Echos du Patrimoine

Echos du Patrimoine (126)

Le Petit Monde de Don Camillo

Les souvenirs de Fernandel vont émouvoir tous ceux qui ont en mémoire cet artiste irremplaçable. Nous faire rire, nous faire pleurer il savait jouer sur tous les registres.

Si certains films fleuretaient avec la légèreté des scénarios, on retiendra un nombre impressionnant de films à honorer dans notre Patrimoine culturel.

Et se plonger avec délice dans le monde de Pagnol et ses dialogues ciselés sur nos émotions, alors les amoureux des mots y trouveront des trésors.

Un important ensemble de livres, archives et de souvenirs 

Le 6 novembre prochain, l'étude Beaussant Lefèvre va nous faire revivre  une vente de livres et de gravures ayant appartenu à FERNANDEL et provenant de la descendance familiale. 

 

Un artiste complet sur plusieurs générations

Fernand Contandin dit Fernandel, né le 8 mai 1903 à Marseille et mort le 26 fevrier 1971 à Paris, est un acteur, humoriste, chanteur et réalisateur français. Issu du music-hall, il fut durant plusieurs décennies humoriste, chanteur et réalisateur français.

L’une des plus grandes stars du cinéma français.

Acteur emblématique du cinéma d’avant et après la Seconde Guerre Mondiale, plusieurs de ses films sont devenus des grands classiques, comme Le Schpountz, L’Auberge rouge, Ali Baba et les 40 voleurs, La Cuisine au beurre, La Vache et le Prisonnier, Heureux qui comme Ulysse et le très célèbre Don Camillo.

 

Chanteur populaire, il a laissé également une discographie importante avec des succès comme Félicie aussi ou Ignace. Sa popularité devenue internationale n’a jamais été démentie.

Marcel Pagnol dira de lui après son décès : « Il a été l’un des plus grands et des plus célèbres acteurs de notre temps et l’on ne peut le comparer qu’à Charlie Chaplin »

Parmi les livres mis aux enchères, dont la plupart des auteurs ont marqué la carrière de Fernandel  citons par exemple, PAGNOL, GUITRY,GIONO, GUARESHI, DUBOUT, tous avec des autographes signés des auteurs.

Des documents et des papiers, des années 1950-1960 dont des pièces autographes de Fernandel, des manuscrits musicaux dont plusieurs avec titre de la main de Fernandel dont le célèbre « Félicie aussi », un lot de correspondances adressées à Fernandel concernant principalement sa vie professionnelle provenant de personnalités françaises et étrangères (Jean GABIN, Gino CERVI, Henri VERNEUIL, Vittorio DESICA, Christian JAQUE, Jean-Pierre MOCKY, Guy LUX, Gilbert CARPENTIER, Pierre TCHERNIA etc...)

Ses passeports et divers papiers civils et militaires.Une dizaine de lettres ou télégrammes de Sacha GUITRY adressés à Fernandel.

Des photographies de tournages ou d’évènements en France ou à l’étranger.•

Des souvenirs ayant appartenu à Fernandel dont une barrette de prêtre rappelant son rôle dans Don Camillo, un disque d’or attribué à Fernandel en 1970, une pince à billet en or jaune portantl’inscription « Don Camillo e L’On Peppone », des distinctions et autres récompenses.

Cela promet une belle vente pleine d'émotions

 

Vendredi 6 Novembre 2020

Salle n° 2 à 14h

Jeudi 5 Novembre

De 11h à 20h/ Vendredi 6 Novembre de 11h à 12h

Experts : Alain Nicolas et Pierre Gheno

vendredi, 23 octobre 2020 Écrit par La rédaction

Le mystère du puits caché

Au Centre Historique Minier de Lewarde, on va frissoner en famille.

En respectant les gestes barrières, et Sur réservation

Le nouveau jeu nocturne nous entraîne à la découverte du lieu grâce à des enigmes savement orchestrée par toute l'équipe...

