douane à 18h30.

Il sera possible de réserver un atelier directement à l'accueil pendant le week-end sur place ou bien sur le site de l'association Acanthe en charge de la manifestation :

https://associationacanthe.wordpress.com/

mercredi, 08 février 2023 Écrit par

Art et Patrimoine à Kerguéhennec

Situé à une trentaine de kilomètres de Vannes, dans le Morbihan, le Domaine de Kerguéhennec s'illumine pour les Fêtes de fin d'année. Il semblerait que la contrition lumineuse ait été le mot d'ordre de la mise en scène.

La sobriété est de mise

 

Des touches lumineuses

Quelques objets, cadres de néons colorés disséminés dans cet immense parc orientent le visiteur vers un point d'orgue central, plus fourni.

Mais le lieu a plus d'un tour dans son sac car il propose également une exposition autour d'une collection unique de pièces d’orfèvrerie ainsi que des ateliers pour les plus jeunes, le Coin des Petits créateurs jusqu'au 30 décembre.

Autre exposition dans les écuries et la bergerie initiée par de jeunes artistes « Where do we go from here ? » jusqu'au 5 mars.

 

Les Lumières de l'Hiver

Du 4 décembre au 8 janvier 2023

Exposition La Folie argentée

Du 4 décembre au 8 janvier 2023

 

Entrée libre et gratuite

Le par est ouvert tous les jours

De 8h à 21h (sauf en cas d’alerte météo)

Fermeture les 25 décembre 2022 et 1er janvier 2023

mercredi, 14 décembre 2022 Écrit par

Ouverture du Musée du Gévaudan

La principale mission de ce nouvel établissement est de relater l’histoire de la Lozère, ancienne province royale du Gévaudan.

Un évènement pour Mende

Nos amis mendois se voient dotés dorénavant d'un musée flambant neuf. Ce nouveau musée a pour ambition de nous ouvrir les portes d'un territoire, et à travers sa géographie, il partage son Histoire. 

Le musée est gratuit et dispose de plus de 16 000 pièces

Installé dans l’Hôtel de Ressouches, acquis en 1976 par l’abbé Peyre, puis acheté en 2013 par la ville de Mende, celui-ci se déploie au coeur de deux ensembles patrimoniaux remarquables du 17e siècle : l’Hôtel de Ressouches et la Salle des Vertus, dont les peintures murales ont fait l’objet d’une restauration.

1 200 m2 répartis sur trois niveaux

Plusieurs fois déménagé, presque une trentaine d'années fermé (le premier musée consacré au Gévaudan datait de 1820). C'est en 2020, qu'un Centre d’étude et de conservation lance la réhabilitation du musée Ignon-Fabre en 2020 pour y aménager le futur musée du Gévaudan.

Découvrons le lieu...

L’exposition permanente est installée au premier étage.

Les quatre premières salles sont dédiées à « la nature & ses usages » et abordent successivement les thèmes de l’eau, de la terre, de la flore et de la faune du territoire illustrées de matériaux bruts et d’objets d’usage architecturaux, quotidiens, funéraires et artisanaux.

Les huit salles suivantes offrent un voyage chronologique autour de « la culture & ses témoignages » de la Préhistoire à l’époque contemporaine, à travers une sélection d’œuvres variées (peintures, sculptures, objets ethnographiques, pièces archéologiques, céramiques...). Un espace Beaux-Arts met en lumière les artistes lozériens des 19e et 20e siècles

 

Un épisode tragique

Outre la douzaine de salles du musée, l"une d'entre elles est dédiée à la Bête du Gévaudan, histoire vraie du 18e siècle, qui fit des centaines de victimes et marqua profondément le territoire.  Une période ancrée dans la mémoire collective et dont on a jamais résolu entièrement le mystère.

Le musée du Gévaudan est inscrit au titre des Monuments historiques, labellisé Musée de France

Ouverture le 18 octobre 2022  

Musée du Gévaudan

3 rue de l’Épine

48 000 Mende

04 66 49 85 85 

vendredi, 27 janvier 2023 Écrit par

La Semaine du Patrimoine à la Citadelle

A Marseille, la semaine entière est consacrée au Patrimoine ! En effet, la Citadelle s'ouvre au public en proposant de nombreuses animations.

