La Dentelle de Bayeux en danger

"La vente de nos productions cet été nous aidera mais ne suffira pas." estime la dernière employée du Conservatoire de la Dentelle de Bayeux.

L’appel au secours est déjà sans doute trop tardif. Le Tribunal de grande instance de Caen laisse la date butoir du 26 juillet pour rechercher des solutions viables économiquement.

En charge de transmettre ce métier unique, le Conservatoire de la Dentelle va demander des aides à la Région.

La vente des productions insuffisantes et les cours dispensés à de jeunes élèves en apprentissage ne vont pas résoudre l’équation. Les caisses sont vides.

©photo PdF 2019

 

Comment en est-on arrivé là ?

La précédente équipe, apparemment, n’a pas projeté cette institution dans le futur. La situation est devenue ingérable. Sa collègue vient de partir à la retraite et seule, Véronique Thomazo ne peut plus en assurer le fonctionnement.

Un recrutement d’urgence

Il faudrait embaucher et la formation ne se fait pas en claquant des doigts !

Il faut du temps pour former une dentellière sur un point exceptionnel, vieux de 300 ans, cela ne s’improvise pas.

La piste d’internet pourrait apporter quelques subsides. Si un mariage princier se profile…Un catalogue de vente vient de paraître pour proposer des dentelles aux fuseaux, à l’aiguille.

Inconscience, laisser aller, manque de projection dans l’avenir c’est un savoir -faire qui va encore disparaître en France. Alors qu’il pourrait être source d’emploi.

C’est une vitrine incomparable aux yeux des anglais, des canadiens, dernièrement des brésiliens, viennent nombreux admirer nos merveilles. Friands de découvrir ce que l’Ancien Monde sait faire de mieux, non délocalisable.

Notre Patrimoine commun.

Verdict à la fin du mois.

18 Juil 2019 1 Commentaire
(0 Votes)
 
La Dentelle de Bayeux en danger © photo PdF 2019

"La vente de nos productions cet été nous aidera mais ne suffira pas." estime la dernière employée du Conservatoire de la Dentelle de Bayeux.

L’appel au secours est déjà sans doute trop tardif. Le Tribunal de grande instance de Caen laisse la date butoir du 26 juillet pour rechercher des solutions viables économiquement.

En charge de transmettre ce métier unique, le Conservatoire de la Dentelle va demander des aides à la Région.

La vente des productions insuffisantes et les cours dispensés à de jeunes élèves en apprentissage ne vont pas résoudre l’équation. Les caisses sont vides.

©photo PdF 2019

 

Comment en est-on arrivé là ?

La précédente équipe, apparemment, n’a pas projeté cette institution dans le futur. La situation est devenue ingérable. Sa collègue vient de partir à la retraite et seule, Véronique Thomazo ne peut plus en assurer le fonctionnement.

Un recrutement d’urgence

Il faudrait embaucher et la formation ne se fait pas en claquant des doigts !

Il faut du temps pour former une dentellière sur un point exceptionnel, vieux de 300 ans, cela ne s’improvise pas.

La piste d’internet pourrait apporter quelques subsides. Si un mariage princier se profile…Un catalogue de vente vient de paraître pour proposer des dentelles aux fuseaux, à l’aiguille.

Inconscience, laisser aller, manque de projection dans l’avenir c’est un savoir -faire qui va encore disparaître en France. Alors qu’il pourrait être source d’emploi.

C’est une vitrine incomparable aux yeux des anglais, des canadiens, dernièrement des brésiliens, viennent nombreux admirer nos merveilles. Friands de découvrir ce que l’Ancien Monde sait faire de mieux, non délocalisable.

Notre Patrimoine commun.

Verdict à la fin du mois.

Informations supplémentaires

  • Région: Normandie
Dernière modification le jeudi, 18 juillet 2019 10:55

Patrimoine de France est un Magazine de presse en ligne qui vous emmène à la découverte des terroirs. Suivez les Journées du patrimoine et autres actualités ...

Site internet : https://patrimoinedefrance.fr

1 Commentaire

  • Beryl 19 juillet 2019

    Heya! I know this is kind of off-topic but I needed to
    ask. Does running a well-established blog like yours take a lot of work?
    I am brand new to blogging but I do write in my journal daily.
    I'd like to start a blog so I can easily share my personal experience and
    feelings online. Please let me know if you have any ideas or tips
    for brand new aspiring bloggers. Appreciate it!

Laissez un commentaire

Compteur de visites

1689943
Aujourd'hui
Hier
Cette semaine
Semaine dernière
Ce mois
Mois dernier
Depuis le début
5350
5235
36081
825227
107084
170676
1689943

S'abonner à la newsletter

Faire un don

En faisant un don vous contribuez à l'évolution de notre site qui vous apportera toujours plus de contenu

Montant:
 EUR