Le Musée autrement

Durant des travaux de restauration, l’équipe technique du musée a découvert au puits n°2 une trappe scellée et les traces d’un mystérieux passage comblé. Et s’il y avait un trésor ?

Les familles ont 1h30 pour parcourir le site à la recherche de balises, résoudre les énigmes et faire preuve d’ingéniosité pour atteindre l’objectif final : trouver le moyen d’ouvrir cette intrigante trappe et voir ce qu’elle cache…

N’oubliez pas votre smartphone pour lire les QR codes !

Samedi 17 octobre 2020

Le mystère du puits caché  

A 18h30 (durée : 1h30)

Sur réservation au 03 27 95 82 96.

Tarifs : 5€/personne. Tout public, à partir de 6 ans.

 

mercredi, 14 octobre 2020 Écrit par La rédaction

Sète le vent se lève

Dans son musée de Sète, Paul Valéry reçoit les peintres qu’il a côtoyés

« Le vent se lève … ! Il faut tenter de vivre ! » lance Antoine Valéry, petit-fils de Paul, au moment de l’inauguration de la nouvelle exposition « Paul Valéry et les peintres » au musée éponyme de Sète. En cette période où tout est compliqué, un grand mérite revient à Maïthé Vallès-Bled, conservateur en chef du patrimoine et commissaire de l’exposition, et à son équipe, d’avoir réussi à présenter une exposition inédite d’un intérêt exceptionnel.

Il le fallait car il s’agissait de célébrer trois anniversaires. Un siècle après la parution du Cimetière marin, un des plus célèbres poèmes du penseur-poète, dont Antoine Valéry, né un an après sa disparition venait de citer un des vers majeurs. C’était aussi la dixième édition des Journées Paul Valéry qui chaque année, depuis 2011, font un état des lieux de la recherche et ouvrent des pistes de réflexion sur une œuvre qui résonne à bien des égards dans la création contemporaine.

Le troisième anniversaire est celui des cinquante ans du musée Paul Valéry.

A l’automne 1970 ouvrait le nouveau musée de Sète, au-dessus du cimetière qui domine la mer. Bâti sur les plans de l’architecte Guy Guillaume à l’initiative de Gabriel Couderc, peintre et conservateur du musée municipal de Sète.

Quant au thème de l’exposition,  la commissaire l’explique. « Dès sa jeunesse, Paul Valéry a eu un lien étroit avec le dessin et la peinture ». Lors de ses visites adolescentes au musée Fabre de Montpellier, au cours de ses études de droit. A 20 ans, en 1991, il publiera, Gloses sur quelques peintures- musée de Montpellier. Evoquant Cristofano Allori et La Sainte Agathe de Zurbaran. Ayant aussi été marqué par Gérard Ter Bor, Camille Corot, Gustave Courbet, Eugène Delacroix ou Gustave Moreau. Deux ans après, il rencontrera Eugène Rouart, fils d’Henri.

A Paris, Eugène lui permettra de lier des relations avec Edgard Degas. Paul Valéry écrira d’ailleurs en 1929, Degas, Danse, Dessin, un ouvrage qui ne soit pas une commande.  Dès 1895, il avait également commis une Introduction à la méthode de Léonard de Vinci, fasciné par son imagination intarissable.

Par la suite, les peintres occupèrent une place importante à plus d’un titre. Essentiel son mariage, en 1900, rêvé par Stéphane Mallarmé, dont il était proche. En épousant Jeannie Gobillard, il entrait dans une famille de peintres. Jeannie vivait alors chez sa tante Berthe Morisot et son mari Edouard Manet, au 40 rue de Villejuif à Paris, au milieu de leurs œuvres. Le même jour sera célébré le mariage de Julie Manet et d’Ernest Rouart. Les deux couples demeureront liés et passeront leurs vacances dans la propriété des Manet, sur les bords de la Seine. Un cercle familial qui l’ouvrira sur un monde où vivaient de grands peintres du XIXe siècle.