Egalement connue comme « Fort Saint-Nicolas », la Citadelle de Marseille, implantée au coeur de la ville, ouvrira ses portes progressivement au public à partir du printemps 2024, jusqu’à un accès total en 2030.

En attendant que le projet prenne totalement forme, et devienne un véritable lieu de vie et de création, des tables rondes, des visites scolaires et des journées portes ouvertes sont organisées.

Pour Une Semaine du patrimoine pour tous

Du 15 au 23 septembre 2022

 

 

lundi, 19 septembre 2022 Écrit par

JEP 2022 Rdv avec l'Histoire à l'Hôtel Talleyrand

Notre coup de coeur

L’Ambassade des États-Unis d’Amérique en France ouvre les portes de l'l’Hôtel de Talleyrand – Centre George C. Marshall.

Pour les férus d'Histoire, c'est sans contexte la visite à programmer en ce week-end patrimonial. Pour plein de bonnes raisons, tout d'abord la restauration d'excellence réalisée sur ces dix dernières années, ce qui a empêché la participation de ce monument entre 2000 et 2010 puis l'épisode Covid ( en 2020 et 2021) a fermé la parenthèse. Replonger dans une page d'histoire franco-américiane retentissante aujourd'hui avec le 75ème anniversaire du Plan Marshall sera instructive à plus d'un titre.

 

Ouvert seulement dimanche 

L'équipe est impatiente d'accueillir le public pour raconter l'Histoire de ce lieu, pour partager toutes ces années de restauration, plus de 150 artisans se sont appliqués à lui redonner tout son éclat. Il est important de replacer ce monument dans son contexte historique.

 

L'Hôtel de Talleyrand mérite de retrouver sa place dans ce périmètre chargé en monuments prestigieux. 

Empereurs, tsars, rois, femmes et d’hommes politiques et d’ambassadeurs du monde entier, y ont été invités. Leur pas résonnent encore dans ce lieu chargé d'anecdotes que vous pourrez découvrir au moment de la visite.

Le cadre du Plan Marshall

Ce haut lieu de l’architecture du XVIIIème siècle, qui servit de cadre à de nombreux événements historiques, accueillit de 1948 à 1950 l’administration américaine du Programme de rétablissement européen en Europe, plus connu sous le nom de « Plan Marshall ».

Le général George C. Marshall, Secrétaire d'État américain, exposa la volonté du gouvernement des États-Unis de contribuer au rétablissement économique de l'Europe à l'issue de la Seconde Guerre mondiale.

 

Sa vision fondée sur la coopération internationale, la paix et l’unité en Europe, est aujourd’hui plus que jamais d’actualité. Le 75ème anniversaire du Plan Marshall invite à réfléchir à l'impulsion du passé pour y puiser des promesses et de l'espoir pour un avenir commun.

Un peu d'Histoire

Un lieu chargé d'émotions qui dégage une atmosphère empreinte de souvenirs familiaux. En effet plusieurs familles se sont succédées dans ce bâtiment exceptionnel ou tout à été mis en oeuvre pour éblouir ses hôtes.

 

1767-1777 – Hôtel de Saint-Florentin

L’hôtel particulier connu aujourd’hui sous le nom d’Hôtel de Talleyrand fut édifié entre 1767 et 1769 pour servir de résidence privée à Louis Phélypeaux, comte de Saint-Florentin, marquis puis duc de La Vrillière (1705-1777). En tant que secrétaire d’État à la maison du roi, ministre d’État, secrétaire d’État aux affaires étrangères, et ami personnel du roi, Saint-Florentin fut l’un des personnages les plus influents du règne de Louis XV.

1777-1812 la demeure change plusieurs fois de propriétaires.

L’Ambassade de Venise loua les lieux de 1790 à 1794. En 1794, la demeure fut réquisitionnée par le Comité de Salut Public qui y logea la Commission du Commerce, et les écuries furent utilisées pour y installer une fabrique de salpêtre et un dépôt de munitions.

1812-1838 - Hôtel de Talleyrand

En 1812, Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord, célèbre homme d’État français fit de l’hôtel de la Rue Saint-Florentin sa résidence parisienne et l’un des centres de la vie mondaine et politique française.

