La rédaction

Un musée aquatique

Un musée sous-marin au sud de l'île Sainte-Marguerite devrait voir le jour en cette fin d'année.

A son actif, plus de 1000 oeuvres sous-marines

Inspiré par le travail de Jason De Caires Taylor, l'artiste britannique spécialisé dans ce type de sculpture sous-marine réalisera le futur musée. En 2006 il a inauguré le premier musée aquatique au large des Petites Antilles.

Six statues de 8 tonnes de 2 mètres de haut 

Des cannois ont prêté leurs traits aux sculptures en juillet 2018 pour alimenter le premier musée subaquatique de France. 

Pour les amoureux de la Côte cannoise

"Ces sculptures permettront de faire revenir la faune et la flore marine, espère Thierry Migoule, directeur général des services à la ville de Cannes. L'Etat a sélectionné cet endroit car depuis une trentaine d'années il n'y a plus de posidonies." Repeupler les fonds marins grâce à ces oeuvres originales.

Au fil du temps, les silhouettes humaines sont recouvertes par les coraux et les poissons.

Le projet, dont le coût est estimé à 300.000 euros, a également pour but d'attirer les touristes sensibles à la cause environnementale.

 

 

04 Jan 2020

Huysmans De Degas à Grünewald

Sous le regard de Francesco Vezzoli

Voulue par les musées d’Orsay et de l’Orangerie et les Musées de la Ville de Strasbourg, l'exposition nous invite à partager la vision de l’artiste Francesco Vezzoli sur ces courants artistiques fondateurs. Rien que pour retrouver le superbe portrait en pied du Comte Robert de Montesquiou (1855-1921) ce dandy élégant, l'on se précipite voir cette exposition déployée sur quatre salles d'une aile du Musée.

Les interventions de l'artiste Vezzoli peuvent déconcerter mais ajoutent une note fantaisiste. Une occasion de revoir ses Classiques à travers une époque picturale dense.

 

Raboteurs de parquet, 1875, Gustave Caillebotte (1848 -1894)  © RMN-Grand Palais (musée d’Orsay) / Hervé Lewandowski

Première séquence: les années 1876-1883

Le critique d'art Joris-Karl Huysmans (1848-1907) est bouleversé, de son propre aveu, par la découverte de Degas, lors de l’exposition impressionniste de 1876, la deuxième du genre. Il entame une croisade en faveur des « peintres de la vie moderne » commence en 1877-1878 avec ses articles sur Manet (Nana) et Gervex (Rolla). Il préfére Caillebotte, Degas, le premier Gauguin et Forain à Pissarro et Monet.

 

Le Sacré-Coeur, 1910, Odilon Redon (1840-1916) © RMN-Grand Palais (musée d’Orsay) / Hervé Lewandowski

Second propos les années 1884-1889

Huysmans affiche un goût prononcé pour Gustave Moreau, Odilon Redon, Whistler, Rops, les dessins de Hugo. L'exposition s'achève sur l’intérêt croissant de Huysmans pour la peinture religieuse et sa découverte de Grünewald.

 

Orsay vaut toujours le détour et l'exposition Degas est encore en place (jusqu'au 19 janvier 2020), profitez-en.

Du 26 novembre 2019 au 1er mars 2020

L'exposition sera présentée du 3 avril au 19 Juillet 2020 au Musée d'art moderne et contemporain de Strasbourg

Musée d’Orsay
Niveau 2, salles 68 à 72

Commissaires :
Stéphane Guégan, conseiller scientifique auprès de la présidence des musées d’Orsay et de l’Orangerie
André Guyaux, professeur de littérature française, Sorbonne Université
Et pour l’exposition présentée à Strasbourg :
Estelle Pietrzyk, conservatrice en chef du patrimoine, responsable du Musée d’Art moderne et contemporain de Strasbourg

Ouvert tous les jours, sauf le lundi, de 9h30 à 18h, le jeudi jusqu’à 21h45.

Musée d’Orsay, entrée par le parvis

1, rue de la Légion d'Honneur

75 007 Paris

13 Jan 2020

Un Studio Harcourt sur les Champs-Elysées

Faisons un rêve 

Vous recherchiez un lieu élégant pour faire réaliser quelques beaux clichés, votre rêve est devenu réalité !

Désormais, le Fouquet's Paris abrite la Suite Harcourt Paris

De Joséphine Baker à Édith Piaf, de Gabin à Tarantino, des Molière aux César, une adresse mythique

Un Studio Harcourt dans une superbe Suite pour jouer les Stars de cinéma © photo PdF 2019

L’Hôtel Barrière Le Fouquet’s Paris a fait peau neuve et a convié le Studio Harcourt à concevoir une Suite digne des studios hollywoodiens. Quand le Fouquet's, lieu de mémoire du monde des arts et du cinéma et le mythique Studio Harcourt, qui depuis 1934, transpose en noir et blanc nos plus immortelles légendes, cela fait naître une Suite, très classe, disposant d'une vue exceptionnelle sur les Champs-Elysées.

La chambre où trône le portrait de Gérard Philippe © photo PdF 2019 

On reconnait le doigté et l'oeil, du décorateur Jacques Garcia qui a collaboré au projet. En distillant, délicatement sous plusieurs angles les photos de nos stars emblématiques du 7ème Art, il instaure une ambiance cosy et en même temps professionnelle sur ces 200 m².

Séance photo très privée signée Harcourt Paris

A la demande le salon de la Suite Harcourt se transforme en véritable studio photo.

Le Studio Harcourt a sublimé l’âge d’or du cinéma français en noir et blanc.

Une inimitable signature

Labellisée « Entreprise du Patrimoine Vivant », la référence Harcourt se reconnait entre toutes. Un portrait signé Harcourt est intemporel et éternel.

13 Jan 2020

Compteur de visites

Aujourd'hui 647

Hier 1476

Ce mois ci 13785

Depuis le début 3807063

S'abonner à la newsletter

Faire un don

En faisant un don vous contribuez à l'évolution de notre site qui vous apportera toujours plus de contenu

Montant
 EUR