« On a choisi des artistes présents dans sa vie. D’abord dans la famille, puis dans le cercle amical proche, élargi par les relations de Valéry avec Mallarmé. La 3ième partie traite des peintres qu’il a fréquentés ou croisés et qui ont retenu son attention. Enfin des artistes que Paul Valéry n’a pas connus mais dont les œuvres l’ont inspiré »  précise la commissaire de l’exposition, avant de confier « J’ai hésité à ajouter la partie Paul Valéry peintre, car sa passion intime pour la peinture est restée très méconnu ». En justifiant son hésitation «  L’intérêt de Paul Valéry se porte sur l’intelligence de la création et la perception sensible, au point d’être partisan de supprimer les cartels des œuvres. S’il a rencontré Matisse, c’est parce qu’il était fasciné par son intelligence. Il n’a jamais parlé des Fauves et a toujours été réservé sur le cubisme, même s’il a côtoyé Picasso pour un portrait destiné au frontispice d’un livre à l’occasion de son élection à l’Académie Française ».  

 

Dans son cercle amical, l’exposition révèle également des relations avec Jacques-Emile Blanche, Maurice Denis, Georges d’Espagnat, Marie Laurencin, Claude Monet, Odilon Redon, Auguste Renoir. Au-delà, Il aura aussi fréquenté Lou-Albert Lasard, Pierre Bonnard, Edmée de La Rochefoucault, Rudolf Kundera, Albert Marquet, Sem, Edouard Vuillard, James Abbott McNeill Whistler, Marie-Elisabeth Wrede.

 

Une belle énumération permettant d’offrir aux visiteurs une promenade à travers l’histoire de la peinture. Avec plus de quatre-vingt-œuvres dont certaines accompagnées d’un poème ou d’un commentaire de Paul Valéry. S’il n’a jamais prétendu être critique d’art, il s’exprimera par exemple sur l’impressionnisme, ce que la France a produit de plus original depuis la fin du Moyen-Age. Quant aux portraits exposés, ils ne trouvèrent rarement grâce auprès de lui, à l’exception de variantes de Kundera.

On pourra aussi apprécier quelques autoportraits.

Au total, nombreux sont les musées sollicités pour ces anniversaires : Musée d’Orsay, musée National d’Art Moderne, musée des Beaux-Arts de Grenoble, Reims, Rouen ou Pont-Aven, Bibliothèque Littéraire Jacques Doucet, musée départemental Stéphane Mallarmé, Musée Fabre de Montpellier …).

Ainsi que des collections particulières internationales et, bien évidemment, du musée Paul Valéry. Pour un passionnant voyage pictural inédit, aidant à vivre.

Guy Hébert

Exposition jusqu’au 10 janvier 2021

Informations pratiques

Musée Paul Valéry, 143 rue François Desnoyer 34200 Sète

04 99 04 76 16 

Jusqu’au 10 janvier 2021

Ouverture jusqu’au 30 octobre : tous les jours de 9h30 à 19h

Ouverture du 1er novembre au 31 mars : tous les jours, sauf le lundi, de 10 à 18h

vendredi, 23 octobre 2020 Écrit par

Les JEP sur le parvis de Notre-Dame

Démonstrations, ateliers, des reproductions et des panneaux informatifs

Voilà qui devrait plaire aux plus jeunes et qui sait peut-être susciter des vocations. Pour une valorisation du chantier et de ses savoir-faire, et particulièrement  le métier de charpentier, qui oeuvre depuis l’origine sur les chantiers des cathédrales.

Les charpentiers vont assurer des présentation des outilséquarrissage (taille du bois pour en faire des poutres à arêtes vives), fabrication complète d’une ferme de charpente de taille très réduite (environ 3 mètres de hauteur) suivant toutes les étapes, depuis le traçage au sol de sa forme jusqu’à son levage mécanisé, en passant par l’assemblage des poutres.

