Savoir Faire

Savoir Faire (35)

Lacloche, joailliers 1892 à 1927

La première exposition dédiée à Lacloche, maison de joaillerie emblématique en Europe de 1892 à 1967

De la Belle Époque aux années 1960

Établie rue de la Paix en 1901, elle était également présente à Madrid et Londres et disposait de succursales à Nice, Biarritz, Saint-Sébastien, Cannes, Deauville, la maison Lacloche fut l’une des gloires de la joaillerie parisienne.

Broche Fox-terrier, diamants, onyx, platine et or, vers 1930. Collection Baume © photo PdF 2019

Redécouvrir une Maison de Joaillerie française tombée dans l'oubli c'est une aventure exceptionnelle à laquelle nous invite L’École des Arts Joailliers.

Et quelle magnificence que cette époque ! L'exposition, sublime, met en valeur tout le talent de cette marque illustre. La beauté du savoir-faire français atteint ici des sommets.

Une curiosité et une ouverture d'esprit au service de l'Art

Une pendulette signée les frères Lacloche © photo PdF 2019

 

À travers des bijoux, des pendules et pendulettes, des nécessaires de beauté - la spécialité des Lacloche - et des documents d’archives, la rétrospective illustre bien des domaines qui inspirent les artistes à cette époque : le naturalisme propre à l’Art nouveau, l’Egyptomanie et l’engouement pour l’Extrême-Orient au temps des Années folles, le modernisme de l’Art déco, la fantaisie séduisante des années 1950.

De la fantaisie dans la création Lacloche © photo PdF 2019

Elégance et délicatesse

L’Exposition internationale de 1925 signera l'apogée des joailliers. Les frères Lacloche déployèrent tout leur talent durant les six mois de la manifestation. Des bracelets, des broches, des pendulettes, des boîtes, de l'invention et une maîtrise parfaite enchantèrent les visiteurs.

Du 23 octobre au 20 décembre 2019

Commissariat scientifique
Laurence Mouillefarine,
 journaliste, spécialiste du marché de l’art.

Soutenu par Van Cleef et Arpels

Entrée libre

Du lundi au samedi de 12h à 19h

L’École des Arts Joailliers
31, rue Danielle Casanova

75001 Paris

mercredi, 23 octobre 2019 Écrit par

Salon International des Métiers d'Art de Lens

Trois jours de rendez-vous avec l’excellence

Et c'est reparti pour une nouvelle édition, la 5ème plus précisément du Salon International des Métiers d'art au Stade Bollaert-Delelis de Lens. Plus de 150 professionnels réunis autour de la thématique du Bois.

Le bois dans tous ses états

Le Salon International des Métiers d’Art (SIMA) reprend ses quartiers avec au programme, initiations, découvertes des métiers et expositions pour tous.

Le bois tête d'affiche du Salon 2019 © IMAP 2018

Luthiers, ébénistes, dentellières, modistes, céramistes …

54 métiers représentés, 8 pays présents sur 5000 m² de superficie

 

Du 15 au 17 novembre 2019

Entrée gratuite

Les vendredi et samedi : 10h - 19h
Et le dimanche 10h - 18h

samedi, 09 novembre 2019 Écrit par

Journée Portes Ouvertes au CWGC Experience

Forgerons, menuisiers, graveurs sur stèle et tailleurs de pierre feront des démonstrations de leurs techniques et savoir-faire

Tous les artisans qui oeuvrent quotidiennement à l'entretien des cimetières dans lesquels reposent les soldats du Commonwealth tombés au cours des Première et Seconde Guerres mondiales dans le Pas-de-Calais.

 

© CWGC Experience

 

Dans les coulisses de la Commonwealth War Graves Commission

Inauguré en juin à Beaurains, ce nouveau centre d'interprétation "The CWGC Experience" invite le public à des ateliers inédits : essayer les techniques de gravure sur pierre, de martelage de fer, etc.

Des visites guidées dans des espaces habituellement non accessibles au public. Les jardiniers seront présents pour répondre aux questions des visiteurs sur les techniques horticoles d'entretien des cimetières mais aussi pour donner des conseils aux apprentis jardiniers.

 

© CWGC Experience

 

Aussi, les officiers d'exhumation de la CWGC présenteront des objets trouvés lors de l'exhumation de restes humains, et expliqueront le processus entrepris lorsque le corps d'un soldat du Commonwealth est retrouvé en France. 

