Cartes Postales

Cartes Postales (16)

Tour d'horizon de nos Terroirs en cartes postales

De Rodez

La capitale du Rouergue Rodez se distingue à première vue, par sa cathédrale, massive aux pierres rosées, qui, sous ses airs de forteresse rappelle la mission défensive qui lui était décernée.

De 107 mètres de longueur, la cathédrale gothique et son rempart en font la plus grande du sud de la France.

Sa construction s’étendit sur 300 ans du 13ème au 16ème siècle. La Guerre de Cent ans et la Peste noire de 1348 vinrent interrompre son édification. Mais l’unité de son grès rouge ne laisse rien paraître.

Son clocher-tour atteint les 87 m. L’intérieur gothique du monument possède un retable sculpté et un orgue exceptionnel, de 20 mètres de haut.

Différentes interprétations possibles devant les vitraux colorés de l'artiste © photo PdF 2019

Figures libres de Stéphane Belzère

Dernière surprise, les vitraux nés de l’imagination de l’artiste interpelle par ses couleurs flamboyantes.

Aux alentours les ruelles de la vieille ville, portent encore les stigmates de son histoire.

Les riches demeures témoignent du dynamisme économique de la ville au moyen-âge.

Dès le 15ème siècle des foires apportent l’aisance. Rodez divisée entre le quartier comtal où s’installent les marchands. Le commerce de la peau de mouton la tannerie et la draperie feront naître des dynasties de commerçants aisés.

Somptueux témoignage architectural au coeur de Rodez © photo PdF 2019

Joyau de Rodez la Maison d’Armagnac (XVIe)

L’on doit cette magnifique bâtisse à la famille Daullou qui fera construire la Maison d’Armagnac. Polyvalente dans sa conception, par sa structure médiévale, mélangeant l’inspiration Renaissance et la période antique. Elle trône place de l’Olmet -de l’Orme- au cœur du bourg du Comte.

Carrefour Saint-Etienne

En 1309, l’ancien cimetière, aujourd’hui la Grande place, amène au Mazel*, le quartier des bouchers, la frontière avec le quartier de l’évêque se situe à cet endroit.

Les religieuses en furent chassées à la Révolution. Place d’Estaing, à voir la maison du Chanoine.

 

De bien jolies mosaïques © photo PdF 2019

Family ciné

Un saut dans le temps nous amène au pied de l’ancien cinéma (des années 20) fermé il y a une douzaine d’année transformé aujourd’hui en librairie, a conservé sa fresque murale.

De l’Art déco

Le quartier du Foirail a totalement été rénové et ses jardins du 19ème tracent une belle promenade jusqu’à la dernière réalisation architecturale le musée Soulages dont la ville est fière.

Si l’on y regarde de plus près, quelques immeubles Art déco, signés de l’architecte André Boyer, ajoutent une note originale au décor.

Le Mazel est un passage couvert sous lequel se regroupent les mazeliers, les bouchers. Le mot mazel vient de la masse, instrument utilisé pour estoubir les animaux.

mardi, 04 juin 2019 Écrit par

De Bormes-les-Mimosas

La 3ème plus grande commune du Var Bormes-les-mimosas porte son nom depuis 1968. Pour marquer la séparation d’avec sa voisine Le Lavandou (en 1913).

 

Sa géographie, elle s'étale sur des terrasses abruptes, et son climat (exotique tropical) en font une station touristique réputée pour sa douceur de vivre.

Une collection exceptionnelle d'acacias, d'eucalyptus, de Grevillea, de mélaleuca, de banksia

Son microclimat attire les visiteurs toute l’année. La nature est à son aise ici. A visiter le Parc Gonzalez, classé Jardin Remarquable, où 300 plantes d’origine australienne, s’étirent au soleil.

Au coeur de Bormes-les-Mimosas, l’église Saint Trophyme © photo PdF 2019

 

La cité abrite la chapelle Saint-François de Paule (XVIe) et l’église Saint Trophyme (XVIIIe). On peut apercevoir quelques vestiges du château des Fos. Il fait bon se promener au fil de ses ruelles.  

D’une terrasse au loin le Cap Bénat, la méditerranée s’allonge le long de la côte. Un monument unique appartient à la commune, le Fort de Brégançon, résidence présidentielle est ouverte à la visite.

Une belle adresse pour loger et se restaurer

Le Café du Progrès

7 Place Gambetta

04.94.46.00.19

Office de tourisme

Place Gambetta

83 230 Bormes-les-Mimosas

04.94.01.38.38

 

 

mercredi, 27 février 2019 Écrit par

De Sainte-Maxime

Les Bains de Mer

 

A Sainte-Maxime © photo PdF 2019

Léon Gaumont, l'inventeur de l'industrie cinématographique, aurait bien été surpris de la destinée de sa petite ville natale. Son charmant port de pêche, (vous trouverez tous les poissons pour concocter une belle bouillabaisse; rascasse, loup, calamars…)  sa plage et son marché couvert incitent à la balade.

Son église permet de découvrir un autel du XVIIe en marbre blanc.

Les palmiers et les platanes forment un décor idéal pour qui veut découvrir le golfe de Saint-Tropez, surtout hors saison.

Ancien village fortifié dont il subsiste la Tour Carrée de 1520.

La cité balnéaire connut son apogée à l'arrivée du chemin de fer et de l'implantation de son casino de 1914, se converti en hôpital pour les blessés de guerre en 1920. Les villas de la Belle Epoque, celles encore existantes peuvent en témoigner.

Les pinèdes en nombre dont les pignes permettaient d'alimenter les chaudières du chemin de fer. 

Le pont du Préconil est classé Label du Patrimoine du XXe.

Les Tourelles

L'une des plus emblématiques reste la demeure de Léon Gaumont dont l'empreinte parcours la ville. Son château, acquis en 1883, lui servira de décor pour son film Judex. Aujourd'hui résidence luxueuse, elle abrite un hôtel et un restaurant.

Tout blanc, le pont du Préconil reste un témoignage de l'architecture en béton armé, il date de 1934.

Office de tourisme

1 Promenade Simon Lorière

83 120 Sainte-Maxime

 

mercredi, 27 février 2019 Écrit par

A Saint-Claude

Reconnue pour être la capitale de la fabrication de la pipe, et longtemps lieu incontournable du marché du Diamant, Saint-Claude mérite que l'on s'y attarde.

Petite ville pleine de charme, outre sa cathédrale qui abrite un retable Renaissance et des stalles datant du XVe, remarquables. 

A deux pas, son musée, le Musée de l'Abbaye, musée de France, vous fera découvrir des merveilles. L'équipe, énergique dans ses choix d'œuvres présentées, se met en quatre pour offrir à ses visiteurs des expositions de qualité que l'on ne soupçonne pas. D'une belle architecture, le musée est posé sur une ancienne crypte dont les objets retrouvés vous transportent dans l'histoire de la ville au Temps de l'Antiquité.

Dans le Jura en Franche Comté

vendredi, 15 février 2019 Écrit par
Page 1 sur 2

Compteur de visites

1392436
Aujourd'hui
Hier
Cette semaine
Semaine dernière
Ce mois
Mois dernier
Depuis le début
992
5321
9570
560692
152188
82328
1392436

S'abonner à la newsletter

Recevez nos newsletters !

  • Avant tout le monde
  • Contenu exclusif
  • Confidentialité totale

Faire un don

En faisant un don vous contribuez à l'évolution de notre site qui vous apportera toujours plus de contenu

Montant:
 EUR