Deux imposantes reproductions d’éléments de la charpente de la cathédrale sont installées : une reproduction à taille réelle d’une ferme, élément triangulaire de structure de la charpente disparue, réalisée en juillet 2020 à titre expérimental par l’association Charpentiers sans Frontières, une reproduction à 75% de sa taille d’un segment de charpente, réalisée en 2019 à titre pédagogique par les jeunes apprentis des Compagnons du Devoir.

Une fois assemblée, chaque structure sera levée sur le parvis, devant les visiteurs selon la méthode médiévale (levage manuel) ou la méthode contemporaine (levage mécanique). Ces reproductions ont une visée exclusivement pédagogique et ne présument en aucun cas des techniques qui seront utilisées pour restituer la charpente.

Samedi 19 septembre 2020 : -

10h30 : levage mécanisé des éléments de la reproduction à 75%

- 15h00 : levage à la main de la reproduction à taille réelle

- 16h30 : levage mécanisé des éléments de la reproduction à 75%

Dimanche 20 septembre 2020 :

- 10h30 : levage mécanisé des éléments de la reproduction à 75%

- 15h00 : levage mécanisé des éléments de la reproduction à 75%

- 17h00 : levage mécanisé de la ferme de charpente de taille très réduite, fabriquée durant les deux joursVisuels

Parvis Notre-Dame / Place Jean-Paul II – 75004 Paris Métro Cité (ligne 4) ou RER C Saint-Michel Notre-Dame

Accès libre et gratuit, sans réservation dans le respect des consignes sanitaires

 

Port du masque et distanciation sociale - sera exigé et garanti

Tout le weekend, de 9h à 19h

samedi, 19 septembre 2020 Écrit par La rédaction

L'ouverture du Fort Saint-Nicolas annulée pour cause de Covid

L’équipe d’ACTA VISTA en charge du Fort était heureuse de pouvoir nous accueillr au coeur du Fort Saint-Nicolas, malheureusement pour cause de COVID, les Journées du Patrimoine sont annulées cette année à Marseille.

Cet édifice unique, cher au coeur des Marseillais, est emblématique de la Cité. Il vit et permet de faire vivre des personnes en réinsertion dans la société.

Une belle mission pour ce patrimoine commun. 

Apprendre pour la vie !

Espérons que l'an prochain, les jeunes comme cela était prévu à l'origine, pourront visiter le Fort, et découvrir leur Histoire. Réaliser sur place le travail accompli par les acteurs qui oeuvrent quotidiennement à sa restauration et à sa transformation.

Le projet d'Acta Vista est de permettre la réflexion des jeunes et de leurs enseignants sur la notion de Patrimoine autour des enjeux de mémoire, d’Histoire et de citoyenneté ; mais aussi sur l’aménagement du territoire et la manière dont ce projet de restauration est tout à fait d'actualité dans une ville en pleine mutation.

 

Son présent et son futur

Un site de premier ordre inscrit dans la mémoire collective des marseillais.

ce lieu cumule toutes les valeurs patrimoniales : paysagère,urbaine, historique, architecturale et symbolique. C’est en 1660 que Louis XIV décréta sa construction pour protéger la ville, mais surtout rappeler son pouvoir aux Marseillais, rebelles à son autorité.

Classé monument historique, il est restauré depuis prèsde 20 ans par les salarié.e.s en insertion d’Acta Vista. Ces travaux de rénovation vont permettre dans les prochaines années l’ouverture d’un lieu éducatif et culturel majeur à Marseille.

 

 

Fort Saint-Nicolas1 Bd Charles Livon,13007 Marseille

 

 

mardi, 15 septembre 2020 Écrit par La rédaction

Succès pour la vente Brassens chez Artcurial

Une vingtaine de manuscrits originaux de Georges Brassens (1921-1981)

C'est en musique qu'à débuté la vente à laquelle la Maison Artcurial a réuni les amoureux du célèbre poète sétois pour la vente unique de documents originaux : sous la plume de l'auteur compositeur, sa recherche de vers, ses ébauches de rimes, ses constructions de strophes, et que ses chansons aujourd'hui des "classiques" du répertoire français résonnent encore dans le coeurd 'une génération de fidèles.