Et pour les enfants, coloriages, manipulation de terreau et de gazon, essai de techniques des artisans de la Commission, et jeux de piste pour mieux découvrir The CWGC Experience.

Un peu d'Histoire

Fondée en 1917, la Commonwealth War Graves Commission (CWGC) a pour but d'honorer la mémoire des 1,7 million de soldats du Commonwealth tombés lors des Première et Seconde Guerres mondiales. En France, la Commission emploie environ 450 personnes dont 320 jardiniers et gère 2 943 cimetières, en grande partie situés dans les zones de combat de la Première Guerre mondiale. 

Le 11 novembre 2019

Entrée gratuite

The CWGC Experience
5-7 rue Angèle Richard
62 217 Beaurains

03 21 21 52 75

samedi, 09 novembre 2019 Écrit par

Réédition du service de table Hansi

Les amoureux de l'Alsace authentique seront heureux d'apprendre que le fameux service de vaisselle Hansi reprend du service ! En effet grâce aux dessins de Jean-Jacques Waltz, alias Hansi, et avec la complicité des Faïenceries de Lunéville – Saint-Clément – Utzschneider, le marché de l'Oncle Hansi va rééditer ses oeuvres originales.

Son parcours de vie et ses oeuvres

Depuis l’ouverture en 2015 à Colmar du Village Hansi et de son Musée, entièrement dédié à l’artiste, le public était très demandeur de pouvoir se réapproprier ses créations.

En 1925, le célèbre peintre Hansi créait, avec les Faïenceries de Sarreguemines Utzschneider, un service de table alsacien qui connut un énorme succès.

Du patrimoine artistique alsacien

Une collection riche d’une multitude de décors pour un service complet se déclinant en assiettes plates, creuses, à dessert, en coupelles, raviers, pots à confiture, coquetiers, plats carrés, rectangulaires, plats à tartes, à cakes, tasses à expresso, mugs, bols à pied, bols à oreilles, tasses et soucoupes déjeuner, théières boule, et terrines à foie gras.

Les Manufactures Royales de Lunéville et Saint-Clément, fondées au 18e siècle et labellisées « Entreprises du Patrimoine Vivant », ajoutent  dorénavant à leurs productions une collection d’objets pour la table et pour la décoration.

Marché ou Musée de l'Oncle Hansi

28, Rue des Têtes

68 000 Colmar

03.89.41.44.20

lundi, 28 octobre 2019 Écrit par

Au coeur de l'Estran

Pour les 40 ans de l'UNESCO, une activité au grand air à Cancale

Lors de notre périple au Mont Saint-Michel il ne faut pas manquer ce rendez-vous avec une vue unique sur le Mont Saint-Michel, un lieu de travail, même si la tâche est rude, exceptionnel.

A Cancale, une pause dégustation s'impose.

Bottes enfilées, le départ est fixé au pied du Marché aux huîtres sur le Port de Cancale.

Comment reconnaître les différentes huîtres © photo PdF 2019

Accompagné d'une guide, retracez l'histoire des fameuses huîtres cancalaises pour mieux comprendre le périple qu'elles mènent jusqu'à votre assiette. De la "Creuse Cancalaise" à la "Pied d'Cheval", de l'élevage de ces produits fragiles on apprend toutes les étapes.

Suivie d'une dégustation hum...on ne repart plus !

 

Pour une visite instructive, inscrivez-vous auprès de :

Inga Smyczynski - https://ostreika.wixsite.com/accueil

 

lundi, 21 octobre 2019 Écrit par

25 ème édition du Salon international du Patrimoine culturel

Avec Atelier d'Art de France*, nous sommes heureux de vous offrir des entrées pour notre rendez-vous annuel avec notre partenaire le Salon International du Patrimoine Culturel qui pour sa 25ème édition nous entraîne à la découverte de nombreux métiers d'art.

Envoyer votre adresse mail à contact@patrimoinedefrance.fr pour obtenir votre code d'accès

A la rencontre des passionnés du Patrimoine

"Le Futur en héritage" thématique de cette année les acteurs du Patrimoine ont depuis longtemps pris conscience de la transmission qu'ils se faisaient un plaisir de partager.

