Imprimer cette page

Proust et Degas à l'affiche

Deux fortes personnalités figurent au premier plan de la vente initiée par Beaussant Lefèvre, assistée d'Alain Nicolas et Pierre Gheno, experts de la Maison. 

Les 81 lettres de Marcel Proust dont 75 lettres inédites

Tout d'abord dans sa poursuite d'un Temps Retrouvé Proust reste vivace dans les esprits. Sa correspondance avec son cher ami Louis Suchet d’Albufera et le rôle que celui-ci a joué dans la vie quotidienne de l'auteur est une redécouverte.

 

Correspondance avec Louisa de Mornand Estimation : 2 000/3 000 € - Lot 56 © vente Beaussant Lefevre 2019

Une vision totalement inédite de l’univers proustien

A travers ses écrits, c'est un éclairage nouveau sur certains aspects de sa vie qui sont ici mis en exergue particulièrement sur ses démarches infructueuses pour tenter d’être admis dans des clubs du grand monde.

Une source d'inspiration

La fréquentation de Louis Suchet d’Albufera et de Louisa de Mornand lui permit d’observer de près la vie amoureuse et les effets de la jalousie, de mieux appréhender ce qu’était le demi-monde, et ainsi d’en nourrir ses personnages de Robert de Saint-Loup, de Rachel et d’Odette Swann et bien d’autre personnes de ces romans.

 

Degas (Edgar). Louise Halévy faisant la lecture à Edgar Degas. Paris, début octobre 1895. © vente Beaussant Lefevre 2019

Au total, 6 albums dont les photographies ont été classées Trésor national.

Et en second lieu, un ensemble de photographies ayant appartenu à l’écrivain Ludovic Halevy comprenant au moins 13 photographies prises par Edgar Degas. 

À la Recherche du temps perdu

L'on peut ainsi faire le parallèle entre le monde littéraire - l'immersion dans la société grâce aux oeuvres que nous laissent Proust- et le témoignage photographique du peintre, qui nous offre la vision d'un monde disparu, celui de la Grande bourgoisie française d'avant la Grande Guerre.

Un Siècle au parfum nostalgique mais d'une beauté sans pareil.

Le 10 juillet 2019 salle 9 à 14h30

Exposition publique les lundi 8 et mardi 9 juillet de 11 h à 18 h et le 10 de 11h à 12h à Drouot

Beaussant Lefèvre

32, rue Drouot 75009 Paris

01 47 70 40 00

19 Jui 2019 15 Commentaires
(0 Votes)
 
  • Taille de police
Proust et Degas aux enchères Proust et Degas aux enchères © Vente Beaussant Lefèvre 2019

Deux fortes personnalités figurent au premier plan de la vente initiée par Beaussant Lefèvre, assistée d'Alain Nicolas et Pierre Gheno, experts de la Maison. 

Les 81 lettres de Marcel Proust dont 75 lettres inédites

Tout d'abord dans sa poursuite d'un Temps Retrouvé Proust reste vivace dans les esprits. Sa correspondance avec son cher ami Louis Suchet d’Albufera et le rôle que celui-ci a joué dans la vie quotidienne de l'auteur est une redécouverte.

 

Correspondance avec Louisa de Mornand Estimation : 2 000/3 000 € - Lot 56 © vente Beaussant Lefevre 2019

Une vision totalement inédite de l’univers proustien

A travers ses écrits, c'est un éclairage nouveau sur certains aspects de sa vie qui sont ici mis en exergue particulièrement sur ses démarches infructueuses pour tenter d’être admis dans des clubs du grand monde.

Une source d'inspiration

La fréquentation de Louis Suchet d’Albufera et de Louisa de Mornand lui permit d’observer de près la vie amoureuse et les effets de la jalousie, de mieux appréhender ce qu’était le demi-monde, et ainsi d’en nourrir ses personnages de Robert de Saint-Loup, de Rachel et d’Odette Swann et bien d’autre personnes de ces romans.

 

Degas (Edgar). Louise Halévy faisant la lecture à Edgar Degas. Paris, début octobre 1895. © vente Beaussant Lefevre 2019

Au total, 6 albums dont les photographies ont été classées Trésor national.

Et en second lieu, un ensemble de photographies ayant appartenu à l’écrivain Ludovic Halevy comprenant au moins 13 photographies prises par Edgar Degas. 

À la Recherche du temps perdu

L'on peut ainsi faire le parallèle entre le monde littéraire - l'immersion dans la société grâce aux oeuvres que nous laissent Proust- et le témoignage photographique du peintre, qui nous offre la vision d'un monde disparu, celui de la Grande bourgoisie française d'avant la Grande Guerre.

Un Siècle au parfum nostalgique mais d'une beauté sans pareil.

Le 10 juillet 2019 salle 9 à 14h30

Exposition publique les lundi 8 et mardi 9 juillet de 11 h à 18 h et le 10 de 11h à 12h à Drouot

Beaussant Lefèvre

32, rue Drouot 75009 Paris

01 47 70 40 00

Informations supplémentaires

  • Région: Paris
Dernière modification le mercredi, 19 juin 2019 10:01

Patrimoine de France est un Magazine de presse en ligne qui vous emmène à la découverte des terroirs. Suivez les Journées du patrimoine et autres actualités ...

Site internet : https://patrimoinedefrance.fr

Dernier de La rédaction

15 Commentaires