Tous présents dans une salle comble et comblée de joie en réécoutant les chansons à succès de Brassens, personnage influent de notre patrimoine musical.

Les 22 manuscrits autographes du chanteur sous le feu des enchères.

Le premier, le manuscrit pour la chanson Le Fossoyeur (lot 219), pulvérisait les enchères à 13 650 € frais inclus (est: 1 000 - 1500 €). Quelques instants plus tard, ce sont les documents de la chanson Les Lilas (lot 221) qui multipliaient par cinq leur estimation à 5 850 € frais inclus et étaient préemptés par les archives municipales de Sète. 

S'ensuivent de belles batailles d’enchérisseurs en salle, l’emblématique chanson Le Vieux Léon (lot 222) atteint 36 400 € (est: 14 000 - 18 000 €) suivie par la chanson intitulée Le 22 septembre (lot 223) - hasard du calendrier et jour de la vente!- qui s’envole à 35 100 € (est: 6 500 - 8 000 €) et Les Deux Oncles (lot 224), adjugés le triple de leur estimation à 23 400 € frais inclus.

Mais ce sont les documents de la chanson Supplique pour être enterré à la plage de Sète (lot 233) qui remportent le plus haut prix de la vacation à 54 600 € frais inclus, soit plus de 36 fois leur estimation.

Voici les derniers vers de cette chanson: « Vous envierez un peu l’éternel estivant / Qui fait du pédalo sur la vague en rêvant/ Qui passe sa mort en vacances ».

Le processus créatif de l'écriture de l'artiste Georges Brassens révélé au travers de ses notes

Pour conclure la Bibliothèque Nationale de France préempte les manuscrits d’une autre chanson phare: Le Grand Chêne (lot 225) inspirée de la fable de La Fontaine Le Chêne et le Roseau, pour 31 200 € avant de se porter acquéreur sur l’ensemble très important de 74 pages de manuscrits pour Le Blason (lot 236) adjugé 24 700 € frais inclus (est: 10 000 - 15 000 €).

 

Figure de proue de la tradition orale française 

Dans le cadre de la succession Fred Mella (1924-2019), ténor à la voix exceptionnelle si reconnaissable des Compagnons de la Chanson dont Georges Brassens fut proche, la famille de l'artiste met en vente un ensemble de textes de compositions de Brassens.

 Autour les manuscrits des chansons, Les Quatre bacheliers, la Religieuse Le Vieux Léon, Le Grand Chêne...ou Supplique pour être enterré à la plage de Sète...

 

Sa liberté d’esprit et de ton

Les grandes étapes de la vie de Georges Brassens ont émaillées la vente, ses attaches familiales, ses disputes aussi,on connait son exil parisien d'ou il composa bon nombre de ses succès,  à Sète, son rapport à la religion. Personnage attachant, son itinéraire intellectuel se dessine à travers ses écrits et ses influences poétiques : François Villon, Clément Marot, mais aussi plus contemporaines comme Paul Valéry, Paul Fort, Francis Jammes…

 

Vente aux enchères 

Le mardi 22 septembre à 18h


Exposition du jeudi 17 au lundi 21 septembre 2020, de 11h à 18h



Artcurial, 7, Rond-Point des Champs-Elysées, 75008 Paris

 

vendredi, 25 septembre 2020 Écrit par

A Notre-Dame, dépose du grand orgue

Depuis 1733, l'instrument emblématique de Notre-Dame emplit de sa présence le monument.

Le 3 août dernier, le chantier a débuté. avec la dépose de la console des claviers et se poursuivra par le démontage de l’ensemble des 8 000 tuyaux, jusqu’à la fin de l’année. L’ensemble des éléments démontés sera entreposé dans quatre conteneurs étanches.

Un appel d’offres sera publié pour le nettoyage, la restauration et le remontage de l’instrument.

