Madame de Maintenon dans les allées du pouvoir

Depuis la mi-avril le château de Versailles dédie une exposition à l'une de ses figures les plus marquantes Madame de Maintenon.

Une destinée incroyable

À l’occasion du tricentenaire de la mort de Madame de Maintenon (1635-1719), le château de Versailles met en lumière la destinée exceptionnelle de cette femme qui naquit dans une prison puis devint l’épouse du roi le plus puissant du monde.

Présentée dans l’appartement que Mme de Maintenon occupa au premier étage du palais, à proximité de l’appartement du Roi, (elle occupa les lieux de 1680 à 1715) cette exposition retrace en une soixantaine d’œuvres et documents la vie de cette figure essentielle de la cour.

Aucun exemple ne subsiste à Versailles.

Restitution des tentures murales

Ce type de décor emblématique du XVIIe siècle permet d'admirer l’intérieur d’un appartement de courtisan du Grand Siècle. Le tissage a été réalisé par Tassinari et Chatel - la plus ancienne manufacture de soieries fondée à Lyon par Louis XIV - à partir de la description figurant dans l’inventaire de 1708 du Garde-Meuble de la Couronne. à cette date, les murs de l’appartement de Madame de Maintenon étaient richement tendus de soieries, réparties en lés alternés dans la plupart des pièces : rouge et brocatelle de Venise pour la première antichambre, rouge et or pour la chambre et le grand cabinet.

Un peu d'Histoire

Après une enfance difficile et pauvre, Françoise d’Aubigné épouse à 16 ans le célèbre poète Scarron qui l’introduit dans les cercles précieux de la capitale. Devenue veuve, elle se voit confier la mission d’élever les enfants illégitimes nés des amours de Louis XIV et de Madame de Montespan.

Après la légitimation des premiers enfants en 1673, Françoise d’Aubigné s’établit à la cour, et se fait apprécier du souverain. Devenue Madame de Maintenon, elle épouse Louis XIV à la suite de la disgrâce de la précédente favorite et de la mort de la reine Marie-Thérèse. En 1686, aboutissement de son œuvre d’éducatrice, elle est à l’origine de la maison royale d’éducation de Saint-Louis à Saint-Cyr qui accueille les jeunes filles pauvres de la noblesse de France et leur délivre un programme pédagogique d’une grande modernité.

 

Du 16 avril au 21 juillet 2019

 

29 Avr 2019 0 comment
(0 Votes)
 

Depuis la mi-avril le château de Versailles dédie une exposition à l'une de ses figures les plus marquantes Madame de Maintenon.

Une destinée incroyable

À l’occasion du tricentenaire de la mort de Madame de Maintenon (1635-1719), le château de Versailles met en lumière la destinée exceptionnelle de cette femme qui naquit dans une prison puis devint l’épouse du roi le plus puissant du monde.

Présentée dans l’appartement que Mme de Maintenon occupa au premier étage du palais, à proximité de l’appartement du Roi, (elle occupa les lieux de 1680 à 1715) cette exposition retrace en une soixantaine d’œuvres et documents la vie de cette figure essentielle de la cour.

Aucun exemple ne subsiste à Versailles.

Restitution des tentures murales

Ce type de décor emblématique du XVIIe siècle permet d'admirer l’intérieur d’un appartement de courtisan du Grand Siècle. Le tissage a été réalisé par Tassinari et Chatel - la plus ancienne manufacture de soieries fondée à Lyon par Louis XIV - à partir de la description figurant dans l’inventaire de 1708 du Garde-Meuble de la Couronne. à cette date, les murs de l’appartement de Madame de Maintenon étaient richement tendus de soieries, réparties en lés alternés dans la plupart des pièces : rouge et brocatelle de Venise pour la première antichambre, rouge et or pour la chambre et le grand cabinet.

Un peu d'Histoire

Après une enfance difficile et pauvre, Françoise d’Aubigné épouse à 16 ans le célèbre poète Scarron qui l’introduit dans les cercles précieux de la capitale. Devenue veuve, elle se voit confier la mission d’élever les enfants illégitimes nés des amours de Louis XIV et de Madame de Montespan.

Après la légitimation des premiers enfants en 1673, Françoise d’Aubigné s’établit à la cour, et se fait apprécier du souverain. Devenue Madame de Maintenon, elle épouse Louis XIV à la suite de la disgrâce de la précédente favorite et de la mort de la reine Marie-Thérèse. En 1686, aboutissement de son œuvre d’éducatrice, elle est à l’origine de la maison royale d’éducation de Saint-Louis à Saint-Cyr qui accueille les jeunes filles pauvres de la noblesse de France et leur délivre un programme pédagogique d’une grande modernité.

 

Du 16 avril au 21 juillet 2019

 

Informations supplémentaires

  • Région: Île-de-France
Dernière modification le jeudi, 02 mai 2019 12:50

Patrimoine de France est un Magazine de presse en ligne qui vous emmène à la découverte des terroirs. Suivez les Journées du patrimoine et autres actualités ...

Site internet : https://patrimoinedefrance.fr

Laissez un commentaire

Compteur de visites

1225815
Aujourd'hui
Hier
Cette semaine
Semaine dernière
Ce mois
Mois dernier
Depuis le début
1835
4976
1835
418572
67895
154052
1225815

S'abonner à la newsletter

Recevez nos newsletters !

  • Avant tout le monde
  • Contenu exclusif
  • Confidentialité totale

Faire un don

En faisant un don vous contribuez à l'évolution de notre site qui vous apportera toujours plus de contenu

Montant:
 EUR