Maintenant faut-il aller encore plus loin dans l'aventure patrimoniale tel est tout l'enjeu de l'édition 2019.

Protection, formation et restauration, trois axes majeurs à l'avenir

Artisan d'art © photo PdF 2019

Au coeur de l'actualité le Patrimoine trop souvent associé au passé est dans l'action uns source de développement économique d'aujourd'hui et encore plus de demain. 

380 exposants présents sur le Salon ds ateleirs, des conférences...

Véritable vitrine de l'actualité de l'artisanat d'art en France, à travers ce Salon, on réalise d'année en année que nos monuments sont entre de bonnes mains !

*La mission d’Ateliers d’Art de France est de faire connaître le rôle et la place des métiers d’art dans notre société. Syndicat professionnel des métiers d’art, il fédère plus de 6 000 professionnels sur le territoire national. Il représente et défend les professionnels des métiers d’art, et contribue au développement économique du secteur, en France et à l’international.

Du 24 au 27 octobre 2019

Jeudi 24 octobre 2019, de 10h à 18h. Vendredi 25 et samedi 26 octobre 2019, de 10h à 19h. Dimanche 27 octobre 2019, de 10h à 18h.

Carrousel du Louvre

99, rue de Rivoli

75001 Paris 

www.patrimoineculturel.com 

dimanche, 27 octobre 2019 Écrit par

Au coeur de Grasse Jean de Galimard

Une source parfumée

Chantal Roux est une passionnée. Après trois années de recherche dans les archives de Grasse, de Séranon, de Nice, du Var et de Thorenc, elle nous invite à suivre une conférence dédiée à Jean de Galimard, inventeur de parfum.

Une saga historique et olfactive

De la Côte d'Or à la Côte d'Azur

En hommage à une histoire familiale ancrée à Grasse par le Cercle culturel du Pays de Grasse

Mercredi 2 octobre à 17h

7€, Gratuit pour les adhérents

Au Palais des Congrès

10 avenue Thiers

06130 Grasse

04.92.60.42.74

mercredi, 02 octobre 2019 Écrit par

Faïencier, un métier d'avenir

A Nevers, la faîencerie est affaire de famille depuis des siècles. Une nouvelle génération en a pris les commandes, sur les pas des anciens mais en actualisant cet art ancestral.

On n'échappe pas à son histoire. Clair est depuis enfant dans cet environnement, son père, son grand-père, avant lui, exercaient la profession. La faîence il connait sur le bout des doigts.

Toujours actuelle la Faïence de Nevers © photo PdF 2019

 

C'est un artiste, il maîtrise parfaitement la technique.

Le doigté du Maïtre Faïencier © photo PdF 2019

 

A Nevers on a le réflexe faîence ! La tradition est bien ancrée pour offrir des cadeaux, une belle faïencerie est toujours appréciée. La faïence ne se démode pas, les commandes affluent.

Vous pouvez visiter l'atelier et découvrir un métier passionnant expliqué avec générosité

Faïencerie Clair Bernard

1 Rue Sabatier 

58 000 Nevers

03.86.36.51.71

 

dimanche, 28 juillet 2019 Écrit par

La Dentelle de Bayeux en danger

"La vente de nos productions cet été nous aidera mais ne suffira pas." estime la dernière employée du Conservatoire de la Dentelle de Bayeux.

L’appel au secours est déjà sans doute trop tardif. Le Tribunal de grande instance de Caen laisse la date butoir du 26 juillet pour rechercher des solutions viables économiquement.

En charge de transmettre ce métier unique, le Conservatoire de la Dentelle va demander des aides à la Région.

La vente des productions insuffisantes et les cours dispensés à de jeunes élèves en apprentissage ne vont pas résoudre l’équation. Les caisses sont vides.

©photo PdF 2019

 

Comment en est-on arrivé là ?

La précédente équipe, apparemment, n’a pas projeté cette institution dans le futur. La situation est devenue ingérable. Sa collègue vient de partir à la retraite et seule, Véronique Thomazo ne peut plus en assurer le fonctionnement.

Un recrutement d’urgence

Il faudrait embaucher et la formation ne se fait pas en claquant des doigts !

Il faut du temps pour former une dentellière sur un point exceptionnel, vieux de 300 ans, cela ne s’improvise pas.