« Véritable chantier dans le chantier, la restauration du grand orgue me tient particulièrement à cœur. Le grand orgue est en effet l’un des joyaux de la cathédrale et sa dépose est une étape importante dans la renaissance de la cathédrale. Notre ambition est de restituer l’instrument dans l’état de fonctionnement dans lequel il était avant l’incendie. Six mois seront nécessaires à son accord et à son harmonisation. Il était donc essentiel de lancer cette opération au plus vite afin que le grand orgue puisse résonner le 16 avril 2024. » précise le général d’armée Jean-Louis Georgelin, président de l’établissement public chargé de la conservation et de la restauration de la cathédrale Notre-Dame de Paris.

 

Transformé à plusieurs reprises, notamment par Aristide Cavaillé-Coll en 1868,  le grand orgue symphonique de Notre-Dame de Paris est la Voix de la cathédrale. Ses 8 000 tuyaux répartis en 115 jeux en font le plus grand instrument de France en nombre de jeux. De prestigieux organistes, comme Louis Vierne ou Pierre Cochereau, en ont été titulaires. L

Lors de l’incendie, il n’a pas été inquiété par les flammes et a reçu relativement peu d’eau au cours de l’intervention des pompiers. Néanmoins, il est recouvert de poussières de plomb qui se sont répandues sur l’ensemble de l’instrument et certaines parties ont souffert des variations thermiques subies par la cathédrale depuis l’incendie, notamment lors de la canicule de juillet 2019.


Il nécessite un nettoyage approfondi et une restauration qui s’étaleront entre 2021 et 2024.

dimanche, 23 août 2020 Écrit par La rédaction

A la Roche-Posay on s'amuse !

Plein air, activités et sensations fortes, cap sur la Roche-Posay

On connait bien la Roche Posay pour les soins thermaux que la station prodigue à longueur d'année mais celle-ci a décidé de diversifier ses activités et propose à toute la famille de quoi se détendre, s'amuser avec bonne humeur, bref de quoi passer des vacances sympas et peu ruineuses, que demander de plus !

Des animations familiales en veux-tu, en voilà !

Une Cani-rando, à la découverte des Huskys de Sibérie

Less enfants vont adorer. Une marche dans la nature avec de superbes chiens, de quoi s'en souvenir très longtemps. David et Sandrine, les guides accompagnateurs ou mushers, présentent les chiens et invitent aux premiers contacts avec les animaux. Puis, chaque participant est équipé d’une large et confortable ceinture reliée à son compagnon à quatre pattes.

La cani-rando est tout sauf une course puisque chacun va à son rythme, en marchant dans la nature.

A partir de 7 ans.
Durée : environ 2h
Réservation : Office de Tourisme et du Thermalisme de la Roche-Posay

Le Gyropode, un drôle d’engin 

Et drôle d'expérience mais pour découvrir la ville rien de tel que cette machine d'enfer !

L’itinéraire de balade à travers La Roche-Posay a été spécialement conçu pour découvrir les joies du Gyropode en ville (avenue bordées d’hôtels et villas « belle époque », traversée du Parc Thermal magnifiquement arboré et aménagé de jardins, révélant les Thermes du Connétable, et le Pavillon Rose).

A partir de 12 ans.
Durée : environ 1h15
Réservation à l'Office de Tourisme et du Thermalisme de la Roche-Posay

Balade en trottinette électrique tout-terrain

Pour les cascadeurs en herbe, ces trottinettes 100% électriques, équipées de 3 niveaux de vitesse, de grosses roues tout-terrain, type VTT, avec une batterie et un moteur performant, la balade en ville va séduire, les amateurs de sensations et les plus tranquilles, pour tous.

A partir de 12 ans. Durée : environ 1h15
Réservation : Office de Tourisme et du Thermalisme de la Roche-Posay

 

Dans la Vienne, sur les bords de La Creuse, la Roche-Posay est une petite ville au charme authentique. Autrefois fortifiée, elle porte encore les traces de son histoire, le quartier médiéval et son parc thermal seront source de balades distrayantes et instructives.