Il y mena les négociations qui conduisirent au Traité de Fontainebleau (signé en avril 1814), puis au Traité de Paris (signé en mai 1814), en prologue au Congrès de Vienne (septembre 1814 - juin 1815).

Au cours de ces réunions, en vue de négocier la paix en Europe et la restauration de la monarchie en France, Talleyrand reçut le roi Frédéric-Guillaume III de Prusse, l’empereur François Ier d’Autriche, ainsi que le duc de Wellington, l’ambassadeur de Grande-Bretagne.

L’hôte le plus prestigieux

Alexandre Ier de Russie y séjourna durant deux semaines (du 1er au 15 avril 1814). Lors de l’entrée des troupes russes dans Paris le 31 mars, Talleyrand mit sa demeure à la disposition du tsar. 

Talleyrand mourut dans sa demeure le 17 mai 1838, peu après avoir reçu une dernière visite du roi Louis-Philippe. Après sa mort, ses meubles furent transportés au Château de Valençay, où ils se trouvent toujours.

1838-1950 - Hôtel de Rothschild

En 1838, le baron James-Mayer de Rothschild achète l'Hôtel pour en faire don à son fils Alphonse-James de Rothschild. En 1906, Edouard-Alphonse de Rothschild, le fils de celui-ci, en hérita à son tour, et y vécut jusqu’à ce que l’occupation de la France par l’armée allemande le contraigne à quitter Paris.

L’Hôtel de Talleyrand demeura la propriété de la famille Rothschild pendant plus de cent ans et trois générations.

Durant la Seconde Guerre Mondiale, l’hôtel particulier fut tout d’abord réquisitionné par le Ministère de la Marine du gouvernement de Vichy. Puis, sous l’Occupation nazie, il abrita le quartier général de la Marine de guerre allemande (« Kriegsmarine »). Une passerelle fut alors installée au-dessus de la rue Saint-Florentin pour faciliter le passage entre l’hôtel particulier et le bâtiment principal du Ministère de la Marine. Devenu aujourd'hui l'Hôtel de la Marine. (qui se visite également) 

Au cours de la Libération de Paris, c’est dans l’Hôtel de Talleyrand que, le 25 août 1944, les troupes du général Leclerc capturèrent l’état-major de la Marine allemande. Des impacts de balles, témoins des combats intenses dans le 1er arrondissement, sont encore visibles sur le mur à l’arrière du bâtiment, rue de Mondovi.

Après la Libération, la demeure fut utilisée par la vice-présidence du Conseil, et abrita brièvement les bureaux de Maurice Thorez.

Depuis 1950, l'Hôtel de Talleyrand est devenu la Propriété du gouvernement des États-Unis d’Amérique

Après la Seconde Guerre Mondiale, le Département d’État américain loua, de 1948 à 1950, puis acheta, le 14 novembre 1950, l’Hôtel de Talleyrand à la famille Rothschild, pour y installer le siège de l’administration américaine du Programme de rétablissement européen, plus connu sous le nom de “Plan Marshall”.

 De 2000 à 2010, l’Hôtel de Talleyrand fit à nouveau l’objet d’une vaste campagne de restauration, entreprise par le Département d’État avec la collaboration du World Monuments Fund.

Le cabinet d’avocats américain.de Jones Day, loue une partie des lieux. Le Centre George C. Marshall, magnifiquement restauré sert d'espace de conférences, de réunions et de réceptions.

Informations pratiques

Très important, les visites sont accessibles pour tous les publics, y compris pour les personnes à mobilité réduite

Sans réservation

Un QR code facilitera la déambulation

Durant les Visites libres, les bénévoles seront ravis d'apportées de plus amples explications et anecdotes

Dimanche 18 septembre 2022

De 10h00 à 17h00

2 rue Saint-Florentin

75 001 Paris

samedi, 17 septembre 2022 Écrit par

Démarrage de la restauration des vitraux de Notre Dame de Paris

Suite à l'appel d'offres les ateliers de restaurateurs professionnels ont été désignés et se mettent au travail dès maintenant.