La piste d’internet pourrait apporter quelques subsides. Si un mariage princier se profile…Un catalogue de vente vient de paraître pour proposer des dentelles aux fuseaux, à l’aiguille.

Inconscience, laisser aller, manque de projection dans l’avenir c’est un savoir -faire qui va encore disparaître en France. Alors qu’il pourrait être source d’emploi.

C’est une vitrine incomparable aux yeux des anglais, des canadiens, dernièrement des brésiliens, viennent nombreux admirer nos merveilles. Friands de découvrir ce que l’Ancien Monde sait faire de mieux, non délocalisable.

Notre Patrimoine commun.

Verdict à la fin du mois.

jeudi, 18 juillet 2019 Écrit par

Le Papier peint au fil des saisons

A proximité de Mulhouse, lesée est abrité dans un lieu exceptionnel du Patrimoine, et à lui seul déjà mérite la visite. 
Du 18ème siècle à nos jours
Le musée du papier peint expose des merveilles toute l'année et s'est donné pour mission de rassembler la mémoire du papier peint, tout en la conservant. 
Toute l'histoire de cet élément décoratif est représenté ici grâce à un fonds d’archives, à une documentation et à une bibliothèque spécialisée.
Printemps , Etoffe.com x Michael Cailloux, Paris 2019
Elémént représentatif d'une époque d'une mode, le papier peint respire l'air du Temps
L'exposition présentée se pare des couleurs saisonnières : "Le papier peint au fil des saisons"  évoque les quatre saisons dont les couleurs varient.
Elles s'associent dans notre imaginaire, le printemps sera synonyme de couleurs vives, légères, des pastels enchanteurs, l'automne se parera de bruns, marrons, aux tons mordorés. L'hiver s'habillera de blanc quant à son contraire, l'été dont la palette de jaune, orangé, éclatera de mille feux.
Le Bel Eté , Manufacture Etablissement Motel Gaillard, Paris, 1931
Depuis 1983 le Musée du papier peint de Rixheim fait revivre l’histoire et la technique du papier peint.  On y apprend le rôle qu’a pu jouer ce
matériau mal connu dans notre quotidien, son importance matérielle et affective.
Papier peint exposé au musée, dessin de Benjamin Rabier © photo PdF 2019
Et que de souvenirs autour du papier peint !
Un peu d'Histoire
Le papier peint est imprimé à Rixheim depuis 1797. Installée dans l’ancienne Commanderie de l’Ordre teutonique, bien nationalisé en 1790 une
jeune entreprise mulhousienne prend en 1802 la raison sociale Jean Zuber Cie.
Somptueuse Commanderie de l'Ordre Teutonique de Rixheim © photo PdF 2019

Au cours du 19ème siècle, la manufacture acquiert une dimension internationale, tant par la qualité du produit, création d’une trentaine de panoramiques, que du point de vue technique toutes les inventions notoires de la profession sont mises au point à Rixheim, à l’exception de
l’impression mécanique que la manufacture est cependant la première à adopter en France.
Les récompenses ne tardent pas : médaille d’argent en 1806 à la seconde Exposition des produits de l’industrie pour le panoramique « Les vues de Suisse », la première médaille d’or dans le domaine du papier peint à une Exposition française en 1834 et une médaille d’or à l’Exposition
universelle de Paris en 1867.
A faire Démonstration d’impression à la planche de bois

Du 1er Juin au 30 Septembre, Mardi, Jeudi et Samedi à 15 h 30
Du 27 juin 2019 au 31 janvier 2021
De 10 h à 12 h et de 14 h à 18 h
Fermé le mardi du 1 er novembre au 30 avril
Ouvert
tous les jours le reste de l’année
Fermetures annuelles 1 er janvier, Vendredi Saint, 1 er mai et 25 décembre 
Musée du Papier peint
28 rue Zuber
68 171 Rixheim Cédex
03.89.64.24.56
mardi, 09 juillet 2019 Écrit par
Page 1 sur 3

Compteur de visites

3055565
Aujourd'hui
Hier
Cette semaine
Semaine dernière
Ce mois
Mois dernier
Depuis le début
22268
20283
80883
2069862
100101
448953
3055565

S'abonner à la newsletter

Faire un don

En faisant un don vous contribuez à l'évolution de notre site qui vous apportera toujours plus de contenu

Montant
 EUR