 

En ce qui concerne les activités, désinfection du matériel, port du masque pendant les explications et au retour de l’activité, mise à disposition de gel hydro-alcooloique, la sécurité des participants et l'hygiène apporté aux équipements sont prioritaires

 

Office de Tourisme et du Thermalisme

14 boulevard Victor Hugo

86 270 La Roche-Posay

05 49 19 13 00

office@larocheposay-tourisme.com

 

mardi, 28 juillet 2020 Écrit par

La chapelle impériale d'Ajaccio parmi Nos monuments préférés

Attention il ne reste que quelques jours pour voter 

La Chapelle Impériale du musée Fesch en lice parmi 14 sites patrimoniaux français. L'émission revient après des années d'absence et compte sur notre participation pour valoriser un monument qui nous tient à coeur. Alors pas facile de choisir...

Un coup de coeur à partager 

La Corse est bien trop discrète dès qu'il s'agit de Patrimoine et pourtant elle détient des trésors, encore trop méconnus.

 Le patrimoine napoléonien est bien représenté à Ajaccio.

Formant l’aile droite du Palais Fesch, cette chapelle classée au monument historique en 1924 a été bénie le 9 septembre 1860. Elle a été érigée entre 1857 et 1859 selon les plans d’Alexis Paccard, architecte de la Couronne. On doit les voûtes en grissaille et en tompe l’oeil à Jérôme Maglioli, un peintre-décorateur ajaccien à l’époque architecte communal.
La commande de l’édifice a été entreprise par Napoléon III qui souhaitait honorer les directives testamentaires de son aïeul le Cardinal Fesch, dont le voeu était de rassembler dans un unique lieu les sépultures de la famille Bonaparte.


L’intérieur de l’édifice forme une croix latine, surmontée d’une coupole. La crypte abrite les tombeaux du Cardinal Fesh, de Charles et de Letizia Bonaparte, parents de Napoléon et ceux d’autres membres de la famille impériale.
Cédée à l’Etat par le prince Victor Napoléon en 1924, la chapelle impériale sera ouverte au public en 2014 après d’importants travaux de restauration.

 

Déclarer votre admiration

Pour participer

Par téléphone au 32 45 (Service: 0,80 €/MIN+ prix appel)  Sur Internet en se connectant à la page ftvetvous.fr/monumentprefere 

L'émission, devenue un rituel en septembre à l'occasion des JEP, permet à tous les français de voter pour leur monument envers lequel ils ont une préférence.

Pour mémoire, le Monastère Royal de Brou en 2014 et le Beffroi d’Arras en 2015, avaient emporté les suffrages.

Les autres sites en compétition

 1- Le Palais Idéal du Facteur Cheval (Auvergne-Rhône-Alpes)
2- La Citadelle et le Lion de Belfort (Bourgogne – Franche-Comté)
3- Le Fort La Latte (Bretagne)
4- Le Château et les jardins de Villandry (Centre-Val de Loire)
5- La Chapelle Impériale du Palais Fesch d’Ajaccio (Corse)
6- Parc du haut fourneau U4 d’Uckange (Grand Est)
7- La villa Cavrois (Hauts de France)
8- La Sainte Chapelle (Ile de France)
9- Le Temple Tamoul Narassingua Péroumal (Ile de la Réunion)
10- Le château du champ de bataille (Normandie)
11- L’Arsenal de Rochefort (Nouvelle Aquitaine)
12- Le canal du Midi (Occitanie)
13- Le château de Brézé (Pays de la Loire)
14- La cathédrale Saint-Nicolas de Nice (Provence-Alpes-Côte d’Azur)

 

"Le monument préféré des français" diffusée sur France 3 en septembre animée par Stéphane Bern.

Jusqu'au 26 juillet à 23H59

jeudi, 23 juillet 2020 Écrit par
Page 1 sur 9

S'abonner à la newsletter

Faire un don

En faisant un don vous contribuez à l'évolution de notre site qui vous apportera toujours plus de contenu

Montant
 EUR