Nettoyés sur place ou déposés pour être restaurés en atelier

Si aucun des vitraux de la cathédrale Notre-Dame de Paris n’a été détruit ou abîmé par l’incendie du 15 avril 2019, beaucoup d’entre eux, déjà empoussiérés, ont été exposés aux fumées et sont désormais encrassés. Empoussiérés, ils doivent faire l’objet d’un nettoyage approfondi comme l’ensemble des intérieurs de la cathédrale.

Dans les règles de l'Art

Pour procéder à un nettoyage approfondi, ceux-ci font l’objet de protocoles d’intervention définis par l’établissement public, maître d’ouvrage, et la maîtrise d’oeuvre,avec le Laboratoire de recherche des monuments historiques (LRMH). La direction régionale des Affaires culturelles (Drac) Ile-de-France les a validés au titre du contrôle scientifique et technique.

 

Le nettoyage et la restauration des vitraux constitue l’une des premières opérations du chantier de restauration des intérieurs de la cathédrale, en vue de sa réouverture au culte et à la visite en 2024.

Les vitraux des 39 baies hautes de la nef, du chœur et du transept et les vitraux de la sacristie y sont transférés pour être restaurés.

Des talents aux quatre coins du pays

8 ateliers de maîtres-verriers et serruriers d’art retenus sont 

l’atelier Parot Vitraux, à Aiserey (Côte d’Or), l’atelier Vitrail Saint-Georges, à Saint-Genis-les-Ollières (Rhône), l’atelier Baudoin, à Saint-Maur-des-Fossés (Val-de-Marne), le groupement atelier MurAnése, à Saint-Rémy-lès-Chevreuse, dans les Yvelines (mandataire) et Claire Babet Vitraux, à La Bourdinière-Saint-Loup (Eure-et-Loir),

Le groupement Manufacture Vincent-Petit, à Troyes, dans l’Aube (mandataire), et Arts & Forges, à La Chapelle-Saint-Luc (Aube), Vitrail France, à Neuville-sur-Sarthe (Sarthe).

Dans le cadre d’un mécénat, l’atelier de la cathédrale de Cologne (Allemagne) apporte son soutien en restaurant les vitraux de 4 baies hautes, grâce à une souscription publique. 

mardi, 13 septembre 2022 Écrit par

Visites du château Gaillon

En Seine et Eure, cette petite merveille de la Renaissance a réouvert depuis le 1er juin. Malgré les travaux de réhabilitation en cours au château de Gaillon, ceux-ci n’empêchent pas une ouverture au public.

Trois visites guidées sont organisées tous les jours (sauf le lundi) pour découvrir les trésors de ce joyau de la Renaissance : la chapelle, la galerie sur le val, les espaces intérieurs.

Le pavillon d’entrée n’étant pas accessible, l’accès se fait sur le côté par l’allée de l’Ermitage.

Joyau du Patrimoine aux portes de la Normandie

Propriété de l’État pour le bâti et des communes de Gaillon et Val d’Hazey pour les jardins, classé Monument Historique depuis 1862,  acquis par l’État en 1975 suite à une procédure d’expropriation, le château a fait l’objet d’importants travaux de sauvegarde menés par l’État pendant plus de 40 ans.

Grâce à l’engagement de la ville de Gaillon, le château a pu être partiellement ouvert à la visite du public depuis 2011..

Bâti entre 1500 et 1509 sur l’emplacement d’un château médiéval, le Château de Gaillon est considéré comme le premier château de style Renaissance en France, construit quelques années avant les célèbres châteaux de la Loire.

Souvent désigné comme un joyau architectural de la transition entre le style gothique flamboyant et le style Renaissance, il resplendit par son élégance et son harmonie.

Alliance parfaite de la tradition française et des décors innovants venus d’Italie à la Renaissance, le château de Gaillon est le symbole d’une nouvelle façon de bâtir les châteaux au début du XVIe siècle.

 

Jusqu'au 6 novembre 2022

Visites guidées du mardi au dimanche à 11h00, 14h30 et 16h00

Durée 1h15

Plein tarif : 7€ - Tarif réduit : 5€

Gratuit sous conditions

Château de Gaillon

Allée de l'Ermitage

27 600 Gaillon

vendredi, 03 juin 2022 Écrit par
Page 1 sur 9

S'abonner à la newsletter

Faire un don

En faisant un don vous contribuez à l'évolution de notre site qui vous apportera toujours plus de contenu

Montant
 EUR